chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Quand l'amoralité tient lieu de politique: communiqué du CNDD

Date de publication:2009-08-23 11:09:15

2009-08-23 13:05:20 

Dans la forme

L'inconséquence et l'usage du faux par le fameux CNDD deviennent endémiques. La Direction de la Communication du Ministère Des Affaires Etrangères de la République de Guinée, à travers un communiqué  aussi long que creux et insipide, daté du 22 août 2009, nous apprend: 

" avoir  pris connaissance avec stupéfaction du contenu du communiqué en date du 20 Août 2009 de la section des affaires culturelles et de presse de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée relatif au report des élections guinéennes. Ce communiqué, de toute évidence, est de nature à compromettre dangereusement les perspectives et échéances électorales en Guinée. Il révèle aussi un manque d’informations qui appelle des précisions pour une meilleure compréhension des circonstances de la mise en place de la commission ad hoc et de l’élaboration du nouveau calendrier électoral.

En effet, la commission ad hoc n’a été ni une initiative du CNDD encore moins une décision de son président. Elle a été librement proposée en juin 2009 par les forces vives pour évaluer le chronogramme de la transition élaboré par les mêmes forces vives en Mars de l’année en cour De même, le mandat ainsi que la composition de la dite commission reflétant toutes les sensibilités de la nation ont été soumis au Président du CNDD par les forces vives. Le nouveau chronogramme résulte du consensus entre les différentes parties engagées dans le processus de la transition."


En gras , les principaux mensonges du CNDD, que nous n'avons eu cesse de dénoncer. Il ne sera pas question ici de revenir sur la chronologie, connue de tous, du faux de toutes les affirmations du CNDD.

Laissons le CNDD à sa pseudo stupéfaction, sa compromission dangereuse et ses manipulations des Farces vives, Bloc des Farces patriotiques et autres comités Ad-hoc mis en place par ses nervis.

Dans le fond, l'essentiel du communiqué

" En conséquence, tout membre du CNDD, du gouvernement y compris le premier ministre et tout autre citoyen est libre de faire acte de candidature à des élections nationale s’il le désire… Au demeurant, aucune loi n’interdit à un citoyen guinéen militaire ou civil de se présenter à une élection nationale, s’il en a la volonté et s’il n’est pas déchu de ses droits civiques et politiques".

Quel citoyen, conscient et conséquent, osera affirmer que ceci n'est le contre-pied des engagements  maintes fois réaffirmés par  la "parole d'officier patriotique" de Dadis, devant  les guinéens, les partis, nos partenaires ,de ne permettre à aucun membre du CNDD , ,y compris lui-même, de participer aux prochaines élections?

C'est  donc maintenant  l'officialisation de la présence  formelle de Dadis dans la course à la présidence, devenu, depuis belle lurette ,un secret de Polichinelle. Sauf une  énième rétraction, toujours possible, de l'officier indigne.

 Nous avons déjà écrit que les résultats des élections et des audits (servant exclusivement à écarter sur tapis vert les principaux concurrents)  étaient déjà connus. Ceux qui en gardaient une once de doute sont servis.

Tout le reste du communiqué est simplement de la poudre aux yeux, pour parler du mensonge d'Etat. Il est évident que le premier ministre d'opérette n'est pas en cause, parfaite coquille vide aux mains de Dadis, comme nos  dites Forces vives, Bloc des forces  patriotiques , comité Ad-hoc ,etc.. Les guinéens sont très forts en sigles.

Conclusion

C'est bien cela, conduire le mouton à l'abattoir en lui faisant croire qu'on lui offre des vacances cinq étoiles. Au cas où les jeux olympiques des plus gros mensonges existeraient, Dadis, ses souteneurs , ses griots patentés, y représenteraient  le CNDD avec toute l'indignité requise. Au moins, ils savent réutiliser toutes les vieilles ficelles de Sékou, les méthodes de Conté, elles mêmes héritières de la vieille phraséologie communiste et sa langue de bois.

Une vérité demeure: les partis politiques dits responsables, qui ont obstinément cru et avalisé toutes les fadaises et dérives de Dadis et de son CNDD, boiront seuls, jusqu'à la lie, le calice de l'indignité et de la bouffonnerie.

Thierno A DIALLO            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Commentaires


2009-08-23 11:09:15 Tag

2009-08-23 13:05:20 

Dans la forme

L'inconséquence et l'usage du faux par le fameux CNDD deviennent endémiques. La Direction de la Communication du Ministère Des Affaires Etrangères de la République de Guinée, à travers un communiqué  aussi long que creux et insipide, daté du 22 août 2009, nous apprend: 

" avoir  pris connaissance avec stupéfaction du contenu du communiqué en date du 20 Août 2009 de la section des affaires culturelles et de presse de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée relatif au report des élections guinéennes. Ce communiqué, de toute évidence, est de nature à compromettre dangereusement les perspectives et échéances électorales en Guinée. Il révèle aussi un manque d’informations qui appelle des précisions pour une meilleure compréhension des circonstances de la mise en place de la commission ad hoc et de l’élaboration du nouveau calendrier électoral.

En effet, la commission ad hoc n’a été ni une initiative du CNDD encore moins une décision de son président. Elle a été librement proposée en juin 2009 par les forces vives pour évaluer le chronogramme de la transition élaboré par les mêmes forces vives en Mars de l’année en cour De même, le mandat ainsi que la composition de la dite commission reflétant toutes les sensibilités de la nation ont été soumis au Président du CNDD par les forces vives. Le nouveau chronogramme résulte du consensus entre les différentes parties engagées dans le processus de la transition."


En gras , les principaux mensonges du CNDD, que nous n'avons eu cesse de dénoncer. Il ne sera pas question ici de revenir sur la chronologie, connue de tous, du faux de toutes les affirmations du CNDD.

Laissons le CNDD à sa pseudo stupéfaction, sa compromission dangereuse et ses manipulations des Farces vives, Bloc des Farces patriotiques et autres comités Ad-hoc mis en place par ses nervis.

Dans le fond, l'essentiel du communiqué

" En conséquence, tout membre du CNDD, du gouvernement y compris le premier ministre et tout autre citoyen est libre de faire acte de candidature à des élections nationale s’il le désire… Au demeurant, aucune loi n’interdit à un citoyen guinéen militaire ou civil de se présenter à une élection nationale, s’il en a la volonté et s’il n’est pas déchu de ses droits civiques et politiques".

Quel citoyen, conscient et conséquent, osera affirmer que ceci n'est le contre-pied des engagements  maintes fois réaffirmés par  la "parole d'officier patriotique" de Dadis, devant  les guinéens, les partis, nos partenaires ,de ne permettre à aucun membre du CNDD , ,y compris lui-même, de participer aux prochaines élections?

C'est  donc maintenant  l'officialisation de la présence  formelle de Dadis dans la course à la présidence, devenu, depuis belle lurette ,un secret de Polichinelle. Sauf une  énième rétraction, toujours possible, de l'officier indigne.

 Nous avons déjà écrit que les résultats des élections et des audits (servant exclusivement à écarter sur tapis vert les principaux concurrents)  étaient déjà connus. Ceux qui en gardaient une once de doute sont servis.

Tout le reste du communiqué est simplement de la poudre aux yeux, pour parler du mensonge d'Etat. Il est évident que le premier ministre d'opérette n'est pas en cause, parfaite coquille vide aux mains de Dadis, comme nos  dites Forces vives, Bloc des forces  patriotiques , comité Ad-hoc ,etc.. Les guinéens sont très forts en sigles.

Conclusion

C'est bien cela, conduire le mouton à l'abattoir en lui faisant croire qu'on lui offre des vacances cinq étoiles. Au cas où les jeux olympiques des plus gros mensonges existeraient, Dadis, ses souteneurs , ses griots patentés, y représenteraient  le CNDD avec toute l'indignité requise. Au moins, ils savent réutiliser toutes les vieilles ficelles de Sékou, les méthodes de Conté, elles mêmes héritières de la vieille phraséologie communiste et sa langue de bois.

Une vérité demeure: les partis politiques dits responsables, qui ont obstinément cru et avalisé toutes les fadaises et dérives de Dadis et de son CNDD, boiront seuls, jusqu'à la lie, le calice de l'indignité et de la bouffonnerie.

Thierno A DIALLO            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-08-23 11:11:11 Tag
2009-08-23 11:09:15 Dabola-Sinko

2009-08-23 13:05:20 

Dans la forme

L'inconséquence et l'usage du faux par le fameux CNDD deviennent endémiques. La Direction de la Communication du Ministère Des Affaires Etrangères de la République de Guinée, à travers un communiqué  aussi long que creux et insipide, daté du 22 août 2009, nous apprend: 

" avoir  pris connaissance avec stupéfaction du contenu du communiqué en date du 20 Août 2009 de la section des affaires culturelles et de presse de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée relatif au report des élections guinéennes. Ce communiqué, de toute évidence, est de nature à compromettre dangereusement les perspectives et échéances électorales en Guinée. Il révèle aussi un manque d’informations qui appelle des précisions pour une meilleure compréhension des circonstances de la mise en place de la commission ad hoc et de l’élaboration du nouveau calendrier électoral.

En effet, la commission ad hoc n’a été ni une initiative du CNDD encore moins une décision de son président. Elle a été librement proposée en juin 2009 par les forces vives pour évaluer le chronogramme de la transition élaboré par les mêmes forces vives en Mars de l’année en cour De même, le mandat ainsi que la composition de la dite commission reflétant toutes les sensibilités de la nation ont été soumis au Président du CNDD par les forces vives. Le nouveau chronogramme résulte du consensus entre les différentes parties engagées dans le processus de la transition."


En gras , les principaux mensonges du CNDD, que nous n'avons eu cesse de dénoncer. Il ne sera pas question ici de revenir sur la chronologie, connue de tous, du faux de toutes les affirmations du CNDD.

Laissons le CNDD à sa pseudo stupéfaction, sa compromission dangereuse et ses manipulations des Farces vives, Bloc des Farces patriotiques et autres comités Ad-hoc mis en place par ses nervis.

Dans le fond, l'essentiel du communiqué

" En conséquence, tout membre du CNDD, du gouvernement y compris le premier ministre et tout autre citoyen est libre de faire acte de candidature à des élections nationale s’il le désire… Au demeurant, aucune loi n’interdit à un citoyen guinéen militaire ou civil de se présenter à une élection nationale, s’il en a la volonté et s’il n’est pas déchu de ses droits civiques et politiques".

Quel citoyen, conscient et conséquent, osera affirmer que ceci n'est le contre-pied des engagements  maintes fois réaffirmés par  la "parole d'officier patriotique" de Dadis, devant  les guinéens, les partis, nos partenaires ,de ne permettre à aucun membre du CNDD , ,y compris lui-même, de participer aux prochaines élections?

C'est  donc maintenant  l'officialisation de la présence  formelle de Dadis dans la course à la présidence, devenu, depuis belle lurette ,un secret de Polichinelle. Sauf une  énième rétraction, toujours possible, de l'officier indigne.

 Nous avons déjà écrit que les résultats des élections et des audits (servant exclusivement à écarter sur tapis vert les principaux concurrents)  étaient déjà connus. Ceux qui en gardaient une once de doute sont servis.

Tout le reste du communiqué est simplement de la poudre aux yeux, pour parler du mensonge d'Etat. Il est évident que le premier ministre d'opérette n'est pas en cause, parfaite coquille vide aux mains de Dadis, comme nos  dites Forces vives, Bloc des forces  patriotiques , comité Ad-hoc ,etc.. Les guinéens sont très forts en sigles.

Conclusion

C'est bien cela, conduire le mouton à l'abattoir en lui faisant croire qu'on lui offre des vacances cinq étoiles. Au cas où les jeux olympiques des plus gros mensonges existeraient, Dadis, ses souteneurs , ses griots patentés, y représenteraient  le CNDD avec toute l'indignité requise. Au moins, ils savent réutiliser toutes les vieilles ficelles de Sékou, les méthodes de Conté, elles mêmes héritières de la vieille phraséologie communiste et sa langue de bois.

Une vérité demeure: les partis politiques dits responsables, qui ont obstinément cru et avalisé toutes les fadaises et dérives de Dadis et de son CNDD, boiront seuls, jusqu'à la lie, le calice de l'indignité et de la bouffonnerie.

Thierno A DIALLO            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-08-23 11:11:11 Dabola-Sinko
2009-08-23 11:09:15 Thierno A DIALLO

2009-08-23 13:05:20 

Dans la forme

L'inconséquence et l'usage du faux par le fameux CNDD deviennent endémiques. La Direction de la Communication du Ministère Des Affaires Etrangères de la République de Guinée, à travers un communiqué  aussi long que creux et insipide, daté du 22 août 2009, nous apprend: 

" avoir  pris connaissance avec stupéfaction du contenu du communiqué en date du 20 Août 2009 de la section des affaires culturelles et de presse de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée relatif au report des élections guinéennes. Ce communiqué, de toute évidence, est de nature à compromettre dangereusement les perspectives et échéances électorales en Guinée. Il révèle aussi un manque d’informations qui appelle des précisions pour une meilleure compréhension des circonstances de la mise en place de la commission ad hoc et de l’élaboration du nouveau calendrier électoral.

En effet, la commission ad hoc n’a été ni une initiative du CNDD encore moins une décision de son président. Elle a été librement proposée en juin 2009 par les forces vives pour évaluer le chronogramme de la transition élaboré par les mêmes forces vives en Mars de l’année en cour De même, le mandat ainsi que la composition de la dite commission reflétant toutes les sensibilités de la nation ont été soumis au Président du CNDD par les forces vives. Le nouveau chronogramme résulte du consensus entre les différentes parties engagées dans le processus de la transition."


En gras , les principaux mensonges du CNDD, que nous n'avons eu cesse de dénoncer. Il ne sera pas question ici de revenir sur la chronologie, connue de tous, du faux de toutes les affirmations du CNDD.

Laissons le CNDD à sa pseudo stupéfaction, sa compromission dangereuse et ses manipulations des Farces vives, Bloc des Farces patriotiques et autres comités Ad-hoc mis en place par ses nervis.

Dans le fond, l'essentiel du communiqué

" En conséquence, tout membre du CNDD, du gouvernement y compris le premier ministre et tout autre citoyen est libre de faire acte de candidature à des élections nationale s’il le désire… Au demeurant, aucune loi n’interdit à un citoyen guinéen militaire ou civil de se présenter à une élection nationale, s’il en a la volonté et s’il n’est pas déchu de ses droits civiques et politiques".

Quel citoyen, conscient et conséquent, osera affirmer que ceci n'est le contre-pied des engagements  maintes fois réaffirmés par  la "parole d'officier patriotique" de Dadis, devant  les guinéens, les partis, nos partenaires ,de ne permettre à aucun membre du CNDD , ,y compris lui-même, de participer aux prochaines élections?

C'est  donc maintenant  l'officialisation de la présence  formelle de Dadis dans la course à la présidence, devenu, depuis belle lurette ,un secret de Polichinelle. Sauf une  énième rétraction, toujours possible, de l'officier indigne.

 Nous avons déjà écrit que les résultats des élections et des audits (servant exclusivement à écarter sur tapis vert les principaux concurrents)  étaient déjà connus. Ceux qui en gardaient une once de doute sont servis.

Tout le reste du communiqué est simplement de la poudre aux yeux, pour parler du mensonge d'Etat. Il est évident que le premier ministre d'opérette n'est pas en cause, parfaite coquille vide aux mains de Dadis, comme nos  dites Forces vives, Bloc des forces  patriotiques , comité Ad-hoc ,etc.. Les guinéens sont très forts en sigles.

Conclusion

C'est bien cela, conduire le mouton à l'abattoir en lui faisant croire qu'on lui offre des vacances cinq étoiles. Au cas où les jeux olympiques des plus gros mensonges existeraient, Dadis, ses souteneurs , ses griots patentés, y représenteraient  le CNDD avec toute l'indignité requise. Au moins, ils savent réutiliser toutes les vieilles ficelles de Sékou, les méthodes de Conté, elles mêmes héritières de la vieille phraséologie communiste et sa langue de bois.

Une vérité demeure: les partis politiques dits responsables, qui ont obstinément cru et avalisé toutes les fadaises et dérives de Dadis et de son CNDD, boiront seuls, jusqu'à la lie, le calice de l'indignité et de la bouffonnerie.

Thierno A DIALLO            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-08-23 11:11:11 Thierno A DIALLO
2009-08-23 11:09:15 Ibrahim Condé

2009-08-23 13:05:20 

Dans la forme

L'inconséquence et l'usage du faux par le fameux CNDD deviennent endémiques. La Direction de la Communication du Ministère Des Affaires Etrangères de la République de Guinée, à travers un communiqué  aussi long que creux et insipide, daté du 22 août 2009, nous apprend: 

" avoir  pris connaissance avec stupéfaction du contenu du communiqué en date du 20 Août 2009 de la section des affaires culturelles et de presse de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée relatif au report des élections guinéennes. Ce communiqué, de toute évidence, est de nature à compromettre dangereusement les perspectives et échéances électorales en Guinée. Il révèle aussi un manque d’informations qui appelle des précisions pour une meilleure compréhension des circonstances de la mise en place de la commission ad hoc et de l’élaboration du nouveau calendrier électoral.

En effet, la commission ad hoc n’a été ni une initiative du CNDD encore moins une décision de son président. Elle a été librement proposée en juin 2009 par les forces vives pour évaluer le chronogramme de la transition élaboré par les mêmes forces vives en Mars de l’année en cour De même, le mandat ainsi que la composition de la dite commission reflétant toutes les sensibilités de la nation ont été soumis au Président du CNDD par les forces vives. Le nouveau chronogramme résulte du consensus entre les différentes parties engagées dans le processus de la transition."


En gras , les principaux mensonges du CNDD, que nous n'avons eu cesse de dénoncer. Il ne sera pas question ici de revenir sur la chronologie, connue de tous, du faux de toutes les affirmations du CNDD.

Laissons le CNDD à sa pseudo stupéfaction, sa compromission dangereuse et ses manipulations des Farces vives, Bloc des Farces patriotiques et autres comités Ad-hoc mis en place par ses nervis.

Dans le fond, l'essentiel du communiqué

" En conséquence, tout membre du CNDD, du gouvernement y compris le premier ministre et tout autre citoyen est libre de faire acte de candidature à des élections nationale s’il le désire… Au demeurant, aucune loi n’interdit à un citoyen guinéen militaire ou civil de se présenter à une élection nationale, s’il en a la volonté et s’il n’est pas déchu de ses droits civiques et politiques".

Quel citoyen, conscient et conséquent, osera affirmer que ceci n'est le contre-pied des engagements  maintes fois réaffirmés par  la "parole d'officier patriotique" de Dadis, devant  les guinéens, les partis, nos partenaires ,de ne permettre à aucun membre du CNDD , ,y compris lui-même, de participer aux prochaines élections?

C'est  donc maintenant  l'officialisation de la présence  formelle de Dadis dans la course à la présidence, devenu, depuis belle lurette ,un secret de Polichinelle. Sauf une  énième rétraction, toujours possible, de l'officier indigne.

 Nous avons déjà écrit que les résultats des élections et des audits (servant exclusivement à écarter sur tapis vert les principaux concurrents)  étaient déjà connus. Ceux qui en gardaient une once de doute sont servis.

Tout le reste du communiqué est simplement de la poudre aux yeux, pour parler du mensonge d'Etat. Il est évident que le premier ministre d'opérette n'est pas en cause, parfaite coquille vide aux mains de Dadis, comme nos  dites Forces vives, Bloc des forces  patriotiques , comité Ad-hoc ,etc.. Les guinéens sont très forts en sigles.

Conclusion

C'est bien cela, conduire le mouton à l'abattoir en lui faisant croire qu'on lui offre des vacances cinq étoiles. Au cas où les jeux olympiques des plus gros mensonges existeraient, Dadis, ses souteneurs , ses griots patentés, y représenteraient  le CNDD avec toute l'indignité requise. Au moins, ils savent réutiliser toutes les vieilles ficelles de Sékou, les méthodes de Conté, elles mêmes héritières de la vieille phraséologie communiste et sa langue de bois.

Une vérité demeure: les partis politiques dits responsables, qui ont obstinément cru et avalisé toutes les fadaises et dérives de Dadis et de son CNDD, boiront seuls, jusqu'à la lie, le calice de l'indignité et de la bouffonnerie.

Thierno A DIALLO            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-08-23 11:11:11 Ibrahim Condé
2009-08-23 11:09:15 Barros Diallo

2009-08-23 13:05:20 

Dans la forme

L'inconséquence et l'usage du faux par le fameux CNDD deviennent endémiques. La Direction de la Communication du Ministère Des Affaires Etrangères de la République de Guinée, à travers un communiqué  aussi long que creux et insipide, daté du 22 août 2009, nous apprend: 

" avoir  pris connaissance avec stupéfaction du contenu du communiqué en date du 20 Août 2009 de la section des affaires culturelles et de presse de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée relatif au report des élections guinéennes. Ce communiqué, de toute évidence, est de nature à compromettre dangereusement les perspectives et échéances électorales en Guinée. Il révèle aussi un manque d’informations qui appelle des précisions pour une meilleure compréhension des circonstances de la mise en place de la commission ad hoc et de l’élaboration du nouveau calendrier électoral.

En effet, la commission ad hoc n’a été ni une initiative du CNDD encore moins une décision de son président. Elle a été librement proposée en juin 2009 par les forces vives pour évaluer le chronogramme de la transition élaboré par les mêmes forces vives en Mars de l’année en cour De même, le mandat ainsi que la composition de la dite commission reflétant toutes les sensibilités de la nation ont été soumis au Président du CNDD par les forces vives. Le nouveau chronogramme résulte du consensus entre les différentes parties engagées dans le processus de la transition."


En gras , les principaux mensonges du CNDD, que nous n'avons eu cesse de dénoncer. Il ne sera pas question ici de revenir sur la chronologie, connue de tous, du faux de toutes les affirmations du CNDD.

Laissons le CNDD à sa pseudo stupéfaction, sa compromission dangereuse et ses manipulations des Farces vives, Bloc des Farces patriotiques et autres comités Ad-hoc mis en place par ses nervis.

Dans le fond, l'essentiel du communiqué

" En conséquence, tout membre du CNDD, du gouvernement y compris le premier ministre et tout autre citoyen est libre de faire acte de candidature à des élections nationale s’il le désire… Au demeurant, aucune loi n’interdit à un citoyen guinéen militaire ou civil de se présenter à une élection nationale, s’il en a la volonté et s’il n’est pas déchu de ses droits civiques et politiques".

Quel citoyen, conscient et conséquent, osera affirmer que ceci n'est le contre-pied des engagements  maintes fois réaffirmés par  la "parole d'officier patriotique" de Dadis, devant  les guinéens, les partis, nos partenaires ,de ne permettre à aucun membre du CNDD , ,y compris lui-même, de participer aux prochaines élections?

C'est  donc maintenant  l'officialisation de la présence  formelle de Dadis dans la course à la présidence, devenu, depuis belle lurette ,un secret de Polichinelle. Sauf une  énième rétraction, toujours possible, de l'officier indigne.

 Nous avons déjà écrit que les résultats des élections et des audits (servant exclusivement à écarter sur tapis vert les principaux concurrents)  étaient déjà connus. Ceux qui en gardaient une once de doute sont servis.

Tout le reste du communiqué est simplement de la poudre aux yeux, pour parler du mensonge d'Etat. Il est évident que le premier ministre d'opérette n'est pas en cause, parfaite coquille vide aux mains de Dadis, comme nos  dites Forces vives, Bloc des forces  patriotiques , comité Ad-hoc ,etc.. Les guinéens sont très forts en sigles.

Conclusion

C'est bien cela, conduire le mouton à l'abattoir en lui faisant croire qu'on lui offre des vacances cinq étoiles. Au cas où les jeux olympiques des plus gros mensonges existeraient, Dadis, ses souteneurs , ses griots patentés, y représenteraient  le CNDD avec toute l'indignité requise. Au moins, ils savent réutiliser toutes les vieilles ficelles de Sékou, les méthodes de Conté, elles mêmes héritières de la vieille phraséologie communiste et sa langue de bois.

Une vérité demeure: les partis politiques dits responsables, qui ont obstinément cru et avalisé toutes les fadaises et dérives de Dadis et de son CNDD, boiront seuls, jusqu'à la lie, le calice de l'indignité et de la bouffonnerie.

Thierno A DIALLO            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-08-23 11:11:11 Barros Diallo
2009-08-23 11:09:15 Thierno A DIALLO

2009-08-23 13:05:20 

Dans la forme

L'inconséquence et l'usage du faux par le fameux CNDD deviennent endémiques. La Direction de la Communication du Ministère Des Affaires Etrangères de la République de Guinée, à travers un communiqué  aussi long que creux et insipide, daté du 22 août 2009, nous apprend: 

" avoir  pris connaissance avec stupéfaction du contenu du communiqué en date du 20 Août 2009 de la section des affaires culturelles et de presse de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée relatif au report des élections guinéennes. Ce communiqué, de toute évidence, est de nature à compromettre dangereusement les perspectives et échéances électorales en Guinée. Il révèle aussi un manque d’informations qui appelle des précisions pour une meilleure compréhension des circonstances de la mise en place de la commission ad hoc et de l’élaboration du nouveau calendrier électoral.

En effet, la commission ad hoc n’a été ni une initiative du CNDD encore moins une décision de son président. Elle a été librement proposée en juin 2009 par les forces vives pour évaluer le chronogramme de la transition élaboré par les mêmes forces vives en Mars de l’année en cour De même, le mandat ainsi que la composition de la dite commission reflétant toutes les sensibilités de la nation ont été soumis au Président du CNDD par les forces vives. Le nouveau chronogramme résulte du consensus entre les différentes parties engagées dans le processus de la transition."


En gras , les principaux mensonges du CNDD, que nous n'avons eu cesse de dénoncer. Il ne sera pas question ici de revenir sur la chronologie, connue de tous, du faux de toutes les affirmations du CNDD.

Laissons le CNDD à sa pseudo stupéfaction, sa compromission dangereuse et ses manipulations des Farces vives, Bloc des Farces patriotiques et autres comités Ad-hoc mis en place par ses nervis.

Dans le fond, l'essentiel du communiqué

" En conséquence, tout membre du CNDD, du gouvernement y compris le premier ministre et tout autre citoyen est libre de faire acte de candidature à des élections nationale s’il le désire… Au demeurant, aucune loi n’interdit à un citoyen guinéen militaire ou civil de se présenter à une élection nationale, s’il en a la volonté et s’il n’est pas déchu de ses droits civiques et politiques".

Quel citoyen, conscient et conséquent, osera affirmer que ceci n'est le contre-pied des engagements  maintes fois réaffirmés par  la "parole d'officier patriotique" de Dadis, devant  les guinéens, les partis, nos partenaires ,de ne permettre à aucun membre du CNDD , ,y compris lui-même, de participer aux prochaines élections?

C'est  donc maintenant  l'officialisation de la présence  formelle de Dadis dans la course à la présidence, devenu, depuis belle lurette ,un secret de Polichinelle. Sauf une  énième rétraction, toujours possible, de l'officier indigne.

 Nous avons déjà écrit que les résultats des élections et des audits (servant exclusivement à écarter sur tapis vert les principaux concurrents)  étaient déjà connus. Ceux qui en gardaient une once de doute sont servis.

Tout le reste du communiqué est simplement de la poudre aux yeux, pour parler du mensonge d'Etat. Il est évident que le premier ministre d'opérette n'est pas en cause, parfaite coquille vide aux mains de Dadis, comme nos  dites Forces vives, Bloc des forces  patriotiques , comité Ad-hoc ,etc.. Les guinéens sont très forts en sigles.

Conclusion

C'est bien cela, conduire le mouton à l'abattoir en lui faisant croire qu'on lui offre des vacances cinq étoiles. Au cas où les jeux olympiques des plus gros mensonges existeraient, Dadis, ses souteneurs , ses griots patentés, y représenteraient  le CNDD avec toute l'indignité requise. Au moins, ils savent réutiliser toutes les vieilles ficelles de Sékou, les méthodes de Conté, elles mêmes héritières de la vieille phraséologie communiste et sa langue de bois.

Une vérité demeure: les partis politiques dits responsables, qui ont obstinément cru et avalisé toutes les fadaises et dérives de Dadis et de son CNDD, boiront seuls, jusqu'à la lie, le calice de l'indignité et de la bouffonnerie.

Thierno A DIALLO            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-08-23 11:11:11 Thierno A DIALLO
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.