chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

L'athlète Sud-Africaine Semenya est hermaphrodite

Date de publication:2009-09-13 12:20:53

2009-09-13 14:19:35

Le ministère Sud-Africain des sports a confirmé aujourd'hui que son athlète controversée Caster Semenya était un hermaphrodite, sans utérus, mais avec des organes sexuels  mâle et femelle.

Semenya, dont le nom est l'anagramme  en anglais de " Yes  a secret man" c'est-à-dire  à peu près "Oui ,un homme dissimulé" avait gagné l'épreuve et donc l'or du 800 mètres féminin aux  derniers championnats du monde de 2009 à Berlin.

Le scandale éclata quand les tests montrèrent qu'elle (il?) avait un taux de testostérone trois fois la norme par rapport à une femme "normale".

Ces résultats ont provoqués la colère du ministre des sports, Makhenkesi  Stofile, qui affirme: "Elle est hermaphrodite, mais rien ne prouve que cela lui donne un avantage décisif. La fédération internationale d'athlétisme est dégoutante, la science ne reconnait aucun avantage aux hermaphrodites. Je pense que cela nous conduira bientôt à la troisième guerre mondiale"

Dans ce genre de situation, il faut savoir raison garder: le phénotype c'est-à-dire l'aspect extérieur morphologique et sexuel externe peut ressembler à celui d'un homme , d'une femme, ou être ambigu comme dans le cas de cette (cet)athlète. Mais le génotype permet toujours de faire la part des choses.

Explication

La paire de chromosomes sexuels est toujours du type XX chez la femme, et XY chez l'homme. L'ovule fournit toujours une moitié à l'enfant, donc toujours X. L'homme en revanche donne soit un X, ce qui fait au total XX pour l'enfant qui devient une femme, ou , si l'homme donne son Y, l'enfant aura une paire XY dont résultera un garçon.C'est donc l'apport masculin qui détermine le sexe de l'enfant. Il reste à vérifier si Semenya est du type XX (dans ce cas c'est une femme) ou XY, c'est-à-dire un homme.
Tout pourrait  donc  ne pas être  dit dans cette affaire. 

Thierno A DIALLO, médecin.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.