chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

A tous les militaires et paramilitaires :

Date de publication:2009-09-01 23:40:40

2009-09-02 01:38:25 

Chers frères d’arme ;

Nous sommes victimes d’une trahison ; d’une haute trahison, intolérable, la quelle mérite une réponse.

Au regard de tout ce que le capitaine Dadis Camara et sa bande nous sert comme recette, une prise de responsabilité immédiate, dans la pure tradition militaire s’impose.

Nous avions pensé être à la fin de nos souffrances le 23/12/2008 ; sachant bien que le capitaine dadis était un des piliers des crimes de tout ordre sous le régime défunt, nous pensions qu’il aurait en sa qualité de président de la république, fait bon en arrière et observer une prise de conscience.

Faisant un rapprochement en les deux régimes, on déduit aisément que celui que nous vivons est plus pire que le précédent ; si l’on y prend garde, nous ferons face à une <<rwandisation>> du pays.

Nous lançon un appel aux forces de défense et de sécurité, afin que chacun en ce qui le concerne, prenne ses responsabilités pour mettre immédiatement fin a ce régime voyou, qui n’a autre objectif que de voler, tuer et régler ses comptes ; ils ont longtemps attendu ce moment. C’est ce qui explique le serment de fidélité au quel l’armée a été soumise de façon obligatoire.

Nous réitérons notre soutien et notre engagement aux cotés des forces vives de la nation, dans le cadre de cette lutte commune qui est le départ de ces voyous du pouvoir. Nous soutenons l’idée de non imitions des militaires sur la scène politique, sauf cas de force majeure ; ce qui n’existe pas en l’état actuel des choses.

Nous demandons aux amis et frères militaires et paramilitaires, tout grade confondu, d’observer une désobéissance totale à l’endroit de la junte militaire, exception faite à ce qui ne partage pas l’idée de candidature du capitaine dadis. Que chacun prenne son arme individuelle à défaut d’accès a la poudrière pour engager la lutte avec ces voyous qui pensent être les plus forts de notre armée nationale.

Aux civils, nous demandons de prendre la rue en arrêtant tout travail, en s’armant de machettes, de gourdins et tout ce qu’ils peuvent se procurer comme moyen de défense.

Nous demandons à chacun et à tous de rester vigilant pour éviter que certains de ces idiots fuient vers leur père idiot qui n’est autre qu’Abdoulaye Wade (la honte des avocats).
Nous demandons à la population lucide, de ne pas hésiter de lyncher et au besoin abattre tout civil, qui pour des billets de banque, tenterait de s’interposer ; il en est de même pour les militaires qui se diront prêt a sacrifier le peuple pour un voyou. Nous mettons un accent sur le cas de Cherif Idriss, ce voleur qui est a la base des dérives du capitaine moussa dadis Camara.

Nous demandons aux forces vives de la nation, de bien vouloir prendre avec nous.

Il en est de même, pour tout les guinéens prêt à verser leurs sangs pour le peuple.
Tenez vous bien : le 26/03/1991, des maliens sont mort, mais le général moussa Traoré est partis. Le mali, bien que pays de l’hinterland est dix fois plus en avance que la guinée.
Simplement honteux !

Nous pouvons, si nous voulons ! 

Boubacar Donzo

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.