chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

La mendicité des enfants : pratique inquiétante

Date de publication:2008-01-31 17:31:33
Tendre la main aux passants dans l’espoir d’obtenir quelque chose est devenu une pratique courante pour la plupart des enfants de la capitale guinéenne. Ils sont nombreux dans les rues, carrefours, aux alentours des mosquées et autres lieux publics de Conakry, ces enfants qui passent toute la journée en train de demander de l’aumône à tous ceux qui passent devant eux.
 
Le rond-point d’Hamdallaye, dans la commune de Ratoma, l’entrée de la Mosquée Fayçal, dans la commune de Dixinn et les abords de l’enceinte de la Cité du chemin de fer, dans la commune de Kaloum sont les lieux de regroupement les plus importants de ces mendiants qui interceptent tout passant. En proie aux intempéries, ces malheureux n’ont même pas peur des véhicules dont les conducteurs n’ont aucune considération pour le piéton et sont ainsi exposés aux risques d’accidents de la circulation.
 
Cette mendicité enfantine s’explique non seulement par l’état d’extrême pauvreté dans lequel se trouvent la plupart des familles mais aussi par leur imprévoyance. En effet, des familles abandonnent leurs enfants à la rue parce qu’elles ne peuvent subvenir à leurs besoins.
 
Un enfant transformé en mendiant n’a-t-il pas un avenir sombre ?. En tout cas, parents et autorités politiques devraient œuvrer pour juguler cette pratique honteuse.

Lamine Soumah

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.