chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Conakry, le 17/09/2009 Sidya Touré sur Radio SABARI-FM

Date de publication:2009-09-18 22:27:52

2009-09-19 00:26:39

Le Président de l’UFR dans l’émission « Grande Affiche » à la radio Sabari FM : « Il n’est pas question d’accepter la candidature d’un militaire » 

Le Jeudi 17 Août 2009, le Président de l’UFR était l’invité de la nouvelle émission Grande Affiche sur la radio Sabari FM. A cette occasion, le Président de l’UFR a réaffirmé un certain nombre de positions de son parti. Au sujet de la transition, le Président Sidya Touré a expliqué que la transition militaire avait été soutenue par les Forces Politiques dans la mesure où elle conduirait la Guinée à des élections libres et transparentes auxquelles les militaires ne prendraient part ainsi que les membres du gouvernement. C’est dans cet esprit que les Forces Vives de Guinée ont accompagné les autorités militaires dans la transition.
 
Avec la nouvelle situation créée par l’éventualité de la candidature du Président du CNDD, la transition est devenue davantage compliquée et cette perspective place la Guinée dans une situation extrêmement difficile au moins pour quatre raisons :
1) Les dérapages dans la gestion publique des affaires s’aggravent ;
2) La Guinée se retrouve sous le coup des sanctions sur le plan international, ce qui implique l’arrêt de tout financement extérieur ;
3) La Guinée es politiquement isolée sur la scène internationale ;
4) La très probable candidature du Président du CNDD provoque une rupture du contrat social entre le peuple de Guinée et le CNDD, ce qui est source d’instabilité interne pour notre pays.
 
Le Président de l’UFR a par ailleurs déploré le caractère de plus en plus ethnique que prend le débat politique dans notre pays et a réaffirmé le caractère national de l’UFR, véritable creuset national pour bâtir la Guinée de demain. Il a expliqué clairement que la Guinée ne pourra jamais se développer si les guinéens ne se mettent pas ensemble et l’UFR répond à cette exigence qui revêt un caractère particulièrement important aujourd’hui.
 
Le Président de l’UFR a précisé que l’UFR s’inscrit dans la position des Forces Vives qui consiste à refuser la candidature du Président Dadis. Cette position n’est pas une position orientée contre la personne du Président du Président du CNDD, mais il s’agit pour les guinéens et les Forces Vives de mettre l’armée en dehors du débat politique.
 
La cellule de communication de l’UFR

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.