chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Le criminel Daddis a violé sa derniere promesse,

Date de publication:2009-09-29 23:54:13

2009-09-30 01:51:36

Le CNDD a encore fait parler de lui en cette date historique du 28 septembre. Il a encore fait inscrire un autre lundi noir dans l’histoire de notre pays. Oui, cette bande de brutes criminels s’est encore déchainée sur la population civile et les leaders de l’opposition. Les méthodes démontrent que ce sont les memes laches qui ont perpétré les crimes en 2007 ! Non contents d’avoir commis les atrocités que nous avons vécus ce lundi, les commis de la junte se saisissent de toutes les occasions pour narguer encore les guinéens dans les médias. Cherif Idriss, conseiller de l’assassin Daddis, affirme que les forces bestiales du CNDD ont raison de s’attaquer à des populations aux mains nues. Il fait semblant d’avoir oublié que le 28 septembre n’a jamais été férié en Guinée. Donc, il essaye de justifier les massacres que lui et ses amis ont commis lundi à Conakry. Un communiqué du gouvernement vient completer l’affront ! Alors, comprenons que Mr.Komara n’a aidé a libérer personne. Son gouvernement nie les faits et veut accuser nos leaders.

Peine perdue !!

Comme les millions de Guinéens a travers le monde, Je suis horrifié, et je suis toujours sous le choque, par les témoignages que j’ai écoutés sur certaines radios telles que Familia Fm, Channel4 ou de TV5 monde. Ces témoignages font état de scènes d’humiliations et des viols publics de nos sœurs et mamans par des imbécils nourris et armés par le trésor public guinéen, lequel vit du labeur de ces mêmes braves femmes. Ces criminels oisifs, sans fois ni lois, ont encore tournés leurs armes (même des coupes-coupes !) contre nos populations, usant de tactiques de guerre(les embuscades !) pour tuer des personnes qu’ils sont entrainés à défendre. Honte a tous les hommes en tenue et leurs sympathisants !

Je souhaite joindre ma voix pour condamner les actes barbares de ces assassins et leurs tentatives de récupération, allant jusqu'à nier des faits réels. Les images ont fait le tour des médias etrangers. J’ai suivi Daddis Camara, dans la presse, qui essaye de faire croire aux guinéens que ce sont les civils qui se sont tirés dessus, après avoir mis a sac un commissariat et volé des armes ! Les masques sont tombés !

Je voudrais également saisir l’occasion de ce texte pour m’incliner pieusement devant la mémoire de nos braves heros tombés sous les balles et remercier les leaders politiques du forum, de tout bord, pour leur courage et leur détermination pour montrer que l’avenir démocratique de la Guinée n’est pas négotiable !!

Apres cette phase de condemnation et de consternation venant des quatres coins du monde, je voudrais proposer des démarches pour continuer la lutte jusqu'à la victoire finale contre les usurpateurs du CNDD car il est indispensable de maintenir la pression et entretenir la dynamique engagée pourque ces bandits ne connaissent plus jamais de répis. On ne peut négotier avec des assassins car ils n’ont aucune référence morale. Pour moi, donc, le CNDD n’est plus un interlocuteur en Guinée.

A l’etranger :

  • Imiter l’exemple de nos compatriotes résidants en France. Il faut passer par tous les moyens possibles pour faire fermer nos représentations diplomatiques. Chaque pays peut adopter la stratégie qui lui semble la mieux appropriée. Par exemple, ceux qui ne peuvent pas être expulsés peuvent carrément envahir nos ambassades et exiger leur fermeture aussi longtemps que les salauds-la seront au pouvoir. Continuer à traquer également les délégations du CNDD a l’étranger, du Sénégal a Jakarta.
  • Des individus comme Jacques Kouroumah et tous ceux qui sont du même bord que lui (nous les connaissons tous) doivent être bannis de tous les regroupements de Guinéens dans leur pays d’accueil, jusqu'à ce qu’ils se démarquent publiquement de ces assassins. Les quelques amis qu’ils ont encore sur place doivent se décider de rompre tout contact avec eux jusqu'à ce qu’ils se répentissent en public. Notre allegiance doit être avant tout a notre patrie !
  • De même, les différents sites d’informations doivent boycotter leurs écrits pour isoler ces créatures !
  • Certaines familles des criminels du CNDD sont à l’etranger pour demander de l’asile politique, si ils l’ont pas encore fait, il faut absolument dénoncer leur mensonge auprès des autorités de l’immigration. Un simple coup de fil pourrait suffir. Certains d’entre eux etudient avec l’argent de la drogue, si vous pouvez le prouvez informer les autorités.
  • Parallèlement, nos compatriotes ayant des expertises juridiques peuvent explorer des voies et moyens pour interdire à des individus comme Jacques et compagnie de tenir certains discours. Je crois que dans la plupart des démocraties, faire l’apologie de criminels est sanctioné par la loi.
  • Nous devons nous mettre en rapport avec les leaders sur place pour lever les fonds nécessaires pour venir en aide à nos compatriotes victimes de cette barbarie. Comme on l’a fait avec relativement de succès en 2007. Ceci est urgent sinon nos parents vont continuer à tomber dans les mouroirs déguisés en hopitaux à Conakry.

 Je crois que ces mesures peuvent nous permettre de mener notre résistance à l’extérieur sans avoir maille à partir avec les autorités de nos pays hôtes car les démocraties ne toléreront pas les atteintes à l’intégrité physique de ces ordures. Sinon, on allait tout simplement tordre le cou aux familles du CNDD et leurs sympathisants partout ou on les rencontre.

A l’intérieur du pays, les leaders ne peuvent plus baisser les bras.

  • Ils ne doivent plus discuter avec ces bandits. Donc, il faut changer d’approche pour neutraliser les éléments du CNDD. Et les faire partir immédiatement, les arreter et les faire juger.
  • Il faut qu’ils mettent un autre gouvernement de transition alternatif et bouter le CNDD dehors et sans délais.
  • Inviter les citoyens à observer strictement les consignes du forum pour une désobéissance civile. Declencher une grève générale et illimitée jusqu’au départ sans conditions du CNDD. Le forum peut introduire des semaines, ou jours, de pause pour permettre aux populations de se ravitailler à des intervalles réguliers. Ceci doit etre maintenu aussi longtemps que durera la prise d’otages par les criminels du CNDD.

Les citoyens à leur niveau doivent saboter par tous les moyens ces assassins qui se font appelés indignement force de défense et de sécurité. Des généraux aux soldats. Milice privée ou pas, ils sont tous pareils.

  • Dans les quartiers, pour les militaires qui logent dans leur propre maison, les citoyens doivent se refuser de collaborer avec toute famille de militaire pour quelques cérémonies que ce soient jusqu’au départ des bandes armées du pouvoir.
  • Pour ceux qui sont en location, les jeunes dans les quartiers doivent les recenser tous et demander aux propriétaires de maison de les renvoyer sans notice. On peut indemniser ces propriétaires pour les revenus perdus s’ils veulent. La diaspora va participer à la contribution pour mettre sur pied un fond.
  • Les jeunes doivent s’organiser pour bastonner tout homme en tenue, isolé, qui s’aventurerait dans les quartiers.
  • Que tous les commercants, du sommet à la base, des grands marchés jusque dans les quartiers, de conakry a Yomou, se refusent systématiquement de vendre des marchandises à ces imbécils. De toute facon, ils ne sont pas une clientèle importante pour la plus part des commercants.
  • Que les taxis et magbanas refusent de les transporter…etc.

Certaines de ces mesures ont été deja experimentées en 2007 avec succès car nous avons tous suivis les bandes armées présenter des excuses a la télé sous la primature de Lansana Kouyaté. Donc, elles peuvent fonctionner sans perdre nos frères et sœurs du moment qu’on s’assure de leur application effective sur toute l’étendue du territoire national.

Chers lecteurs, si vous êtes acquis a cette facon de procéder, améliorons les mesures et mettons-nous au travail. La diaspora doit se mettre au téléphone pour appeler les familles, les leaders et toutes personnes susceptibles de faire appliquer ce genre de mesures dans les meilleurs delais. Les criminels du CNDD sont visiblement désemparés, donc ne leur laissons pas le temps.

Les Guinéens ont proposé de nombreuses solutions dépuis hier pour vaincre ces bandits. Certaines sont tres pértinentes ! C’est pourquoi j’invite les gérants de sites de faire une synthese des propositions recues par site, dans les meilleurs delais, et les faire parvenir aux differentes organisations de Guinéens a l’Etranger pour une approche harmonisée du combat.

Pour terminer, je voudrais lancer un coup de gueule à certains sages du Foutah (suivez mon regard !) que la sagesse a, malheureusement, désertée. En commettant le péché de recevoir un individu souillé qui a profané les livres saints (Le criminel Daddis a juré aussi bien sur la bible et que sur le coran en même temps, cet infidel !) et violé les enseignements de nos religions et culture (Ses bidasses violent nos femmes dans les rues de Conakry !), vous avez fait honte a vos enfants ! En le faisant, dis-je bien, vous avez jeté vos enfants a conakry dans la gueule du lion. Vous avez monnayé votre dignité et votre respect! Vous avez poussé votre jeunesse à la désobéissance des ainés.

Quant à l’UPR et ses communiqués bidons, il s’était déjà illustré par l’égoisme opportuniste de son leader malgré la tentative maladroite du parti de sauver les meubles. Mais comme on le dit, a beau chasser l’habitude il revient toujours au galop. Donc, vous pouvez maintenant rester tranquils car, avec les bénédictions de votre BPN, vos vœux ont été exaucés. Les leaders du forum ont été passés a tabac par celui par qui vous avez démontré votre force au Foutah. Bravo ! Votre leader est le seul, présent a Conakry, qui n’a pas été touché. Donc, le comportement de Mr. Bah Ousmane manque de dignité! Je crois simplement que l’UPR a bombé la poitrine un peu très tôt car si vous estimez avoir gagné le combat (lire le communiqué de la section de France), vous avez, heureusement pour la démocratie guinéenne, perdu la bataille !

L’histoire se souviendra qu’un certain 28 septembre 2009, les braves fils et filles de Guinée, comme une seule personne aborant les couleurs nationales, ont perdu la vie pour exiger plus de dignité. Elle mentionnera aussi qu’en ce lundi noir pour notre peuple, des leaders ont tu leurs querelles, risqué leur vie a coté des populations, pour prendre la tête d’une marche qui exigeait la démocratisation de leur pays. Ils ont été malmenés et leurs biens saccagés, pendant que l’UPR se vantait d’avoir aidé des criminels à souiller le Foutah.

Lamarana Diallo, Londres.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Commentaires


2009-09-30 01:51:36

Le CNDD a encore fait parler de lui en cette date historique du 28 septembre. Il a encore fait inscrire un autre lundi noir dans l’histoire de notre pays. Oui, cette bande de brutes criminels s’est encore déchainée sur la population civile et les leaders de l’opposition. Les méthodes démontrent que ce sont les memes laches qui ont perpétré les crimes en 2007 ! Non contents d’avoir commis les atrocités que nous avons vécus ce lundi, les commis de la junte se saisissent de toutes les occasions pour narguer encore les guinéens dans les médias. Cherif Idriss, conseiller de l’assassin Daddis, affirme que les forces bestiales du CNDD ont raison de s’attaquer à des populations aux mains nues. Il fait semblant d’avoir oublié que le 28 septembre n’a jamais été férié en Guinée. Donc, il essaye de justifier les massacres que lui et ses amis ont commis lundi à Conakry. Un communiqué du gouvernement vient completer l’affront ! Alors, comprenons que Mr.Komara n’a aidé a libérer personne. Son gouvernement nie les faits et veut accuser nos leaders.

Peine perdue !!

Comme les millions de Guinéens a travers le monde, Je suis horrifié, et je suis toujours sous le choque, par les témoignages que j’ai écoutés sur certaines radios telles que Familia Fm, Channel4 ou de TV5 monde. Ces témoignages font état de scènes d’humiliations et des viols publics de nos sœurs et mamans par des imbécils nourris et armés par le trésor public guinéen, lequel vit du labeur de ces mêmes braves femmes. Ces criminels oisifs, sans fois ni lois, ont encore tournés leurs armes (même des coupes-coupes !) contre nos populations, usant de tactiques de guerre(les embuscades !) pour tuer des personnes qu’ils sont entrainés à défendre. Honte a tous les hommes en tenue et leurs sympathisants !

Je souhaite joindre ma voix pour condamner les actes barbares de ces assassins et leurs tentatives de récupération, allant jusqu'à nier des faits réels. Les images ont fait le tour des médias etrangers. J’ai suivi Daddis Camara, dans la presse, qui essaye de faire croire aux guinéens que ce sont les civils qui se sont tirés dessus, après avoir mis a sac un commissariat et volé des armes ! Les masques sont tombés !

Je voudrais également saisir l’occasion de ce texte pour m’incliner pieusement devant la mémoire de nos braves heros tombés sous les balles et remercier les leaders politiques du forum, de tout bord, pour leur courage et leur détermination pour montrer que l’avenir démocratique de la Guinée n’est pas négotiable !!

Apres cette phase de condemnation et de consternation venant des quatres coins du monde, je voudrais proposer des démarches pour continuer la lutte jusqu'à la victoire finale contre les usurpateurs du CNDD car il est indispensable de maintenir la pression et entretenir la dynamique engagée pourque ces bandits ne connaissent plus jamais de répis. On ne peut négotier avec des assassins car ils n’ont aucune référence morale. Pour moi, donc, le CNDD n’est plus un interlocuteur en Guinée.

A l’etranger :

  • Imiter l’exemple de nos compatriotes résidants en France. Il faut passer par tous les moyens possibles pour faire fermer nos représentations diplomatiques. Chaque pays peut adopter la stratégie qui lui semble la mieux appropriée. Par exemple, ceux qui ne peuvent pas être expulsés peuvent carrément envahir nos ambassades et exiger leur fermeture aussi longtemps que les salauds-la seront au pouvoir. Continuer à traquer également les délégations du CNDD a l’étranger, du Sénégal a Jakarta.
  • Des individus comme Jacques Kouroumah et tous ceux qui sont du même bord que lui (nous les connaissons tous) doivent être bannis de tous les regroupements de Guinéens dans leur pays d’accueil, jusqu'à ce qu’ils se démarquent publiquement de ces assassins. Les quelques amis qu’ils ont encore sur place doivent se décider de rompre tout contact avec eux jusqu'à ce qu’ils se répentissent en public. Notre allegiance doit être avant tout a notre patrie !
  • De même, les différents sites d’informations doivent boycotter leurs écrits pour isoler ces créatures !
  • Certaines familles des criminels du CNDD sont à l’etranger pour demander de l’asile politique, si ils l’ont pas encore fait, il faut absolument dénoncer leur mensonge auprès des autorités de l’immigration. Un simple coup de fil pourrait suffir. Certains d’entre eux etudient avec l’argent de la drogue, si vous pouvez le prouvez informer les autorités.
  • Parallèlement, nos compatriotes ayant des expertises juridiques peuvent explorer des voies et moyens pour interdire à des individus comme Jacques et compagnie de tenir certains discours. Je crois que dans la plupart des démocraties, faire l’apologie de criminels est sanctioné par la loi.
  • Nous devons nous mettre en rapport avec les leaders sur place pour lever les fonds nécessaires pour venir en aide à nos compatriotes victimes de cette barbarie. Comme on l’a fait avec relativement de succès en 2007. Ceci est urgent sinon nos parents vont continuer à tomber dans les mouroirs déguisés en hopitaux à Conakry.

 Je crois que ces mesures peuvent nous permettre de mener notre résistance à l’extérieur sans avoir maille à partir avec les autorités de nos pays hôtes car les démocraties ne toléreront pas les atteintes à l’intégrité physique de ces ordures. Sinon, on allait tout simplement tordre le cou aux familles du CNDD et leurs sympathisants partout ou on les rencontre.

A l’intérieur du pays, les leaders ne peuvent plus baisser les bras.

  • Ils ne doivent plus discuter avec ces bandits. Donc, il faut changer d’approche pour neutraliser les éléments du CNDD. Et les faire partir immédiatement, les arreter et les faire juger.
  • Il faut qu’ils mettent un autre gouvernement de transition alternatif et bouter le CNDD dehors et sans délais.
  • Inviter les citoyens à observer strictement les consignes du forum pour une désobéissance civile. Declencher une grève générale et illimitée jusqu’au départ sans conditions du CNDD. Le forum peut introduire des semaines, ou jours, de pause pour permettre aux populations de se ravitailler à des intervalles réguliers. Ceci doit etre maintenu aussi longtemps que durera la prise d’otages par les criminels du CNDD.

Les citoyens à leur niveau doivent saboter par tous les moyens ces assassins qui se font appelés indignement force de défense et de sécurité. Des généraux aux soldats. Milice privée ou pas, ils sont tous pareils.

  • Dans les quartiers, pour les militaires qui logent dans leur propre maison, les citoyens doivent se refuser de collaborer avec toute famille de militaire pour quelques cérémonies que ce soient jusqu’au départ des bandes armées du pouvoir.
  • Pour ceux qui sont en location, les jeunes dans les quartiers doivent les recenser tous et demander aux propriétaires de maison de les renvoyer sans notice. On peut indemniser ces propriétaires pour les revenus perdus s’ils veulent. La diaspora va participer à la contribution pour mettre sur pied un fond.
  • Les jeunes doivent s’organiser pour bastonner tout homme en tenue, isolé, qui s’aventurerait dans les quartiers.
  • Que tous les commercants, du sommet à la base, des grands marchés jusque dans les quartiers, de conakry a Yomou, se refusent systématiquement de vendre des marchandises à ces imbécils. De toute facon, ils ne sont pas une clientèle importante pour la plus part des commercants.
  • Que les taxis et magbanas refusent de les transporter…etc.

Certaines de ces mesures ont été deja experimentées en 2007 avec succès car nous avons tous suivis les bandes armées présenter des excuses a la télé sous la primature de Lansana Kouyaté. Donc, elles peuvent fonctionner sans perdre nos frères et sœurs du moment qu’on s’assure de leur application effective sur toute l’étendue du territoire national.

Chers lecteurs, si vous êtes acquis a cette facon de procéder, améliorons les mesures et mettons-nous au travail. La diaspora doit se mettre au téléphone pour appeler les familles, les leaders et toutes personnes susceptibles de faire appliquer ce genre de mesures dans les meilleurs delais. Les criminels du CNDD sont visiblement désemparés, donc ne leur laissons pas le temps.

Les Guinéens ont proposé de nombreuses solutions dépuis hier pour vaincre ces bandits. Certaines sont tres pértinentes ! C’est pourquoi j’invite les gérants de sites de faire une synthese des propositions recues par site, dans les meilleurs delais, et les faire parvenir aux differentes organisations de Guinéens a l’Etranger pour une approche harmonisée du combat.

Pour terminer, je voudrais lancer un coup de gueule à certains sages du Foutah (suivez mon regard !) que la sagesse a, malheureusement, désertée. En commettant le péché de recevoir un individu souillé qui a profané les livres saints (Le criminel Daddis a juré aussi bien sur la bible et que sur le coran en même temps, cet infidel !) et violé les enseignements de nos religions et culture (Ses bidasses violent nos femmes dans les rues de Conakry !), vous avez fait honte a vos enfants ! En le faisant, dis-je bien, vous avez jeté vos enfants a conakry dans la gueule du lion. Vous avez monnayé votre dignité et votre respect! Vous avez poussé votre jeunesse à la désobéissance des ainés.

Quant à l’UPR et ses communiqués bidons, il s’était déjà illustré par l’égoisme opportuniste de son leader malgré la tentative maladroite du parti de sauver les meubles. Mais comme on le dit, a beau chasser l’habitude il revient toujours au galop. Donc, vous pouvez maintenant rester tranquils car, avec les bénédictions de votre BPN, vos vœux ont été exaucés. Les leaders du forum ont été passés a tabac par celui par qui vous avez démontré votre force au Foutah. Bravo ! Votre leader est le seul, présent a Conakry, qui n’a pas été touché. Donc, le comportement de Mr. Bah Ousmane manque de dignité! Je crois simplement que l’UPR a bombé la poitrine un peu très tôt car si vous estimez avoir gagné le combat (lire le communiqué de la section de France), vous avez, heureusement pour la démocratie guinéenne, perdu la bataille !

L’histoire se souviendra qu’un certain 28 septembre 2009, les braves fils et filles de Guinée, comme une seule personne aborant les couleurs nationales, ont perdu la vie pour exiger plus de dignité. Elle mentionnera aussi qu’en ce lundi noir pour notre peuple, des leaders ont tu leurs querelles, risqué leur vie a coté des populations, pour prendre la tête d’une marche qui exigeait la démocratisation de leur pays. Ils ont été malmenés et leurs biens saccagés, pendant que l’UPR se vantait d’avoir aidé des criminels à souiller le Foutah.

Lamarana Diallo, Londres.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-29 23:54:13 Barry A.

2009-09-30 01:51:36

Le CNDD a encore fait parler de lui en cette date historique du 28 septembre. Il a encore fait inscrire un autre lundi noir dans l’histoire de notre pays. Oui, cette bande de brutes criminels s’est encore déchainée sur la population civile et les leaders de l’opposition. Les méthodes démontrent que ce sont les memes laches qui ont perpétré les crimes en 2007 ! Non contents d’avoir commis les atrocités que nous avons vécus ce lundi, les commis de la junte se saisissent de toutes les occasions pour narguer encore les guinéens dans les médias. Cherif Idriss, conseiller de l’assassin Daddis, affirme que les forces bestiales du CNDD ont raison de s’attaquer à des populations aux mains nues. Il fait semblant d’avoir oublié que le 28 septembre n’a jamais été férié en Guinée. Donc, il essaye de justifier les massacres que lui et ses amis ont commis lundi à Conakry. Un communiqué du gouvernement vient completer l’affront ! Alors, comprenons que Mr.Komara n’a aidé a libérer personne. Son gouvernement nie les faits et veut accuser nos leaders.

Peine perdue !!

Comme les millions de Guinéens a travers le monde, Je suis horrifié, et je suis toujours sous le choque, par les témoignages que j’ai écoutés sur certaines radios telles que Familia Fm, Channel4 ou de TV5 monde. Ces témoignages font état de scènes d’humiliations et des viols publics de nos sœurs et mamans par des imbécils nourris et armés par le trésor public guinéen, lequel vit du labeur de ces mêmes braves femmes. Ces criminels oisifs, sans fois ni lois, ont encore tournés leurs armes (même des coupes-coupes !) contre nos populations, usant de tactiques de guerre(les embuscades !) pour tuer des personnes qu’ils sont entrainés à défendre. Honte a tous les hommes en tenue et leurs sympathisants !

Je souhaite joindre ma voix pour condamner les actes barbares de ces assassins et leurs tentatives de récupération, allant jusqu'à nier des faits réels. Les images ont fait le tour des médias etrangers. J’ai suivi Daddis Camara, dans la presse, qui essaye de faire croire aux guinéens que ce sont les civils qui se sont tirés dessus, après avoir mis a sac un commissariat et volé des armes ! Les masques sont tombés !

Je voudrais également saisir l’occasion de ce texte pour m’incliner pieusement devant la mémoire de nos braves heros tombés sous les balles et remercier les leaders politiques du forum, de tout bord, pour leur courage et leur détermination pour montrer que l’avenir démocratique de la Guinée n’est pas négotiable !!

Apres cette phase de condemnation et de consternation venant des quatres coins du monde, je voudrais proposer des démarches pour continuer la lutte jusqu'à la victoire finale contre les usurpateurs du CNDD car il est indispensable de maintenir la pression et entretenir la dynamique engagée pourque ces bandits ne connaissent plus jamais de répis. On ne peut négotier avec des assassins car ils n’ont aucune référence morale. Pour moi, donc, le CNDD n’est plus un interlocuteur en Guinée.

A l’etranger :

  • Imiter l’exemple de nos compatriotes résidants en France. Il faut passer par tous les moyens possibles pour faire fermer nos représentations diplomatiques. Chaque pays peut adopter la stratégie qui lui semble la mieux appropriée. Par exemple, ceux qui ne peuvent pas être expulsés peuvent carrément envahir nos ambassades et exiger leur fermeture aussi longtemps que les salauds-la seront au pouvoir. Continuer à traquer également les délégations du CNDD a l’étranger, du Sénégal a Jakarta.
  • Des individus comme Jacques Kouroumah et tous ceux qui sont du même bord que lui (nous les connaissons tous) doivent être bannis de tous les regroupements de Guinéens dans leur pays d’accueil, jusqu'à ce qu’ils se démarquent publiquement de ces assassins. Les quelques amis qu’ils ont encore sur place doivent se décider de rompre tout contact avec eux jusqu'à ce qu’ils se répentissent en public. Notre allegiance doit être avant tout a notre patrie !
  • De même, les différents sites d’informations doivent boycotter leurs écrits pour isoler ces créatures !
  • Certaines familles des criminels du CNDD sont à l’etranger pour demander de l’asile politique, si ils l’ont pas encore fait, il faut absolument dénoncer leur mensonge auprès des autorités de l’immigration. Un simple coup de fil pourrait suffir. Certains d’entre eux etudient avec l’argent de la drogue, si vous pouvez le prouvez informer les autorités.
  • Parallèlement, nos compatriotes ayant des expertises juridiques peuvent explorer des voies et moyens pour interdire à des individus comme Jacques et compagnie de tenir certains discours. Je crois que dans la plupart des démocraties, faire l’apologie de criminels est sanctioné par la loi.
  • Nous devons nous mettre en rapport avec les leaders sur place pour lever les fonds nécessaires pour venir en aide à nos compatriotes victimes de cette barbarie. Comme on l’a fait avec relativement de succès en 2007. Ceci est urgent sinon nos parents vont continuer à tomber dans les mouroirs déguisés en hopitaux à Conakry.

 Je crois que ces mesures peuvent nous permettre de mener notre résistance à l’extérieur sans avoir maille à partir avec les autorités de nos pays hôtes car les démocraties ne toléreront pas les atteintes à l’intégrité physique de ces ordures. Sinon, on allait tout simplement tordre le cou aux familles du CNDD et leurs sympathisants partout ou on les rencontre.

A l’intérieur du pays, les leaders ne peuvent plus baisser les bras.

  • Ils ne doivent plus discuter avec ces bandits. Donc, il faut changer d’approche pour neutraliser les éléments du CNDD. Et les faire partir immédiatement, les arreter et les faire juger.
  • Il faut qu’ils mettent un autre gouvernement de transition alternatif et bouter le CNDD dehors et sans délais.
  • Inviter les citoyens à observer strictement les consignes du forum pour une désobéissance civile. Declencher une grève générale et illimitée jusqu’au départ sans conditions du CNDD. Le forum peut introduire des semaines, ou jours, de pause pour permettre aux populations de se ravitailler à des intervalles réguliers. Ceci doit etre maintenu aussi longtemps que durera la prise d’otages par les criminels du CNDD.

Les citoyens à leur niveau doivent saboter par tous les moyens ces assassins qui se font appelés indignement force de défense et de sécurité. Des généraux aux soldats. Milice privée ou pas, ils sont tous pareils.

  • Dans les quartiers, pour les militaires qui logent dans leur propre maison, les citoyens doivent se refuser de collaborer avec toute famille de militaire pour quelques cérémonies que ce soient jusqu’au départ des bandes armées du pouvoir.
  • Pour ceux qui sont en location, les jeunes dans les quartiers doivent les recenser tous et demander aux propriétaires de maison de les renvoyer sans notice. On peut indemniser ces propriétaires pour les revenus perdus s’ils veulent. La diaspora va participer à la contribution pour mettre sur pied un fond.
  • Les jeunes doivent s’organiser pour bastonner tout homme en tenue, isolé, qui s’aventurerait dans les quartiers.
  • Que tous les commercants, du sommet à la base, des grands marchés jusque dans les quartiers, de conakry a Yomou, se refusent systématiquement de vendre des marchandises à ces imbécils. De toute facon, ils ne sont pas une clientèle importante pour la plus part des commercants.
  • Que les taxis et magbanas refusent de les transporter…etc.

Certaines de ces mesures ont été deja experimentées en 2007 avec succès car nous avons tous suivis les bandes armées présenter des excuses a la télé sous la primature de Lansana Kouyaté. Donc, elles peuvent fonctionner sans perdre nos frères et sœurs du moment qu’on s’assure de leur application effective sur toute l’étendue du territoire national.

Chers lecteurs, si vous êtes acquis a cette facon de procéder, améliorons les mesures et mettons-nous au travail. La diaspora doit se mettre au téléphone pour appeler les familles, les leaders et toutes personnes susceptibles de faire appliquer ce genre de mesures dans les meilleurs delais. Les criminels du CNDD sont visiblement désemparés, donc ne leur laissons pas le temps.

Les Guinéens ont proposé de nombreuses solutions dépuis hier pour vaincre ces bandits. Certaines sont tres pértinentes ! C’est pourquoi j’invite les gérants de sites de faire une synthese des propositions recues par site, dans les meilleurs delais, et les faire parvenir aux differentes organisations de Guinéens a l’Etranger pour une approche harmonisée du combat.

Pour terminer, je voudrais lancer un coup de gueule à certains sages du Foutah (suivez mon regard !) que la sagesse a, malheureusement, désertée. En commettant le péché de recevoir un individu souillé qui a profané les livres saints (Le criminel Daddis a juré aussi bien sur la bible et que sur le coran en même temps, cet infidel !) et violé les enseignements de nos religions et culture (Ses bidasses violent nos femmes dans les rues de Conakry !), vous avez fait honte a vos enfants ! En le faisant, dis-je bien, vous avez jeté vos enfants a conakry dans la gueule du lion. Vous avez monnayé votre dignité et votre respect! Vous avez poussé votre jeunesse à la désobéissance des ainés.

Quant à l’UPR et ses communiqués bidons, il s’était déjà illustré par l’égoisme opportuniste de son leader malgré la tentative maladroite du parti de sauver les meubles. Mais comme on le dit, a beau chasser l’habitude il revient toujours au galop. Donc, vous pouvez maintenant rester tranquils car, avec les bénédictions de votre BPN, vos vœux ont été exaucés. Les leaders du forum ont été passés a tabac par celui par qui vous avez démontré votre force au Foutah. Bravo ! Votre leader est le seul, présent a Conakry, qui n’a pas été touché. Donc, le comportement de Mr. Bah Ousmane manque de dignité! Je crois simplement que l’UPR a bombé la poitrine un peu très tôt car si vous estimez avoir gagné le combat (lire le communiqué de la section de France), vous avez, heureusement pour la démocratie guinéenne, perdu la bataille !

L’histoire se souviendra qu’un certain 28 septembre 2009, les braves fils et filles de Guinée, comme une seule personne aborant les couleurs nationales, ont perdu la vie pour exiger plus de dignité. Elle mentionnera aussi qu’en ce lundi noir pour notre peuple, des leaders ont tu leurs querelles, risqué leur vie a coté des populations, pour prendre la tête d’une marche qui exigeait la démocratisation de leur pays. Ils ont été malmenés et leurs biens saccagés, pendant que l’UPR se vantait d’avoir aidé des criminels à souiller le Foutah.

Lamarana Diallo, Londres.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-29 23:54:13 AB

2009-09-30 01:51:36

Le CNDD a encore fait parler de lui en cette date historique du 28 septembre. Il a encore fait inscrire un autre lundi noir dans l’histoire de notre pays. Oui, cette bande de brutes criminels s’est encore déchainée sur la population civile et les leaders de l’opposition. Les méthodes démontrent que ce sont les memes laches qui ont perpétré les crimes en 2007 ! Non contents d’avoir commis les atrocités que nous avons vécus ce lundi, les commis de la junte se saisissent de toutes les occasions pour narguer encore les guinéens dans les médias. Cherif Idriss, conseiller de l’assassin Daddis, affirme que les forces bestiales du CNDD ont raison de s’attaquer à des populations aux mains nues. Il fait semblant d’avoir oublié que le 28 septembre n’a jamais été férié en Guinée. Donc, il essaye de justifier les massacres que lui et ses amis ont commis lundi à Conakry. Un communiqué du gouvernement vient completer l’affront ! Alors, comprenons que Mr.Komara n’a aidé a libérer personne. Son gouvernement nie les faits et veut accuser nos leaders.

Peine perdue !!

Comme les millions de Guinéens a travers le monde, Je suis horrifié, et je suis toujours sous le choque, par les témoignages que j’ai écoutés sur certaines radios telles que Familia Fm, Channel4 ou de TV5 monde. Ces témoignages font état de scènes d’humiliations et des viols publics de nos sœurs et mamans par des imbécils nourris et armés par le trésor public guinéen, lequel vit du labeur de ces mêmes braves femmes. Ces criminels oisifs, sans fois ni lois, ont encore tournés leurs armes (même des coupes-coupes !) contre nos populations, usant de tactiques de guerre(les embuscades !) pour tuer des personnes qu’ils sont entrainés à défendre. Honte a tous les hommes en tenue et leurs sympathisants !

Je souhaite joindre ma voix pour condamner les actes barbares de ces assassins et leurs tentatives de récupération, allant jusqu'à nier des faits réels. Les images ont fait le tour des médias etrangers. J’ai suivi Daddis Camara, dans la presse, qui essaye de faire croire aux guinéens que ce sont les civils qui se sont tirés dessus, après avoir mis a sac un commissariat et volé des armes ! Les masques sont tombés !

Je voudrais également saisir l’occasion de ce texte pour m’incliner pieusement devant la mémoire de nos braves heros tombés sous les balles et remercier les leaders politiques du forum, de tout bord, pour leur courage et leur détermination pour montrer que l’avenir démocratique de la Guinée n’est pas négotiable !!

Apres cette phase de condemnation et de consternation venant des quatres coins du monde, je voudrais proposer des démarches pour continuer la lutte jusqu'à la victoire finale contre les usurpateurs du CNDD car il est indispensable de maintenir la pression et entretenir la dynamique engagée pourque ces bandits ne connaissent plus jamais de répis. On ne peut négotier avec des assassins car ils n’ont aucune référence morale. Pour moi, donc, le CNDD n’est plus un interlocuteur en Guinée.

A l’etranger :

  • Imiter l’exemple de nos compatriotes résidants en France. Il faut passer par tous les moyens possibles pour faire fermer nos représentations diplomatiques. Chaque pays peut adopter la stratégie qui lui semble la mieux appropriée. Par exemple, ceux qui ne peuvent pas être expulsés peuvent carrément envahir nos ambassades et exiger leur fermeture aussi longtemps que les salauds-la seront au pouvoir. Continuer à traquer également les délégations du CNDD a l’étranger, du Sénégal a Jakarta.
  • Des individus comme Jacques Kouroumah et tous ceux qui sont du même bord que lui (nous les connaissons tous) doivent être bannis de tous les regroupements de Guinéens dans leur pays d’accueil, jusqu'à ce qu’ils se démarquent publiquement de ces assassins. Les quelques amis qu’ils ont encore sur place doivent se décider de rompre tout contact avec eux jusqu'à ce qu’ils se répentissent en public. Notre allegiance doit être avant tout a notre patrie !
  • De même, les différents sites d’informations doivent boycotter leurs écrits pour isoler ces créatures !
  • Certaines familles des criminels du CNDD sont à l’etranger pour demander de l’asile politique, si ils l’ont pas encore fait, il faut absolument dénoncer leur mensonge auprès des autorités de l’immigration. Un simple coup de fil pourrait suffir. Certains d’entre eux etudient avec l’argent de la drogue, si vous pouvez le prouvez informer les autorités.
  • Parallèlement, nos compatriotes ayant des expertises juridiques peuvent explorer des voies et moyens pour interdire à des individus comme Jacques et compagnie de tenir certains discours. Je crois que dans la plupart des démocraties, faire l’apologie de criminels est sanctioné par la loi.
  • Nous devons nous mettre en rapport avec les leaders sur place pour lever les fonds nécessaires pour venir en aide à nos compatriotes victimes de cette barbarie. Comme on l’a fait avec relativement de succès en 2007. Ceci est urgent sinon nos parents vont continuer à tomber dans les mouroirs déguisés en hopitaux à Conakry.

 Je crois que ces mesures peuvent nous permettre de mener notre résistance à l’extérieur sans avoir maille à partir avec les autorités de nos pays hôtes car les démocraties ne toléreront pas les atteintes à l’intégrité physique de ces ordures. Sinon, on allait tout simplement tordre le cou aux familles du CNDD et leurs sympathisants partout ou on les rencontre.

A l’intérieur du pays, les leaders ne peuvent plus baisser les bras.

  • Ils ne doivent plus discuter avec ces bandits. Donc, il faut changer d’approche pour neutraliser les éléments du CNDD. Et les faire partir immédiatement, les arreter et les faire juger.
  • Il faut qu’ils mettent un autre gouvernement de transition alternatif et bouter le CNDD dehors et sans délais.
  • Inviter les citoyens à observer strictement les consignes du forum pour une désobéissance civile. Declencher une grève générale et illimitée jusqu’au départ sans conditions du CNDD. Le forum peut introduire des semaines, ou jours, de pause pour permettre aux populations de se ravitailler à des intervalles réguliers. Ceci doit etre maintenu aussi longtemps que durera la prise d’otages par les criminels du CNDD.

Les citoyens à leur niveau doivent saboter par tous les moyens ces assassins qui se font appelés indignement force de défense et de sécurité. Des généraux aux soldats. Milice privée ou pas, ils sont tous pareils.

  • Dans les quartiers, pour les militaires qui logent dans leur propre maison, les citoyens doivent se refuser de collaborer avec toute famille de militaire pour quelques cérémonies que ce soient jusqu’au départ des bandes armées du pouvoir.
  • Pour ceux qui sont en location, les jeunes dans les quartiers doivent les recenser tous et demander aux propriétaires de maison de les renvoyer sans notice. On peut indemniser ces propriétaires pour les revenus perdus s’ils veulent. La diaspora va participer à la contribution pour mettre sur pied un fond.
  • Les jeunes doivent s’organiser pour bastonner tout homme en tenue, isolé, qui s’aventurerait dans les quartiers.
  • Que tous les commercants, du sommet à la base, des grands marchés jusque dans les quartiers, de conakry a Yomou, se refusent systématiquement de vendre des marchandises à ces imbécils. De toute facon, ils ne sont pas une clientèle importante pour la plus part des commercants.
  • Que les taxis et magbanas refusent de les transporter…etc.

Certaines de ces mesures ont été deja experimentées en 2007 avec succès car nous avons tous suivis les bandes armées présenter des excuses a la télé sous la primature de Lansana Kouyaté. Donc, elles peuvent fonctionner sans perdre nos frères et sœurs du moment qu’on s’assure de leur application effective sur toute l’étendue du territoire national.

Chers lecteurs, si vous êtes acquis a cette facon de procéder, améliorons les mesures et mettons-nous au travail. La diaspora doit se mettre au téléphone pour appeler les familles, les leaders et toutes personnes susceptibles de faire appliquer ce genre de mesures dans les meilleurs delais. Les criminels du CNDD sont visiblement désemparés, donc ne leur laissons pas le temps.

Les Guinéens ont proposé de nombreuses solutions dépuis hier pour vaincre ces bandits. Certaines sont tres pértinentes ! C’est pourquoi j’invite les gérants de sites de faire une synthese des propositions recues par site, dans les meilleurs delais, et les faire parvenir aux differentes organisations de Guinéens a l’Etranger pour une approche harmonisée du combat.

Pour terminer, je voudrais lancer un coup de gueule à certains sages du Foutah (suivez mon regard !) que la sagesse a, malheureusement, désertée. En commettant le péché de recevoir un individu souillé qui a profané les livres saints (Le criminel Daddis a juré aussi bien sur la bible et que sur le coran en même temps, cet infidel !) et violé les enseignements de nos religions et culture (Ses bidasses violent nos femmes dans les rues de Conakry !), vous avez fait honte a vos enfants ! En le faisant, dis-je bien, vous avez jeté vos enfants a conakry dans la gueule du lion. Vous avez monnayé votre dignité et votre respect! Vous avez poussé votre jeunesse à la désobéissance des ainés.

Quant à l’UPR et ses communiqués bidons, il s’était déjà illustré par l’égoisme opportuniste de son leader malgré la tentative maladroite du parti de sauver les meubles. Mais comme on le dit, a beau chasser l’habitude il revient toujours au galop. Donc, vous pouvez maintenant rester tranquils car, avec les bénédictions de votre BPN, vos vœux ont été exaucés. Les leaders du forum ont été passés a tabac par celui par qui vous avez démontré votre force au Foutah. Bravo ! Votre leader est le seul, présent a Conakry, qui n’a pas été touché. Donc, le comportement de Mr. Bah Ousmane manque de dignité! Je crois simplement que l’UPR a bombé la poitrine un peu très tôt car si vous estimez avoir gagné le combat (lire le communiqué de la section de France), vous avez, heureusement pour la démocratie guinéenne, perdu la bataille !

L’histoire se souviendra qu’un certain 28 septembre 2009, les braves fils et filles de Guinée, comme une seule personne aborant les couleurs nationales, ont perdu la vie pour exiger plus de dignité. Elle mentionnera aussi qu’en ce lundi noir pour notre peuple, des leaders ont tu leurs querelles, risqué leur vie a coté des populations, pour prendre la tête d’une marche qui exigeait la démocratisation de leur pays. Ils ont été malmenés et leurs biens saccagés, pendant que l’UPR se vantait d’avoir aidé des criminels à souiller le Foutah.

Lamarana Diallo, Londres.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-29 23:54:13 LAMINE

2009-09-30 01:51:36

Le CNDD a encore fait parler de lui en cette date historique du 28 septembre. Il a encore fait inscrire un autre lundi noir dans l’histoire de notre pays. Oui, cette bande de brutes criminels s’est encore déchainée sur la population civile et les leaders de l’opposition. Les méthodes démontrent que ce sont les memes laches qui ont perpétré les crimes en 2007 ! Non contents d’avoir commis les atrocités que nous avons vécus ce lundi, les commis de la junte se saisissent de toutes les occasions pour narguer encore les guinéens dans les médias. Cherif Idriss, conseiller de l’assassin Daddis, affirme que les forces bestiales du CNDD ont raison de s’attaquer à des populations aux mains nues. Il fait semblant d’avoir oublié que le 28 septembre n’a jamais été férié en Guinée. Donc, il essaye de justifier les massacres que lui et ses amis ont commis lundi à Conakry. Un communiqué du gouvernement vient completer l’affront ! Alors, comprenons que Mr.Komara n’a aidé a libérer personne. Son gouvernement nie les faits et veut accuser nos leaders.

Peine perdue !!

Comme les millions de Guinéens a travers le monde, Je suis horrifié, et je suis toujours sous le choque, par les témoignages que j’ai écoutés sur certaines radios telles que Familia Fm, Channel4 ou de TV5 monde. Ces témoignages font état de scènes d’humiliations et des viols publics de nos sœurs et mamans par des imbécils nourris et armés par le trésor public guinéen, lequel vit du labeur de ces mêmes braves femmes. Ces criminels oisifs, sans fois ni lois, ont encore tournés leurs armes (même des coupes-coupes !) contre nos populations, usant de tactiques de guerre(les embuscades !) pour tuer des personnes qu’ils sont entrainés à défendre. Honte a tous les hommes en tenue et leurs sympathisants !

Je souhaite joindre ma voix pour condamner les actes barbares de ces assassins et leurs tentatives de récupération, allant jusqu'à nier des faits réels. Les images ont fait le tour des médias etrangers. J’ai suivi Daddis Camara, dans la presse, qui essaye de faire croire aux guinéens que ce sont les civils qui se sont tirés dessus, après avoir mis a sac un commissariat et volé des armes ! Les masques sont tombés !

Je voudrais également saisir l’occasion de ce texte pour m’incliner pieusement devant la mémoire de nos braves heros tombés sous les balles et remercier les leaders politiques du forum, de tout bord, pour leur courage et leur détermination pour montrer que l’avenir démocratique de la Guinée n’est pas négotiable !!

Apres cette phase de condemnation et de consternation venant des quatres coins du monde, je voudrais proposer des démarches pour continuer la lutte jusqu'à la victoire finale contre les usurpateurs du CNDD car il est indispensable de maintenir la pression et entretenir la dynamique engagée pourque ces bandits ne connaissent plus jamais de répis. On ne peut négotier avec des assassins car ils n’ont aucune référence morale. Pour moi, donc, le CNDD n’est plus un interlocuteur en Guinée.

A l’etranger :

  • Imiter l’exemple de nos compatriotes résidants en France. Il faut passer par tous les moyens possibles pour faire fermer nos représentations diplomatiques. Chaque pays peut adopter la stratégie qui lui semble la mieux appropriée. Par exemple, ceux qui ne peuvent pas être expulsés peuvent carrément envahir nos ambassades et exiger leur fermeture aussi longtemps que les salauds-la seront au pouvoir. Continuer à traquer également les délégations du CNDD a l’étranger, du Sénégal a Jakarta.
  • Des individus comme Jacques Kouroumah et tous ceux qui sont du même bord que lui (nous les connaissons tous) doivent être bannis de tous les regroupements de Guinéens dans leur pays d’accueil, jusqu'à ce qu’ils se démarquent publiquement de ces assassins. Les quelques amis qu’ils ont encore sur place doivent se décider de rompre tout contact avec eux jusqu'à ce qu’ils se répentissent en public. Notre allegiance doit être avant tout a notre patrie !
  • De même, les différents sites d’informations doivent boycotter leurs écrits pour isoler ces créatures !
  • Certaines familles des criminels du CNDD sont à l’etranger pour demander de l’asile politique, si ils l’ont pas encore fait, il faut absolument dénoncer leur mensonge auprès des autorités de l’immigration. Un simple coup de fil pourrait suffir. Certains d’entre eux etudient avec l’argent de la drogue, si vous pouvez le prouvez informer les autorités.
  • Parallèlement, nos compatriotes ayant des expertises juridiques peuvent explorer des voies et moyens pour interdire à des individus comme Jacques et compagnie de tenir certains discours. Je crois que dans la plupart des démocraties, faire l’apologie de criminels est sanctioné par la loi.
  • Nous devons nous mettre en rapport avec les leaders sur place pour lever les fonds nécessaires pour venir en aide à nos compatriotes victimes de cette barbarie. Comme on l’a fait avec relativement de succès en 2007. Ceci est urgent sinon nos parents vont continuer à tomber dans les mouroirs déguisés en hopitaux à Conakry.

 Je crois que ces mesures peuvent nous permettre de mener notre résistance à l’extérieur sans avoir maille à partir avec les autorités de nos pays hôtes car les démocraties ne toléreront pas les atteintes à l’intégrité physique de ces ordures. Sinon, on allait tout simplement tordre le cou aux familles du CNDD et leurs sympathisants partout ou on les rencontre.

A l’intérieur du pays, les leaders ne peuvent plus baisser les bras.

  • Ils ne doivent plus discuter avec ces bandits. Donc, il faut changer d’approche pour neutraliser les éléments du CNDD. Et les faire partir immédiatement, les arreter et les faire juger.
  • Il faut qu’ils mettent un autre gouvernement de transition alternatif et bouter le CNDD dehors et sans délais.
  • Inviter les citoyens à observer strictement les consignes du forum pour une désobéissance civile. Declencher une grève générale et illimitée jusqu’au départ sans conditions du CNDD. Le forum peut introduire des semaines, ou jours, de pause pour permettre aux populations de se ravitailler à des intervalles réguliers. Ceci doit etre maintenu aussi longtemps que durera la prise d’otages par les criminels du CNDD.

Les citoyens à leur niveau doivent saboter par tous les moyens ces assassins qui se font appelés indignement force de défense et de sécurité. Des généraux aux soldats. Milice privée ou pas, ils sont tous pareils.

  • Dans les quartiers, pour les militaires qui logent dans leur propre maison, les citoyens doivent se refuser de collaborer avec toute famille de militaire pour quelques cérémonies que ce soient jusqu’au départ des bandes armées du pouvoir.
  • Pour ceux qui sont en location, les jeunes dans les quartiers doivent les recenser tous et demander aux propriétaires de maison de les renvoyer sans notice. On peut indemniser ces propriétaires pour les revenus perdus s’ils veulent. La diaspora va participer à la contribution pour mettre sur pied un fond.
  • Les jeunes doivent s’organiser pour bastonner tout homme en tenue, isolé, qui s’aventurerait dans les quartiers.
  • Que tous les commercants, du sommet à la base, des grands marchés jusque dans les quartiers, de conakry a Yomou, se refusent systématiquement de vendre des marchandises à ces imbécils. De toute facon, ils ne sont pas une clientèle importante pour la plus part des commercants.
  • Que les taxis et magbanas refusent de les transporter…etc.

Certaines de ces mesures ont été deja experimentées en 2007 avec succès car nous avons tous suivis les bandes armées présenter des excuses a la télé sous la primature de Lansana Kouyaté. Donc, elles peuvent fonctionner sans perdre nos frères et sœurs du moment qu’on s’assure de leur application effective sur toute l’étendue du territoire national.

Chers lecteurs, si vous êtes acquis a cette facon de procéder, améliorons les mesures et mettons-nous au travail. La diaspora doit se mettre au téléphone pour appeler les familles, les leaders et toutes personnes susceptibles de faire appliquer ce genre de mesures dans les meilleurs delais. Les criminels du CNDD sont visiblement désemparés, donc ne leur laissons pas le temps.

Les Guinéens ont proposé de nombreuses solutions dépuis hier pour vaincre ces bandits. Certaines sont tres pértinentes ! C’est pourquoi j’invite les gérants de sites de faire une synthese des propositions recues par site, dans les meilleurs delais, et les faire parvenir aux differentes organisations de Guinéens a l’Etranger pour une approche harmonisée du combat.

Pour terminer, je voudrais lancer un coup de gueule à certains sages du Foutah (suivez mon regard !) que la sagesse a, malheureusement, désertée. En commettant le péché de recevoir un individu souillé qui a profané les livres saints (Le criminel Daddis a juré aussi bien sur la bible et que sur le coran en même temps, cet infidel !) et violé les enseignements de nos religions et culture (Ses bidasses violent nos femmes dans les rues de Conakry !), vous avez fait honte a vos enfants ! En le faisant, dis-je bien, vous avez jeté vos enfants a conakry dans la gueule du lion. Vous avez monnayé votre dignité et votre respect! Vous avez poussé votre jeunesse à la désobéissance des ainés.

Quant à l’UPR et ses communiqués bidons, il s’était déjà illustré par l’égoisme opportuniste de son leader malgré la tentative maladroite du parti de sauver les meubles. Mais comme on le dit, a beau chasser l’habitude il revient toujours au galop. Donc, vous pouvez maintenant rester tranquils car, avec les bénédictions de votre BPN, vos vœux ont été exaucés. Les leaders du forum ont été passés a tabac par celui par qui vous avez démontré votre force au Foutah. Bravo ! Votre leader est le seul, présent a Conakry, qui n’a pas été touché. Donc, le comportement de Mr. Bah Ousmane manque de dignité! Je crois simplement que l’UPR a bombé la poitrine un peu très tôt car si vous estimez avoir gagné le combat (lire le communiqué de la section de France), vous avez, heureusement pour la démocratie guinéenne, perdu la bataille !

L’histoire se souviendra qu’un certain 28 septembre 2009, les braves fils et filles de Guinée, comme une seule personne aborant les couleurs nationales, ont perdu la vie pour exiger plus de dignité. Elle mentionnera aussi qu’en ce lundi noir pour notre peuple, des leaders ont tu leurs querelles, risqué leur vie a coté des populations, pour prendre la tête d’une marche qui exigeait la démocratisation de leur pays. Ils ont été malmenés et leurs biens saccagés, pendant que l’UPR se vantait d’avoir aidé des criminels à souiller le Foutah.

Lamarana Diallo, Londres.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2009-09-29 23:54:13 balde abdourahamane
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.