chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

ALERTE

Date de publication:2009-09-03 17:48:13

2009-09-03 19:45:33  

-          Peuple de guinée  

-          Armée nationale de guinée
 
-          Honnêtes membres du C.N.D.D
 
Ce jour 03/09/09, a une heure du matin, nous avons reçu un appel de monsieur chérif Idriss, conseiller spécial du capitaine moussa dadis Camara.
 
L’appel est venu du numéro GSM suivant : +224 64 39 65 24.
 
Dans l’entretien, il nous fait savoir que sa mission n’est autre que de mettre en déroute le C.N.D.D, de ses objectifs ; il nous a rassurés de ce que les officiers dont les noms suivent seront abattu dans les jours qui suivent :
 
-          General sekouba Konaté
 
-          Lt/col kandja Camara
 
-          Lt/col fodeba Touré
 
-          Commandant moussa tiegboro Camara
 
-          Commandant kelety faro
 
-          Commandant almamy Camara
 
-          Commandant amadou doumbouya
 
-          Capitaine mandjou Dioubaté
 
-          Capitaine issa Camara
 
-          Aboubar fabou Camara (officier de police judiciaire)
 
 Cherif Idriss nous dit que ce nouveau carnage sera exécuté par le capitaine pivi Claude, le quel serai aussi abattu par un certain toumba Diakité. Il nous demande de sursoir à toute intention de lutte contre le C.N.D.D, jusqu'à accomplissement de ces crimes odieux. Selon lui, le peuple se révoltera et le pays sera divisé en deux. Continuant toujours, il dit être avec des blancs puissants et d’autres anciens dignitaires du régime défunt. Apres ces crimes selon lui, il nous contactera pour la suite des opérations car le pays sera divisé en deux et ils auraient besoin de nous.
 
En réponse, je lui ai dis ceci :
 
Nous ne sommes pas une bande armée, encore moins des gens en quête d’argent ou de travail. Si nous avions voulu cela, les politiciens nous en aurons donné, mais nous voulons la liberté morale.
 
En conséquence ;
 
Jusque la, nous ne pouvions imaginer que le capitaine moussa dadis Camara et sa bande de voyou, veulent procéder a une seconde épuration ethnique au sein de notre armée.
 
Que le général sekouba Konaté soit el-tigre, el-lion ou el- panthera, nous on s’en fou.
 
Nous mettons en garde le capitaine moussa dadis Camara contre tout agissement contre les personnes citées par son conseiller spécial. Si il a arrivait quoi que se sois a ces officiers, nous garantissons l’enfer au capitaine moussa dadis Camara. C’est le lieu pour nous d’interpeller son neveu et en même temps son chef du protocole, Siba Theodore kourouma (officier de gendarmerie), le quel est très modéré. Aussi, voudrons nous attiré l’attention de notre cadette et sœur d’arme M.D.L madeleine dadis Camara, afin qu’elle fasse revenir son père sur terre. Ne dit-on vaut n pas qu’un homme avertis en vaut mille ?
 
Merme un simple accrochage de voiture, sera considéré par nous comme une tentative d’assassinat et sera conséquemment répondu.
 
Nous n’avons rien de commun avec ces officiers, sauf que nous sommes tous guinéens ; d’ailleurs ils tous les mêmes pour nous.
 
Encore une fois, nous demandons à tous les patriotes de nous rejoindre pour la lutte de libération.
 
Sauvons des vies !
 
Vive la guinée
 
Donzo Elhadj Aboubacar
 
Contactez-nous:
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.