chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Dépêche n°8 de Guinée : Dadis a encore massacré, mais cette fois- ci à la Mosquée

Date de publication:2009-10-02 22:14:37

2009-10-03 00:04:22

Dans ma dépêche n° 7d’hier, j’annonçais que le 2 octobre 2009 est un jour de tous les dangers et que le spectre d’un second massacre planait en Guinée. Hélas, des nouvelles en provenance de Conakry  viennent  concrétiser ma peur.

Moussa Dadis Camara vient  de perpétrer, en ce Vendredi Saint, un nouveau carnage en Guinée. Mais, cette- fois, c’est dans la maison de Dieu, en l’occurrence dans l’enceinte de la Mosquée Fayçal.

Les populations étaient venues récupérer leurs morts en cette journée de prières et de recueillements. A la grande stupéfaction de la foule, le Secrétaire aux Affaires Religieuses de la Ligue Islamique, Koutoubou Moustapha Sanoh, un autre criminel, annonce qu’il n’ya que 58 corps parce que c’est le nombre exact.
Il manquait à certaines victimes soit un bras, soit une jambe, soit la tête. Du jamais vu ! Horreur insupportable, scène d’hystérie, cris, larmes, prières, appel à Dieu, des « Allahou Akbar » fusaient de la bouche  de ce peuple croyant, et laïque pour monter de la terre vers le ciel.

Ce soi- disant religieux était venu représenter le chef des criminels Dadis Camara et pour rendre les corps aux familles. Les  citoyens, parents et amis des victimes n’ont pu supporter l’horreur et les propos de Koutoubou qui, de surcroît, empêchait les médias de filmer les victimes. C’est alors que certains ont exprimé leur colère en molestant le faux religieux qui s’est échappé pour se refugier à l’intérieur de la mosquée.

Mis au courant, le chef des voyous, Moussa Dadis a envoie sa milice et ses bérets rouges massacrer les fidèles croyants dans l’enceinte même de la Maison du Tout puissant. Il ya eu beaucoup de morts. Le nombre de morts est encore inconnu. Peut être il ne sera, comme celui du 28 septembre, jamais connu.
Tués à bout portant, cinq (5) personnes seraient tombées sur place. Les criminels ont continué comme le 28 septembre 2009 au stade à tirer sur la foule. Ceux qui ont  échappé le doivent à leurs pieds.

Point de commentaire. Tout est dit ! Sékou Touré et Lansana Conté qui ont marqué  la Guinée par leur dictature n’ont pas atteint ce degré de criminalité !
Dadis ne mérite plus que ce qu’il a fait subir au peuple de Guinée. Hélas, d’hommes en arme, intègre et patriote n’existe plus en Guinée ! Le peuple est abandonné  par ses propres fils qu’il a, un jour, envoyés  dans l’armée pour qu’il lui apporte un peu de bonheur. Il n’en a récolté que meurtres et crimes.
Les soldats guinéens ne savent que tuer les leurs. Ils appuient les mercenaires de l’ULIMo et la milice de Dadis pour tuer, violer, piller et, maintenant souiller les lieux de prières. Ces prières qui avaient jusque- là sauvé le pays et qui consolaient le peuple qui en attend toujours que Dieu veuille bien l’entendre et le secourir.

Il n’ ya pas eu de prière à la Mosquée Fayçal ce vendredi ! Les morts n’ont pas été récupérés.
Dadis nous a tués, volé nous vies et nos cadavres. Cela ne peut rester impuni ! Plus de dialogue ni de pardon pour Dadis, la junte et leurs supporteurs. Le gouvernement doit démissionner au cas contraire que tous ses membres soient traduits au TPI avec les membres du CNDD.!
S’il ya un seul Guinéen qui survive, il devra mourir après Dadis. Une fois qu’il aura vengé le peuple !

Lamarana petty Diallo                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.