chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Enfin, le Coran pour en finir avec le troisième dictateur !

Date de publication:2009-09-13 21:48:19

2009-09-13 23:46:15

En juin déjà, au sixième mois de son règne, le nouveau venu s’est avéré pire que les deux autres. Guinéens, si l’homme qui gouverne notre pays actuellement devait rester au pouvoir et continuer à faire ce qu’il est en train de faire au sommet de l’État, serions-nous toujours fiers d’être Guinéens ? Sommes-nous prêts à officialiser une troisième dictature dans notre pays ? Pour tous ceux qui répondront « Non ! » à ces questions, l’heure est venue d’utiliser les grands moyens : nous tourner vers le Tout-Puissant et implorer Son secours. 

Par coïncidence, il n’y a pas de meilleur moment que ce mois de Ramadan pour parler à Dieu. C’est pourquoi certains amis et moi-même, au sein de la communauté guinéenne au Japon, avons décidé de réciter le Coran et prier Allah d’enlever, une fois pour toutes, cet homme au pouvoir. Avec Sa permission, notre première séance a effectivement eu lieu à Tokyo ce dimanche 13 septembre 2009 peu avant la rupture du jeun au domicile d’un de nos frères. La seconde séance est prévue le mercredi pendant la nuit de la Destinée (Laylatul Qadr) à Matsue, dans la congrégation des musulmans de la préfecture de Shimane. (Je suis le seul Guinéen ici mais mes coreligionnaires, venant de plusieurs pays, se sont solidarisés et ont accepté de m’accompagner dans la démarche.) Nous avons également programmé une troisième séance en Guinée. Prenant le relais de la cérémonie de Tokyo, elle aura lieu ce même dimanche à Conakry, toujours avec la permission d’Allah.
 
Nous ne voulions pas ébruiter cette action, mais tout bien considéré nous avons pensé qu’il vaut mieux publier l’information. D’abord ce sera un témoignage contre les démagogues et traîtres qui soutiennent l’imposteur, tant chez nous que dans les autres pays, dont le Sénégal. Aussi, en publiant l’information nous pensons que d’autres Guinéens feront la même chose.
 
Nous invitons tous à organiser des lectures du Saint Coran et les faire suivre de prières, individuellement et en groupes, partout où cela est possible. Dans les conditions normales, pour peu qu’ils soient conséquents dans leur devoir, ce sont nos imams qui devraient diriger ces cérémonies. Mais on sait qu’ils ne le feront jamais. Même si eux, ils le voulaient, les élus locaux les en empêcheraient. (En vérité on devrait dire « élus locos » car ce sont de vraies locomotives, alimentées par les vols organisés par la même personne que nous voulons bouter à terre, et qui tirent des wagons remplis d’autres voleurs, d’hypocrites et surtout d’opportunistes incrédules.) Donc, nous devons procéder autrement. S’ils peuvent nous empêcher de le faire dans les mosquées, là-bas, ils ne peuvent pas l’empêcher dans les autres mosquées ou dans nos maisons.
 
On n’a pas besoin d’être un savant pour implorer l’aide d’Allah à travers le Coran. On n’a pas besoin pour cela de lire tout le Coran ; on peut se limiter à des parties clés. Ce n’est pas indispensable d’être dans un grand groupe ; on peut le faire par petits groupes, même en famille. L’essentiel est de le faire avec sincérité et conviction… Voyez, frères et sœurs ! pourquoi nous abstenons-nous de manger et de boire du matin au soir pendant un mois ? C’est parce que nous croyons en Dieu. De même, nous sommes convaincus de Sa puissance : S’Il exauce la prière d’un seul de nos groupes, en une fraction de seconde tous les comptes seront soldés. Il faut donc le faire avec un vif désir, une grande volonté, une conviction totale. Notre demande au Tout-Puissant, après la lecture du Saint Coran, est d’avoir pitié du peuple de Guinée en neutralisant le troisième dictateur dans ses démarches :
 
Ô Allah, débarrasse-nous de cet homme qui jure par Toi mais fait le contraire de ce qu’il a dit ! Tu abhorres les menteurs : anéantis donc ce menteur ! Dieu, débarrasse-nous de cet homme qui, tout en jurant de préserver les biens de ce pays pille ces mêmes biens ! Débarrasse-nous de cet homme qui se dit croyant mais humilie de vrais croyants. Débarrasse-nous de cet homme qui jure sur le Coran d’être juste, mais s’entoure de criminels ! Débarrasse-nous de cet homme : Empêche-le d’être élu Président de la République. Empêche donc sa candidature ! Empêche-la par Ta puissance et à tout jamais ! Empêche-la ! Empêche-la ! Lorsque Tu veux d’une chose, il Te suffit de dire à cette chose « Sois ! » et elle sera. Ordonne donc que le nommé Moussa Dadis Camara soit : « Hors du pouvoir ! » Ô Allah, à la place de cet homme et sa clique, mets la meilleure équipe qui pourra servir les Guinéens ! Allah, débarrasse la Guinée de cet imposteur qui dit changer les choses alors qu’il glorifie ceux qui ont fait ces mêmes choses ! Débarrasse-nous de ce maudit qui commence de nobles actions mais les ruine, lui-même, à mi-chemin. Oui, Allah, maudis donc fort ce maudit en empêchant sa candidature et bénis la Guinée ! Amen !  
 
Enfin, frères et sœurs, voici quelques précisions. Ajouter des sacrifices, en fonction des moyens, est une bonne chose ; mais ce n’est pas indispensable et il faudra surtout éviter les extravagances si on décide de le faire. Retenons aussi qu’il ne suffit pas de faire ces prières et croiser les bras. Nous devons combattre par tous les moyens légaux. Le moment est grave : On ne peut plus se permettre de garder le moindre grain de lâcheté dans nos cœurs. Nous devons joindre toutes nos forces pour le même idéal : Pas une troisième dictature en Guinée !
 
 
El hadj Mahmoud Ben Saïd

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.