chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

ENCORE BAVURES

Date de publication:2009-08-08 09:11:40

2009-08-08 11:08:23

Chaque fois, j'ai eu l'occasion de m'adresser à mes compatriotes, je me suis efforcé à expliquer ce qie s'est passer et expliquer le danger que nous courons depuis février 2009, quand le capitaine Dadis à commencé ces graves dérives.

C'est avec consternation que j'ai appris le spectacle au quel s'est adonné le capitaine Dadis camara à la base aérienne principale de conakry, siège de l'état major de l'armée de l'air. Au cours de ce spectacle, il s'est permis pour des futilités, d'insulter un officier supérieur avant de le radié.

Cela est-il normal ?
Que font les conseillers de Dadis ?

Quel profit Dadis tire de ses relations avec wade?

Il ya lieu de conclure que c'est abdoulaye wade qui l'enseigne ces principes de machiavel.
le commandant Naby Ibrahima Soumah (NIS) pour ses intimes est un officier sans problèmes. j'ai connu et pratiqué l'officier pour avoir travailler avec lui à la présidence en 1996. C'est cet homme qui a sauvé plusieurs officiers innocents qui devaient se retrouver en prison après le coups d'état de 1996.

Mon cher Dadis, tu donnes encore une fois raison à l'homme politique que tu as arrêté il y a une semaine et libérer; le leader de L' U.F.C.

On peut conclure aussi que c'est toi qui a ordonné aux soldats sous les ordres de tes imbéciles pour qu'ils tassent le Général Toto et cela dans le seul but de l'affaiblir et l'humilier. Tu es un vrai fauve, un léopard qui agit avec instinct !

Comme j'aime le dire, <chacun a son tour chez le coiffeur>.
En fin, je dirai aussi que tu as expressément manqué et vulgairement insulter ton premier ministre avant de te faire des extrapolations sur la diffusion de tes propos sur le net.
Qui en est responsable ?  c'est toi !

Nous ne sommes plus au stade de te dires (attention), mais plutôt (prépare toi).
Ces mêmes soldats incontrôlés que tu manipule sont ceux là qui t'exécuteront.
Surtout, ne dis pas que tu n'as pas peur de la mort car c'est faux ! Tout le monde a peur de la mort.
Ne dis pas aussi  que tu as apporté quoi que se sois.

C'est fini, mon capitaine, tu as plus d'ennemis que d'amis et sache que bientôt Wade aura ta peau.
Je ne suis pas contre toi, tout ce que je veux, c'est le respect de tes communiqués et discours du 23/12/2008 et des jours suivants.

Donzo Elhadj Aboubacar
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.