chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Guinée : Appel à la frange républicaine de l’armée pour sauver la nation et défendre la démocratie

Date de publication:2009-09-28 22:08:16

2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Commentaires


2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-28 22:08:16 Barros Diallo

2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-28 22:08:16 A Diallo

2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-28 22:08:16 Oumar Mâci Bah

2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-28 22:08:16 Momo Soumah

2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-28 22:08:16 olusegun

2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-28 22:08:16 BARRY Neteré

2009-09-29 00:01:13 

La patrie est en danger : 11 leaders politiques  au moins blessés et arrêtés ; 58 morts, des dizaines de viols et des centaines de blessés !

La Républicaine de Guinée est au bord de la guerre civile. Ce qui se passe à Conakry depuis ce matin, en cette date historique du 28 septembre 2009, conduit, si rien n’est fait, notre le pays tout droit à l’implosion !

Il n’ya plus d’alternative ! Il faut le départ de Moussa Dadis Camara et de la junte  au pouvoir !

Deux voies s’offrent  donc à l’armée républicaine :

Sauver le peuple ou être du côté du dictateur Dadis !

Défendre la liberté et la démocratie ou faire basculer notre chère patrie dans le chaos.

L’armée guinéenne, sa frange  républicaine et  intègre, celle  qui a le sens des responsabilités doit agir vite !  Elle doit agir très vite pour arrêter les massacres que Dadis et sa bande sont en train d’opérer actuellement comme en janvier et février 2007.

Cette armée doit extirper les mercenaires recrutés par Dadis et qui sont entrain de massacrer notre peuple et de semer la terreur dans nos quartiers et jusque dans nos maisons !

Il n’ya plus de temps à perdre ! Le moment est grave ! La patrie est en danger !

La patrie pour laquelle se sont sacrifiés l’Almamy  Samory Touré, Alpha Yaya Diallo, Bocar Biro Barry, Zébéla Togba, El Hadji Omar Tall, le Ouali de Gomba et bien d’autres est en danger.

La Guinée, notre Guinée commune, notre chère patrie,  fait appel à ses dignes fils ! Ceux-  là  qui sont prêts à verser leur sang pour sauver le peuple.

Le peuple de Guinée est persuadé qu’il ya dans son armée des femmes et des hommes courageux, patriotes et dignes de confiance qui le défendra contre Dadis et la dictature du Conseil Narcotrafiquant de Drogue et de Dealer (CNDD)

Le peuple de Guinée fait appel à ses filles et à ses fils pour le libérer à jamais de la souffrance, de la misère et de l’arbitraire.

Plus question de donner de répit au dictateur comme en 2007 

Notre peuple est prêt à briser les chaînes de la dictature. Ce peuple est debout aujourd’hui pour combattre cette dictature à mains nues.

L’armée républicaine  le laissera- t- il se faire massacrer par ceux- là qui déshonorent leur serment de défendre le peuple ?

Y a- t- il des militaires républicains au sein de l’armée ?

Oui ! Il ya sûrement au sein de notre armée des hommes qui ne sont ni Pivi ni Thiégboro et consorts ! Ces hommes là doivent agir maintenant avant que la Guinée ne sombre et entraîne avec elle toute l’Afrique de l’ouest !

J’appelle, de ma voix de citoyen patriote  et qui se veut l’écho des multiples voix du peuple, la frange républicaine  de l’armée guinéenne à libérer tous les leaders politiques qui sont arrêtés par le démon Dadis !

Cette armée- là doit nous libérer du criminel Dadis !

J’en appelle à l’esprit de sacrifice du peuple pour aller libérer d’où qu’ils se trouvent ses leaders politiques : Jean- Marie Doré, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lounsény Fall, Mouctar Diallo, Bah Oury  et tous les autres !

Nous disons à nos leaders que le combat continue jusqu’à la victoire finale.

Enfin, j’appelle  tout Guinéen patriote à appeler l’un des siens pour faire passer ce message.

Que les Guinéens de l’Extérieur ne laissent plus de répit les différentes représentations de la junte, à ses intérêts et alliés.

Que les apatrides qui  ont encouragé Dadis à se maintenir au pouvoir soient chassés de la communauté.

Vive la guinée !
A bas Moussa Dadis  et le CNDD !
Vive l’unité nationale !
Vive le peuple de Guinée !
Vives les Forces Vives de la nation !

Lamarana Petty Diallo          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-28 22:08:16 Oury
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.