chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Encore une tentative de division des forces vives et démobilisation des braves combattants guinéens

Date de publication:2009-09-21 21:33:47

2009-09-21 23:31:28

Les internautes guinéens ont lu avec effarement l’article de notre frère Mohamed Aly Diallo Alias Caissier intitulé : « États-Unis: une délégation du CNDD lapidée à Washington par des militants de l'UFDG venus de new York pour empêcher la délégation de tenir son meeting ». Quelle mauvaise foi ?

Notre frère a voulu par cet acte honteux frappé fort son ennemi juré l’UFDG parce que pour lui et pour tous ses semblables, il faut par tous les moyens mettre l’UFDG et son Président El hadj Cellou Dalein Diallo en délicatesse avec la bande criminelle de Dadis et son truc de CNDD. Mais cette fois ci aussi comme dans toutes leurs précédentes tentatives d’ailleurs, ils ont tiré dans le vide car le peuple de Guinée lui sait d’où il vient et vers où il veut aller.
Parallèlement, on peut lire le compte rendu du même événement sur les autres sites guinéens mais cette fois sans aucune tendance à enfoncer l’UFDG. Ce qui est intriguant et qui met en lumière la malhonnêteté de notre frère, c’est la publication du même document sur le site www.guineenet.org dont il est le représentant à New York sans la partie citant nommément les militants de l’UFDG. Aux lecteurs de comparer !

Le semblant d’ignorance de Mr Diallo Caissier face à l’aspiration de la jeunesse guinéenne au respect des droits fondamentaux et à la démocratisation de notre pays est une grave erreur. C’est inadmissible que notre reporter veuille réduire le grand combat de tous les guinéens aux simples partisans d’un seul parti dans le seul dessin d’une part (la plus importante) d’attirer des ennuis et faire du mal à ce parti et son Président dont la popularité lui (ses commanditaires avec lui) empêche de dormir et d’autre part de diviser les forces vives qui pour une fois se sont unis pour le noble combat final pour la libération du peuple de Guinée.

Pourrais-je demander à notre frère le caissier, qu’est ce qui lui a permis d’affirmer que ce n’était que des militants de l’UFDG, y’avait-il un quelconque signe extérieur (carte de membre, photo du leader, banderoles ou un quelconque slogan UFDGiste) qui le montrait ? Non, en vérité rien car les braves combattants de la liberté et la démocratie qui y étaient eux n’avaient qu’un seul objectif celui d’exprimer leur ras le bol face à l’instauration d’une troisième dictature dans leur pays par une poignée de criminels aidés par des opportunistes désormais connu de tout le monde. Néanmoins si vraiment c’est les membres de l’UFDG qui ont fait ce geste haut combien de fois apprécié par tous les patriotes guinéens, alors qu’ils reçoivent notre salut et respect et surtout le satisfécit de tous les patriotes guinéens soucieux de l’avenir de leur nation.

Honte à tous ceux qui aujourd’hui encore par leur égoïsme et leur lâcheté continuent de soutenir ce pouvoir militaro-affairiste de Dadis et ses bandits tout en sachant pertinemment qu’ils n’apportent que malheurs et désolation au peuple de Guinée. Cette bande de rebelles pillards et de preneurs d’otages ont tous désertés le pays et se pavanent à travers le monde en quête de pires solutions pour se maintenir au pouvoir contre la volonté des guinéens. Chacune de leurs délégations compte plus d’une vingtaine de personnes qui viennent nous narguer en se payant des séjours d’hôtels à plus de 3000 euros la nuit et par personne sans compter toutes les dépenses que ces canailles font. Si Mr Aly Diallo et consorts ne sont pas sensibles à cela, qu’ils sachent qu’ils sont de plus en plus isolés et que le peuple de Guinée n’attendra rien pour les châtier le moment venu.
 
En ce qui nous concerne, nous félicitons tous les mouvements, coordinations, associations, personnes ressources bref tous ceux qui de près ou de loin se battent nuit et jour pour qu’en fin la Guinée sorte de cette humiliation qui n’a que trop duré. Continuons à travailler sereinement avec une profonde conviction et surtout dans l’union sacrée pour la patrie jusqu'à la victoire finale.
 
Bah Alpha Boubacar
Louvain, Belgique.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.