chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Le GIC-G demande à Dadis de résister à toutes les tentations

Date de publication:2009-09-05 16:47:41

2009-09-05 18:41:38

La France est préoccupée par "l'enlisement" du processus de transition en Guinée et met en garde sa junte contre le risque d'isolement et de sanctions si elle "ne tient pas ses engagements", a déclaré vendredi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Eric Chevallier. 

"La France rappelle la nécessité pour la junte de tenir ses engagements, sinon elle conduira la Guinée sur la voie de l'isolement et des sanctions", a-t-il prévenu lors d'un point-presse au Quai d'Orsay.
 
La déclaration française cite comme motifs d'inquiétudes "l'ambiguité maintenue par (le chef de la junte) Moussa Dadis Camara sur sa non-candidature ainsi que celle de la junte et du Premier ministre aux élections de 2010, l'absence d'avancées significatives dans le processus électoral et le musellement de l'opinion publique".
 
Ces développements "hypothèquent non seulement le retour à l'ordre constitutionnel mais contreviennent aux engagements que la junte avait pris envers la communauté internationale", a rappelé M. Chevallier.
 
Le capitaine Moussa Dadis Camara, président autoproclamé de la Guinée, avait affirmé la mois dernier que "personne" ne pourrait lui interdire de se présenter à la présidentielle du 31 janvier s'il le souhaitait.
 
Le groupe de contact sur la Guinée l'a encore appelé jeudi à ne pas "descendre dans l'arène politique" et à "résister à toutes les tentations" pour ne pas se présenter à la présidentielle.
 
Les militaires avaient pris le pouvoir le 23 décembre 2008, peu après l'annonce du décès du général-président Lansana Conté qui régnait sans partage sur la Guinée depuis 24 ans. Dadis Camara s'était engagé à ne pas se présenter aux élections, pas plus que les membres de la junte et du gouvernement.
 
PARIS, 4 septembre 2009 (AFP).

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.