chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Vol à Enco 5 : plus de 33 millions GNF emportés

Date de publication:2009-08-13 11:20:30

2009-08-13 13:19:37

Dans la nuit du dimanche 02 au 03 août dernier, des hommes armés non identifiés encore ont pris d’assaut le marché d’Enco 5, dans la commune de Ratoma. C’était à 3 heures du matin. Conséquence : trois boutiques ont été vidées de leurs contenus, plus de 33 millions de nos francs emportés. Des bandits ont défoncé les tôles, ensuite le plafond avant de s’introduire dans les magasins. Une des victimes, Abdoulaye Kaba explique : « comme d’habitude, le matin, je me suis dirigé vers mon lieu de travail. A ma grande surprise, je vois un monde fou devant ma boutique. J’ai ouvert les portes, les tôles étaient fendues et le plafond par terre. L’armoire où je gardais l’argent était à son tour ouverte et vidé de son contenu. J’avais une somme de 15 millions de francs à l’intérieur. Les voleurs n’ont laissé qu’une somme de 750. 000 GNF ». Une autre victime, c’est Abdoulaye Sow, voisin au premier. Il a son tour perdu une somme de 18 millions et plusieurs autres marchandises.

Le collectif des marchands du marché décident de porter plainte conte leurs trois gardiens qu’ils accusent d’être complices. Abdoulaye Sow, commerçant nous explique: « nous avons trois gardiens engagés pour veiller sur la sécurité du marché, un civil, un militaire et un gendarme. Ce matin un des gardiens nous dit que lui quand il pleut, il ne sort pas la nuit. Alors que cela n’avait pas été mentionné dans notre contrat. Interrogé, le président du conseil de discipline dudit marché, Naby Laye Soumah, nie toute implication des autorités du marché dans cette affaire. Néanmoins, il s’engage à mettre le grappin sur les auteurs de ce vol.
 
 Les trois gardiens sont à présent arrêtés et se trouvent au commissariat du quartier Enco 5. Les enquêtes poursuivent.
 
Amadou 1 Diallo

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.