chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

FRONT POUR LE RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL (FROC)

Date de publication:2009-09-10 18:50:22

2009-09-10 20:31:28 

  •  
  • Soucieux et inquiet de la situation tragique que traverse la Guinée ;
  • Constatant le manque de volonté politique des autorités issues du coup d’Etat du 23 Décembre 2009 en ce qui concerne le retour rapide à l’ordre constitutionnel ;
  • Constatant les intentions inavouées du capitaine Moussa Dadis Camara et du CNDD de ne point respecter les engagements pris par lui et le CNDD lors de la prise du pouvoir ;
  • Dénonçant l’attitude liberticide et contre républicain de certains membres du CNDD, notamment du commandant Moussa Keïta secrétaire permanent du CNDD, et de son Président ;
  • Dénonçant les manœuvres orchestrées par la junte tendant à la confiscation du pouvoir et à l’instauration d’un régime militaire ;
  • Déplorant  l’utilisation abusive des moyens de l’Etat dans la campagne engagée pour le soutien au chef de la junte et la monopolisation à outrance des médias publics et privés ;
  • Constatant le retour des anciennes pratiques que sont le clientélisme, la gabegie, le népotisme, la corruption,… ainsi que le retour  progressif des anciens dignitaires du système Conté au sein de l’appareil administratif de l’Etat ;
  • Exprimant l’inquiétude de voir les travaux d’audit servir d’arme politique et non d’outil de transparence ;
  • Dénonçant les tentatives de muselage de la classe politique et syndicale et les fausses accusations visant à lui porter un discrédit aux yeux des populations guinéennes ;
  • S’offusquant de l’attitude unilatérale du capitaine Moussa Dadis Camara et du CNDD dans la gestion de la transition en dépit des accords conclus maintes fois avec le chef de la junte et qui n’ont jamais été respectés ;
  • Notant les efforts entrepris et consentis  constamment par l’ensemble de la classe politique, les syndicats et la société civile dans la gestion consensuelle et apaisée de la transition ;
  • Prenant en compte les aspirations légitimes du peuple de Guinée quant à l’instauration d’un Etat de droit, gage de tout développement ;

Le FRONT POUR LE RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL (FROC)

  • S’oppose vigoureusement à toute tentative de confiscation du pouvoir par la junte ;
  • Engage le CNDD et le capitaine Moussa Dadis Camara au respect intégral des engagements pris lors de la prise du pouvoir ainsi que de tous les accords signés avec le Forum des forces vives de Guinée notamment le nouveau calendrier des élections;
  • Exige le retour rapide à l’ordre constitutionnel par l’organisation d’élections libres et transparentes dans l’ordre de scrutin prévu par le premier chronogramme ;
  • Prône le dialogue entre les différents partenaires dans la gestion apaisée  de la transition ;
  • Réaffirme toutefois sa détermination à lutter par tous les moyens légaux en cas de non respect des engagements pris par le CNDD et le capitaine Moussa Dadis Camara et contre toute tentative de nature à pérenniser la « transition » et à instaurer un régime militaire ;
  • Invite la jeunesse guinéenne à l’unité d’action et à lutter contre toute tentative de division, les appelle à prendre leurs responsabilités et à se mobiliser contre toute action de nature à maintenir la junte au pouvoir ;
  • Apelle à la mobilisation de tous les partis politiques, les syndicats, la société civile à resserrer les rangs afin d’éviter à la Guinée de connaître encore une autre dictature militaire même « éclairée »

Conakry, le 26 Août 2009

Le FRONT POUR LE RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL


Commentaires


2009-09-10 20:31:28 

  •  
  • Soucieux et inquiet de la situation tragique que traverse la Guinée ;
  • Constatant le manque de volonté politique des autorités issues du coup d’Etat du 23 Décembre 2009 en ce qui concerne le retour rapide à l’ordre constitutionnel ;
  • Constatant les intentions inavouées du capitaine Moussa Dadis Camara et du CNDD de ne point respecter les engagements pris par lui et le CNDD lors de la prise du pouvoir ;
  • Dénonçant l’attitude liberticide et contre républicain de certains membres du CNDD, notamment du commandant Moussa Keïta secrétaire permanent du CNDD, et de son Président ;
  • Dénonçant les manœuvres orchestrées par la junte tendant à la confiscation du pouvoir et à l’instauration d’un régime militaire ;
  • Déplorant  l’utilisation abusive des moyens de l’Etat dans la campagne engagée pour le soutien au chef de la junte et la monopolisation à outrance des médias publics et privés ;
  • Constatant le retour des anciennes pratiques que sont le clientélisme, la gabegie, le népotisme, la corruption,… ainsi que le retour  progressif des anciens dignitaires du système Conté au sein de l’appareil administratif de l’Etat ;
  • Exprimant l’inquiétude de voir les travaux d’audit servir d’arme politique et non d’outil de transparence ;
  • Dénonçant les tentatives de muselage de la classe politique et syndicale et les fausses accusations visant à lui porter un discrédit aux yeux des populations guinéennes ;
  • S’offusquant de l’attitude unilatérale du capitaine Moussa Dadis Camara et du CNDD dans la gestion de la transition en dépit des accords conclus maintes fois avec le chef de la junte et qui n’ont jamais été respectés ;
  • Notant les efforts entrepris et consentis  constamment par l’ensemble de la classe politique, les syndicats et la société civile dans la gestion consensuelle et apaisée de la transition ;
  • Prenant en compte les aspirations légitimes du peuple de Guinée quant à l’instauration d’un Etat de droit, gage de tout développement ;

Le FRONT POUR LE RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL (FROC)

  • S’oppose vigoureusement à toute tentative de confiscation du pouvoir par la junte ;
  • Engage le CNDD et le capitaine Moussa Dadis Camara au respect intégral des engagements pris lors de la prise du pouvoir ainsi que de tous les accords signés avec le Forum des forces vives de Guinée notamment le nouveau calendrier des élections;
  • Exige le retour rapide à l’ordre constitutionnel par l’organisation d’élections libres et transparentes dans l’ordre de scrutin prévu par le premier chronogramme ;
  • Prône le dialogue entre les différents partenaires dans la gestion apaisée  de la transition ;
  • Réaffirme toutefois sa détermination à lutter par tous les moyens légaux en cas de non respect des engagements pris par le CNDD et le capitaine Moussa Dadis Camara et contre toute tentative de nature à pérenniser la « transition » et à instaurer un régime militaire ;
  • Invite la jeunesse guinéenne à l’unité d’action et à lutter contre toute tentative de division, les appelle à prendre leurs responsabilités et à se mobiliser contre toute action de nature à maintenir la junte au pouvoir ;
  • Apelle à la mobilisation de tous les partis politiques, les syndicats, la société civile à resserrer les rangs afin d’éviter à la Guinée de connaître encore une autre dictature militaire même « éclairée »

Conakry, le 26 Août 2009

Le FRONT POUR LE RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL

2009-09-10 18:50:22 ama

2009-09-10 20:31:28 

  •  
  • Soucieux et inquiet de la situation tragique que traverse la Guinée ;
  • Constatant le manque de volonté politique des autorités issues du coup d’Etat du 23 Décembre 2009 en ce qui concerne le retour rapide à l’ordre constitutionnel ;
  • Constatant les intentions inavouées du capitaine Moussa Dadis Camara et du CNDD de ne point respecter les engagements pris par lui et le CNDD lors de la prise du pouvoir ;
  • Dénonçant l’attitude liberticide et contre républicain de certains membres du CNDD, notamment du commandant Moussa Keïta secrétaire permanent du CNDD, et de son Président ;
  • Dénonçant les manœuvres orchestrées par la junte tendant à la confiscation du pouvoir et à l’instauration d’un régime militaire ;
  • Déplorant  l’utilisation abusive des moyens de l’Etat dans la campagne engagée pour le soutien au chef de la junte et la monopolisation à outrance des médias publics et privés ;
  • Constatant le retour des anciennes pratiques que sont le clientélisme, la gabegie, le népotisme, la corruption,… ainsi que le retour  progressif des anciens dignitaires du système Conté au sein de l’appareil administratif de l’Etat ;
  • Exprimant l’inquiétude de voir les travaux d’audit servir d’arme politique et non d’outil de transparence ;
  • Dénonçant les tentatives de muselage de la classe politique et syndicale et les fausses accusations visant à lui porter un discrédit aux yeux des populations guinéennes ;
  • S’offusquant de l’attitude unilatérale du capitaine Moussa Dadis Camara et du CNDD dans la gestion de la transition en dépit des accords conclus maintes fois avec le chef de la junte et qui n’ont jamais été respectés ;
  • Notant les efforts entrepris et consentis  constamment par l’ensemble de la classe politique, les syndicats et la société civile dans la gestion consensuelle et apaisée de la transition ;
  • Prenant en compte les aspirations légitimes du peuple de Guinée quant à l’instauration d’un Etat de droit, gage de tout développement ;

Le FRONT POUR LE RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL (FROC)

  • S’oppose vigoureusement à toute tentative de confiscation du pouvoir par la junte ;
  • Engage le CNDD et le capitaine Moussa Dadis Camara au respect intégral des engagements pris lors de la prise du pouvoir ainsi que de tous les accords signés avec le Forum des forces vives de Guinée notamment le nouveau calendrier des élections;
  • Exige le retour rapide à l’ordre constitutionnel par l’organisation d’élections libres et transparentes dans l’ordre de scrutin prévu par le premier chronogramme ;
  • Prône le dialogue entre les différents partenaires dans la gestion apaisée  de la transition ;
  • Réaffirme toutefois sa détermination à lutter par tous les moyens légaux en cas de non respect des engagements pris par le CNDD et le capitaine Moussa Dadis Camara et contre toute tentative de nature à pérenniser la « transition » et à instaurer un régime militaire ;
  • Invite la jeunesse guinéenne à l’unité d’action et à lutter contre toute tentative de division, les appelle à prendre leurs responsabilités et à se mobiliser contre toute action de nature à maintenir la junte au pouvoir ;
  • Apelle à la mobilisation de tous les partis politiques, les syndicats, la société civile à resserrer les rangs afin d’éviter à la Guinée de connaître encore une autre dictature militaire même « éclairée »

Conakry, le 26 Août 2009

Le FRONT POUR LE RETOUR A L’ORDRE CONSTITUTIONNEL

2009-09-10 18:50:22 heriko
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.