chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Duel d’hommes d’affaires à Conakry

Date de publication:2009-08-15 20:24:06

2009-08-15 22:21:24

Un pays miné par la pauvreté et la corruption se prépare à organiser des élections …..Transparentes et propres. 

Bienvenue à  Conakry ou tout s’achète, ou les nouveaux politiciens, des hommes d’affaires perçoivent les citoyens comme des clients.
 
Bienvenue à  Conakry ou les hommes d’affaires politiciens sont perçus par les citoyens comme des vaches laitières
 
Les sales de meeting sont devenus des « boutiques de free self service »
Les cortèges politiques ressemblent aux mouvements de présentation de nouveaux produits commerciaux sur la marche.
 
Eh ! Oui les nouveaux produits ce sont  bien sur les futurs candidats, les grotos de la ville :
 
Mamadou Sylla (UDG), patron Futurelec Holding
Sydia Toure (UFR), PDG SOFIG
Cellou Dalein Diallo (UFDG), Richissime Homme d’affaires (Transports et Travaux publiques)
Kassory Fofana (PRT), CEO de IF GLOBAL LLC, Washington DC
Ibrahima Abe Sylla (NGR), CEO AIS Engineering INC et Chairman Sylla Foundation, Washington DC
Mamadi Diawara (PTS),  PDG Yogui
Aboubacar Sylla (UFC), PDG Groupe de presse Indépendant
Et autres
 
Ils sont riches et très riches, en dollars. Ils ont fait fortune aux USA, en France, en Cote d’Ivoire mais aussi à Conakry avec ou dans l’administration. Comment, pas d’importance, le dollar est vert aussi chez nous, donc propre et roi.
 
Leur dollar s’échange contre le sac de riz, contre le bidon d’huile, contre le paquet de sucre, contre les belles Nanas, bref contre tout à  Conakry.
 
A Conakry, le bras de dollar est déjà engagé entre eux, chacun revendiquant la direction du pays.
Mais qui parmi eux sera capable de faire la différence entre affaires personnelles et celles de l’Etat. La question est close.
 
Le pays ne sera pas leur entreprise, les citoyens ne seront pas leurs employés.
 
 
Lamine Camara
 
Columbus, Ohio, USA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.