chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Communiqué de soutien aux forces vives guinéennes

Date de publication:2009-09-01 23:14:36

2009-09-02 01:13:11

Nous membres de la communauté guinéenne des États-Unis, suivons avec attention le développement de la situation sociopolitique qui prévaut en Guinée depuis le coup d’état militaire du 23 décembre 2008. 

Aujourd’hui, plus que par le passé, nous sommes inquiets et préoccupés de l’avenir démocratique fortement menacé et fragilisé par les manœuvres de la junte militaire visant à introniser son chef en violation des aspirations clairement exprimées par les populations guinéennes quant à la mise en place d’un processus démocratique durable.
 
Contrairement aux engagements pris aux lendemains du coup d’état militaire devant l’opinion nationale et internationale (notamment l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles auxquelles ne prendront part ni le chef de la junte, ni les membres du Conseil National pour la Démocratie et le Développement et du gouvernement), le CNDD a dans un communiqué publié le 22 août 2009 évoqué le droit de tous ses membres et ceux du gouvernement à se présenter aux prochaines consultations électorales.
 
Tout en déplorant cette attitude, nous soutenons sans réserve la déclaration des Forces Vives qui ont appelé le chef de la junte militaire à abandonner ses intentions de se porter candidat à l’élection présidentielle. En ces moments historiques décisifs où la nation guinéenne est encore une fois à la croisée des chemins, nous appelons à une mobilisation de tous les guinéens pour s’opposer fermement à l’instauration d’une troisième dictature dans notre pays.
 
En outre, les forces vives guinéennes aux Etats-Unis 
  • Réclament la restructuration des forces armées guinéennes gangrenées par l’indiscipline,  souillées par des implications dans les tueries d’innocents citoyens guinéens, le trafic de drogues, les vols, les viols et les violations répétées des droits des citoyens guinéens ;  
  • Exigent la mise en place d’une commission mixte (nationale et internationale) pour mener les enquêtes  sur les tueries de Juin 2006, Janvier et Février 2007, ainsi que le massacre des policiers en 2008 ; 
  • Demandent la supervision des élections en coopération avec les forces vives et les observateurs internationaux ; 
  • Invitent l’Organisation des Nations Unies, l’Union Africaine ainsi que toutes les organisations bi et multilatérales de développement à imposer des sanctions (interdiction de voyager, gèle des avoirs, traduction devant la Cour Internationale de Justice) aux  membres du CNDD, du  gouvernement actuel et les hauts fonctionnaires coupables de surenchère médiatique, de manipulation et d’intimidation.  
Conscients que la Guinée ne sera que ce que nous voudrions qu’elle soit, nous demandons que des manifestations pacifiques soient organisées à l’intérieur du pays et à l’étranger pour dire NON à la candidature du Capitaine Moussa Dadis Camara, NON à l’instauration d’une troisième dictature et OUI à une armée républicaine dans les casernes.
 
Les forces vives guinéennes des États-Unis, s’engagent à soutenir sans failles tous les efforts et actions que mènent les Forces vives dans la lutte pour une Guinée démocratique, libre et prospère.
 
Nous saluons au passage le courage des militants qui mènent dans des conditions difficiles le combat pour la démocratie.
 
Nous nous inclinons respectueusement devant la mémoire des victimes innocentes tombées sous les balles de l’injustice, du barbarisme et de la dictature.
 
 
Les Forces vives guinéennes des Etats-Unis

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.