chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Manifestation du 03 Octobre 2009 en Allemagne contre les tueries du 28 septembre 2009 en Guinée

Date de publication:2009-10-06 22:18:57

2009-10-07 00:16:08 

Ils étaient nombreux, des Guinéens, africains et allemands à répondre à l’appel de l’association Soleil de Guinée, association déclarée et reconnue d’utilité publique,

basée à Sarrebruck, dans l’Etat de Saarland, en collaboration avec l’association Haus Afrika et de nombreuses autres organisations guinéennes et africaines en Allemagne. Révoltés, dégoûtés, … les mots sont faibles pour décrire le sentiment des uns et des autres. On pouvait lire sur les pancartes les slogans hostiles à la junte militaire guinéenne comme: à bas Dadis! A bas le CNDD! Non aux militaires au pouvoir! Dadis et tous ses complices à la Cour Pénale Internationale! Vive la démocratie! A bas la violence!
Compte tenu du fait que Dadis ne cesse de se venter de son stage de formation militaire en Allemagne, les manifestants n’ont pas oublié de dénoncer la coopération militaire entre le gouvernement allemand et le régime dictatorial et sanguinaire de Conakry. Selon eux, cette coopération ne sert pas pour l’instant les intérêts de la Guinée, dans la mesure où elle n’a jusqu’ici fait que renforcer la répression sanglante des populations guinéennes de la part de leurs gouvernants. Pour dénoncer cette coopération inutile, les manifestants ont utilisé les slogans comme «Auch das Guineische Volk hat Anspruch auf Demokratie!» (Le peuple guinéen aussi a droit à la démocratie), «Stoppt die Ausbildung der guineischen Armee der Diktatoren auf deutschem Boden!“ (Arrêter la formation de l’armée des dictateurs guinéens sur le sol allemand).
Sous la protection de la police allemande, la manifestation s’est déroulée dans de bonne condition et a été clôturée par un meeting à Landwehrplatz de Sarrebruck, où une déclaration finale a été lue.
Le même jour, à 20h, a eu lieu une table-ronde au siège de Haus Afrika à Sarrebruck. Au programme, la situation politique actuelle en Guinée. Ont participé à cette table-ronde Mohamed Maiga, Président du Haut Conseil des Etrangers auprès de la Ville de Sarrebruck, Lamine Conté, Président de Soleil de Guinée et Kanké Yakha Sylla, membre de Soleil de Guinée. Dans une salle pleine à craquer, la discussion a duré deux heures et demi.
Les les participants à la table-ronde et le public ont unanimement condamné les tueries, les viols et les actes ignobles commis par les hommes du Capitaine Moussa Dadis Camara sur les manifestants paisibles et non armés du 28 septembre 2009 à Conakry. Quant à la sortie de crise, les participants à la table-ronde ont tous demandé le départ pur et simple de Moussa Dadis Camara et sa suite et la mise en place d’un Comite national de Transition pour organiser les élections libres et transparentes ainsi qu’une enquête internationale, dans le but de poursuivre les auteurs et les commanditaires des atrocités du 28 septembre devant la cour pénale internationale pour crime contre l’humanité.
 
Sarrebruck, 06.10.2009
Amadou Touré
Vice-Président de Soleil de Guinée e.V.
Contacte: 0049681-940 32 58; 0049177-753 38 56; 0049176-616 11 659
 

--------------------------------------------------------------- 

Grande Manifestation
contre la barbarie militaire en Guinée
Samedi, 03 octobre 2009, 14h00
Sarrebruck (RFA)
 
Déclaration finale
 
Nous, Guinéens et amis de la Guinée vivant en République Fédérale d’Allemagne, organisés au sein de diverses associations,
condamnons avec la dernière énergie les tueries et tous les actes de barbarie perpétrés le 28 septembre 2009 par les forces du CNDD,
nous inclinons devant la mémoire des innocents ayant perdu leur vie, suite à ces actes de barbarie, en présentant nos sincères condoléances aux familles éplorées,
rendons un hommage vibrant aux HOMMES DU 28 SEPTEMBRE Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Jean-Marie Doré, Moctar Diallo, Oury Bah, Dr. Mohamed Diané, ainsi qu’á tous les manifestants du 28 septembre, pour leur acte de bravoure et de patriotisme, bravant les matraques et les bayonnetes du CNDD, pour conduire la lutte courageuse de notre peuple contre une troisième dictature,
tenons pour responsables des tueries et actes de barbarie du 28 septembre 2009, par ordre de priorité:
§         Le capitaine Moussa Dadis Camara
§         Les membres du CNDD
§         Le Premier Ministre Kabinet Komara et les membres du Gouvernement actuel
disons Non à la candidature du sanguinaire Moussa Dadis Camara aux prochaines élections présidentielles,
Nous exigeons le retour rapide à l’ordre constitutionnel par les étapes suivantes:
1.      la libération immédiate et sans conditions de toutes les personnes arrêtées lors des événements du 28 septembre 2009 ainsi que de tous les prisonniers politiques
2.      la démission immédiate du CNDD et de son gouvernement
3.      la mise en place d’un Conseil National de Transition (CNT) auquel aucun élément des forces militaires et paramilitaires ni aucun membre du CNDD ni aucun membre du gouvernement sous le régime du CNDD ne siègera. Le CNT aura pour missions:
§         le toilettage de la Loi Fondamentale qui sera soumise au Référendum avant toute consultation électorale
§         la mise sur pied d’une commission d’enquête internationale sur les tueries et les viols du 28 septembre 2009 et sur les tueries de Janvier et Février 2007, pour traduire les auteurs et les commanditaires devant la Cour Pénale Internationale pour crimes contre l’humanité
§         La prise en charge médicale et psychologique des femmes violées ainsi que de tous les blessés et l’éclaircissement de la question du dédommagement rapide de toutes les victimes des événements de 2007 et de 2009
§         La formation d’un gouvernement de transition sur la base des critères de compétence, en plus des critères cités plus haut pour le CNT, avec au maximum dix ministères, y compris les secrétariats d’Etat
§         La démilitarisation de tous les postes de responsabilité civiles avant le début de toute campagne électorale
§         L’organisation des élections libres et transparentes (législatives et présidentielles) dans un délai ne dépassant pas six mois
Nous demandons à toutes les forces armées, militaires et paramilitaires, à saisir cette opportunité, pour se réconcilier, enfin, avec le peuple, en se mettant à la disposition des forces vives de la nation, en vue de faciliter un retour rapide à l’ordre constitutionnel et en assurant la protection des biens et des personnes
Nous lançons un appel pressant à tous les leaders politiques ainsi qu’à toutes les autres composantes des forces vives de la nation, pour œuvrer en faveur d’une unité sacrée en leur sein, dans le but de faire de la dissolution du CNDD et de son gouvernement une priorité absolue.
Nous lançons un appel solennel à la communauté internationale (Union Africaine, CDEAO, Groupe de Contact International sur la Guinée, etc.) pour:
§         arrêter immédiatement toute coopération militaire avec la Guinée
§         d’envoyer, si nécessaire, une force internationale de paix avec pour mission de protéger les populations civiles
§         appuyer par les moyens appropriés les efforts des forces vives de la nation, en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel, en imposant des sanctions individuelles sévères à toutes les personnes adoptant des comportements de nature à compromettre la réalisation de cette aspiration légitime du peuple de Guinée.
Sarrebruck, le 03 octobre 2009
Soleil de Guinée e.V.
Haus Afrika e.V.
Halbi Fotti
Fota Musidala
VKS e.V. 
ARASGUI e.V.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.