chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Kaba Bachir : les masques tombent !

Date de publication:2009-09-13 13:02:11

2009-09-13 14:54:31

Ce type s’est longtemps présenté comme un combattant pour les droits de l’homme et un Etat démocratique en Guinée. Il poussera son cynisme jusqu’au point de se déclarer Président d‘un Conseil des Guinéens de l’extérieur. On se rappelle que son mouvement avait fait l’annonce qu’il poursuit les responsables guinéens des massacres de 2006/2007 devant le TPI (voici le communiqué en question :
communiqué du MRG/CPG ) !

Le commun des mortels attendait donc que monsieur Kaba Bachir ajoute à cette liste, les noms de Claude Pivi et des responsables du CNDD qui ont arrêté et torturé beaucoup d’officiers sans jugement ni aucune justification depuis leur prise de pouvoir. Kader Doumbouya est l’une des premières victimes de ces arrestations arbitraires. Si le CNDD a prétendu que Saa Alphonse Touré a préparé un coup d’Etat pour l’arrêter (et  le torturer à mort ?), on attend encore de savoir les raisons de l’arrestation de Kader Doumbouya.

Contre toute attente, notre combattant pour la démocratie se retrouve plutôt dans la délégation du CNDD, à un moment où de la Guinée à l’étranger tout le monde condamne cette bande armée qui ne respecte aucun engagement. Veuillez lire :

http://www.guinee24.com:80/index.php?id=5&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=2731&tx_ttnews[backPid]=4&cHash=db284a8d9a

Il y a même des rumeurs qui courent que c’est Kaba Bachir ou un certain Boubacar Diallo des USA que le CNDD va bientôt nommer ministre des Guinéens  de l’extérieur, en récompense à leurs basses œuvres.

A Labé, mêmes les jeunes pauvres et chômeurs ont rejeté les 150 millions que le CNDD leur a envoyés pour le soutient de son programme de candidature de Dadis. Là-bas, les jeunes patriotes ont menacé de châtier toute personne qui va prendre cet argent public, contrairement à Macenta où le partage a provoqué des dégâts. Aux dernières nouvelles, l’argent a été finalement mis en sécurité à la banque.

Article également recommandé :
http://www.guineepresse.info/index.php?id=5,3384,0,0,1,0

Je ne saurai terminer sans féliciter le leader Abe Sylla qui a sanctionné le nommé Michel Bangoura (par exclusion de son parti) qui menait les mêmes oevres que Bachir Kaba en Europe. Abe Sylla est un exemple d’homme politique qu’il faut à la Guinée.

Oumar Diallo, Bruxelles

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.