chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

SHADOCKS Guinéens !

Date de publication:2009-08-28 21:32:00

2009-08-28 23:28:16 

Le tollé est ‘’général ?’’. La grande unanimité affichée contre Dadis, me semble suspecte  par sa composition spectrale très hétéroclite, étendue bien au-delà de nos  habituels ‘’rechigneurs’’ de service (sorry ! barbarisme ?).

Nous constatons à ce propos, que de nouvelles recrues ont débarqué en masse sur le Net,  pour assurer la relève des ‘’vieux’’ briscards missionnés depuis bien longtemps pour écrire en rafales, en bassinant les mêmes refrains malheureusement toujours contre les mêmes cibles... , sans se douter de l’ ‘’évolution’’ du niveau global de conscience des lecteurs (et de toutes les populations); Ce qui est dans l’ordre des choses : « Tout le monde ne pouvant pas rester ‘’bête’’ tout le temps ».

Le même esprit tordu anime ‘’ces petits nouveaux’’, en tous lieux  d’où ils s’expriment sur la planète ; Ils renforcent l’ancien petit comité, qui n’a jamais failli à  la mission historique de déguisement des réalités, pour polluer et intoxiquer les opinions publiques jusqu’à la fin des temps. « L’on » a beau s’obliger à des détours malins, à des clins d’œil ‘’complices’’, l’on finit invariablement par vilipender… les mêmes ; La structure fractale de leur processus mental, les amène toujours à regarder par le même bout de lorgnette, quelles que soient l’époque et l’échelle d’observation !

J’insiste donc pour dire que je ne bêlerai pas avec des personnes de mauvaise foi, parce que je ne suis pas un mouton. Par les temps qui courent, et sachant ce que chacun sait, il faut suspecter tous ceux qui s’attèlent à autre chose qu’aux AUDITS qui sont la  PRIORITE pour les gens honnêtes en Guinée. « L’affaire des élections » est une collusion monstrueuse, destinée à maintenir notre pays dans le capharnaüm installé depuis deux décennies pour continuer à piller nos ressources. Sachez aussi que les manifestants de bonne foi, courent le risque de se retrouver seuls pendant cette marche, dans le cas où des propositions alléchantes viendraient du CNDD pourtant décrié, car, nos opportunistes sont incapables de dire définitivement « NON » ! Par conséquent, je préfère  me  méfier de certains organisateurs, par pur esprit de contradiction, faute d’argument, mais en me souvenant qu’aux temps jadis, des  espèces de gourous conspiraient sans scrupules, manipulaient et mystifiaient les foules, pour les pousser à  lyncher des innocents, ou à dresser des bûchers pour brûler des ‘’sorcières’’ sur la place publique… ; Le but étant de faire des exemples pour intimider et imposer une autorité démoniaque, afin de dominer et exploiter les populations au comportement ‘’moutonnier’’.

RIEN ne me fera composer avec certains individus. Je m’en démarque pour clamer tout seul MA PRIORITE. En effet, j’en veux aussi à Dadis mais pour d’autres raisons : Il m’a donné de faux espoirs, en me laissant croire,  qu’il ferait prioritairement des audits purs et durs pour le bien du pays. J’ai été crédule. Mais je ne cautionne pas la confusion.

Certains compromis sont comme du sable mouvant ! Ils vous enlisent dans la compromission. Ma  décision est donc prise et l’article de Mr Sadigou Barry, publié le lundi 24 août 2009 sur Guineeactu.com, me conforte dans ma position. Nous appartenons tous les deux, à une espèce minoritaire inaudible, dont les recommandations et les prédictions sont des râles étouffés par les bêlements orchestrés à dessein par ceux qui vampirisent nos ressources depuis des décennies, et qui missionnent avec de gros moyens des scribouillards très bruyants, pour que RIEN ne change positivement dans ce pays inexorablement poussé à la perte.

 Faire du bruit dans les chaumières et sur les médias en Guinée et dans le monde entier,  est une spécialité de ceux qui exploitent notre pays, aidés en cela depuis toujours par des compatriotes apatrides, manipulés et aveuglés par la haine sciemment distillée, à qui on a promis monts et merveilles et toutes sortes de privilèges et d’appâts déshonorants pour les pousser à se damner.

 Il  est donc de mode en ce moment de souscrire à une paranoïa planétaire, destinée à jeter l’opprobre sur Dadis et le CNDD. Au lieu de les contraindre en exigeant des audits, sans lesquels nous n’aurons jamais de CONFERENCE NATIONALE, que les magouilleurs et les prédateurs ne voudront jamais laissé organiser en Guinée. Le mensonge et la confusion constituent le seul terreau sur lequel nos pilleurs mafieux prolifèrent comme la chienlit.

Ils font tout dire (et le contraire) sur la junte, et particulièrement sur Dadis : -soûlard,  -pornographe, -inculte et analphabète, -impoli… ; Bref, il aurait tous les défauts et aucune qualité… ; On le dit illégitime comme candidat, même s’il troquait sa tenue militaire contre des vêtements civiles. A-t-on la preuve que tous les autres, possèdent  plus de qualités et de capacité que lui à diriger ? Les anciens responsables depuis 1984 (pourtant bardés de diplômes et de titres impressionnants), détiendraient-ils des privilèges particuliers,  conférés par leur mauvaise gestion qui a justement coulé le pays ? Ou alors sont-ce des personnes trop mégalos, ou suffisamment mytho, au point de se croire merveilleuses ou exceptionnelles ?  Quelle FATUITE pour des crapauds du lac tchad, de considérer les autres comme des « ‘’ SOUS-HOMMES’’ ».

Aux temps médiévaux, notre Dadis aurait été brûlé vif (comme ces  pauvres ‘’sorcières’’),  pour avoir ‘’gêné’’ ou empêché des magouilles par sa simple présence à se poste, puisqu’on sait que sa grande erreur, et son grand tort, sont de ne pas avoir mis aux arrêts,  purement et simplement, les deux cents plus gros prédateurs dès sa prise de pouvoir.

La mode actuelle est de se défouler sur lui, comme alibi exutoire à l’ensemble des maux qui ont saigné le  pays depuis 1984. Cette confusion favorable aux mafieux, n’est possible que dans notre pays où le mensonge et la méchanceté régissent depuis trop longtemps nos rapports mutuels.

 Maintenant, avec cette fronde, il est trop tard pour Dadis qui a louvoyé, comme LK !!!

TOUS nos BANDITS en col blanc ont largement eu le temps d’organiser leurs insolvabilités, et certains ont même crée des partis politiques, pour rester intouchables.  J’avais pourtant tiré le signal d’alarme dès le départ, dans deux ou trois articles publiés sur le net ! En vain. La junte va récolter maintenant ce qu’elle a négligemment semé en refusant de neutraliser les mafieux dès les premiers jours. Ces derniers sont redevenus intouchables et ont réussi à retourner et mobiliser l’opinion en une machine infernale qui va rétablir la mainmise mafieuse sur le pays.

Je n’ai jamais rien compris non plus, aux contours et aux attributions de ce truc pompeusement qualifié de forces vives… ; Je n’ai même pas réussi à trouver de lien évident avec mes cours de physique d’antan, où était abordé le fameux théorème des forces vives  (… énergie cinétique) !

Voici venu maintenant, le temps de l’insurrection généralisée, pour chasser Dadis ; Certains ‘’assaillants’’ ont si vite retourné leur ‘’donkafèlè’’, et viré de bord, que nos hiboux (capables de regarder sur 360 degrés par rotation de la tête sur un corps immobile), se demandent si une population de mutants n’a pas envahi le territoire.

Cher Monsieur Sadigou Barry, je suis prêt à voter pour vous personnellement (si vous présentez votre candidature en inscrivant les audits en priorité dans vos programmes), à cause de votre excellent article qui souligne la singularité de notre situation, que les ennemis du peuple sont en train d’escamoter comme par magie. Ils font beaucoup de bruit pour détourner l’attention nationale et internationale et leur vacarme est en passe de noyer le poisson. La justesse et la sincérité de vos propos, ont autant d’effet sur nos manipulateurs que les coups de cornes de la petite chèvre de Mr Seguin contre le LOUP.

J’insiste pour mettre en garde les guinéens : Dadis est le prétexte exhibé devant les  foules,  pour nous embobiner. C’est comme le chiffon rouge agité devant le taureau, pour fixer son attention  pendant qu’on lui plante l’épée dans le dos pour l’abattre.

TOUTES les personnes qui banalisent les audits, les négligent, ou les renvoient aux calendes grecques, sont malhonnêtes. Et les patriotes comme moi, qui tentent de sauvegarder les intérêts des populations, sont systématiquement qualifiés à grand bruit d’ethnocentristes, de pd-gistes, de dadistes grassement rémunérés, ou à la recherche de postes. Tant pis pour les esprits tordus !

Curieusement, personne en Guinée (ou à l’étranger),  ne se plaint de Baadiko, ni de Ousmane Bah, et de bien d’autres leaders politiques, qui sont d’excellents candidats, vierges de toutes magouilles au niveau de notre pays, à l’exemple du professeur Alpha Condé du RPG.

Mais, certains imitent désespérément les shadocks : POURQUOI FAIRE SIMPLE, SI ON PEUT ‘’faire compliqué’’ (Attention ! Pas d’infinitif) !

Conclusion :

Les prédateurs ont réussi à endormir l’opinion publique, pour imposer des élections dans lesquelles certains candidats sont justement des truands heureux d’avoir réussi à escamoter et occulter les audits, avec la complicité de Dadis et du CNDD, qui nous mènent en bateau, puisque le chef de la junte avait l’assentiment et la bénédiction des populations, pour ASSAINIR tous les rouages de l’ETAT, en toute légitimité.

Wa Salam !

Cissé Oumar de Bma 06 26 12 78 91 ou 06 60 95 23 58. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.