chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Communiqué des forces vives section france

Date de publication:2009-08-18 17:23:50

2009-08-20 00:45:46

Suite à leur réunion du dimanche 16 Août 2009 portant sur l’analyse de la situation politique de notre pays et des perspectives d’une part, et d’autre part l’annonce des dates des prochaines élections fixées au 31 janvier 2010 pour le 1er tour des élections présidentielles, 14 février pour le second tour, et le 26 mars pour les législatives, les Forces Vives Section France ont décidé de faire le communiqué suivant :

1/ l’analyse de la situation politique nous amène à quelques constats peu rassurants, car les populations guinéennes ne constatent aucune amélioration de leurs conditions d’existence depuis l’avènement de la junte militaire au pouvoir en décembre 2008. Bien au contraire, la situation s’est d’avantage dégradée pour les familles. Par ailleurs il règne une confusion totale dans la gestion de la transition.

2/ l’insécurité est désormais généralisée dans le pays. Les citoyens se font tuer par des brigands sur nos routes au cours de leur voyage. Personne n’est plus à l’abri. A titre d’exemple, le Général Camara Mamadouba Toto, ministre de l’intérieur et de la sécurité, a été molesté au camp Alpha Yaya par des hommes de la garde présidentielle dans la nuit du 22 au 23 Juillet 2009 !! L’Ambassadeur du Ghana à été victime d’agression  de la part des voyous en tenue militaire non identifiés le 8 Aout 2009 à Hamedallaye. Le  diplomate ghanéen a subit  des violences corporelles suivies d’enlèvement et vol de son véhicule !   

3/ La transition qui a commencé le 23 décembre 2008 doit prendre fin désormais avec les élections présidentielles et législatives au cours du 1er trimestre 2010. Les Forces Vives regrettent le retard apporté au chronogramme signé entre les Forces Vives de Guinée, le CNDD et le GIC. Elles mettent en garde contre toute autre tentative de manipulation pour changer à nouveau les dates désormais immuables.

4/ L’Evolution de la situation n’est en effet pas rassurante car il règne une grande confusion dans la gestion de la transition. Les Forces Vives Section France appellent à une plus grande vigilance de tous les patriotes au sein des forces vives de Guinée pour déjouer tous les pièges que le CNDD et ses acolytes nous tendent en permanence à travers des structures comme le CNT de 244 membres infiltré et noyauté par des éléments à la solde de la junte militaire

5/Les Forces Vives Section France tiennent à rappeler que l’essentiel aujourd’hui est de mettre fin à cette transition qui perdure, où le pays vit dans un Etat de non-droit, avec le règne de la loi du plus fort.

Notre pays a urgemment besoin de retrouver un cadre institutionnel où le peuple peut choisir ses représentants. Ceci est une condition préalable à la paix sociale et à tout développement socio-économique pour la Guinée.

6/ Les Forces Vives Section France prennent bonne note des nouvelles propositions de date pour les prochaines élections. Elles  font remarquer qu’aucun motif technique ou financier ne doit désormais faire intervenir un autre changement de date pour les élections. Seules des manipulations ou un manque de volonté politique ou des calculs politiciens pourraient amener à des tergiversations pour nous laisser enlisés encore dans le blocage actuel. Les Forces Vives Section-France demandent aux autorités de tout mettre  en œuvre de façon urgente pour achever le recensement afin d’avoir des listes électorales fiables et consensuelles.

7/ Les Forces Vives rappellent que le CNDD a pris des engagements lors de sa prise de pouvoir devant la communauté nationale et internationale à assurer une transition pacifique et apaisée en ne présentant aucun de ses membres aux prochaines élections présidentielles et législatives. Nous comptons sur le sens de l’honneur et de la parole donnée des officiers de l’armée nationale pour effectuer cette transition dans la paix et la sécurité des populations ce qui est le rôle premier d’une armée nationale digne de ce nom.

8/ Les Forces Vives Section France demandent donc à tous les acteurs politiques et sociaux de tout mettre en œuvre pour que les élections puissent se tenir aux dates proposées par la commission AD HOC et approuvées par le CNDD. Nous insistons pour dire que ces dates doivent être immuables au risque d’exposer le pays à des troubles aux conséquences incalculables. Nous demandons aux partis politiques d’envisager de prendre toutes leurs responsabilités dans le cas d’un non-respect du nouveau chronogramme. Les Forces Vives Section France demandent au CNDD de permettre l’accès les médias publiques aux  partis politiques dans la perspective des prochaines élections ; de faciliter la libre circulation des leaders politiques. En effet, les dates des élections étant désormais connues, rien ne doit désormais empêcher les partis politiques de s’exprimer devant les populations guinéennes. Elles doivent choisir leurs  dirigeants démocratiquement et en toute connaissance de cause.

9/ Comptant sur l’esprit patriotique de tous les acteurs, Les Forces Vives Section France espèrent que chacun mettra en avant l’intérêt national pour sortir le plus vite possible la Guinée de cette situation de paralysie générale. Les Forces Vives Section France useront de tous les moyens pour informer et sensibiliser la communauté nationale et internationale à l’évolution de la transition dans notre pays. Nous donnons l’assurance à tous les compatriotes de notre volonté de rester mobilisés afin que la transition prenne fin dans le 1er trimestre de 2010. Notre détermination est sans faille pour mener à bien l’avènement d’un Etat de droit et de la Démocratie dans notre pays et tourner à jamais les pages sombres de notre histoire.
 
Pour le comité de Suivi Les Forces Vives Section France

Dr. Bakary Diakité

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.