chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Les bourreaux au chevet de leurs victimes

Date de publication:2009-10-09 18:27:46

2009-10-09 20:25:38

Apres le sang du 28 septembre au 28 septembre de Conakry, le petit soldat du camp Alpha Yaya, Moussa Dadis Camara a fait le tour des hôpitaux de la ville pour voir et constater l’efficacité de ses tueurs. Dans un cynisme macabre, le boucher de Conakry avait déjà compté le nombre de ‘bétail’ abattu, 57 selon lui et par bousculade, trop peu pour sa conscience et pour sa morale. Ensuite les condoléances des criminels du Cndd et du gouvernement vont suivre avec un battage médiatique sans précédent à la Radio Télévision Guinéenne, cette station de la honte, dirigé par JM Morel, un homme qui avait pourtant la sympathie de tous les patriotes Guinéens. 

Tous les bourreaux et complices de la barbarie du lundi noir y passeront.
 
Les religieux du pays, complices de la divinisation et de l’évangélisation de Dadis, co-responsables du conditionnement psychologique du fou de la Guinée  passeront présenter leurs condoléances aux victimes.
 
Les associations des femmes dont l’association des femmes de Mano River ou on ne sait quoi encore, grandes animatrices de la mamaya Dadis au camp Alpha Yaya et au palais du peuple, passeront également présenter leurs condoléances aux victimes de leur idole, le DJ du Dadis-Show.
 
Les associations ou comités de soutien au petit soldat y passeront aussi pour présenter des condoléances et compassassions de foutaises à nos martyres  tombés ou blessés au Soweto de Dixinn par leur bourreau de maître.
 
La clique des commerçants Libano-Syriens et autres membres de la mafia affairiste de la junte militaire, pour laver leurs consciences apporteront à leur tour des condoléances avec quelques baguettes de pain et de bonbons aux victimes de leur parrain.
 
Cette danse des vampires sera clôturée par la sortie du sinistre Aboubacar Toumba Diakité, aide de camp du capo Dadis. Imaginez les condoléances du criminel nazi Heinrich Himmler aux victimes de l’Holocauste.
 
(Au finish, nous venons d’écouter les interventions du PM et du ministre de la fonction publique, Kabinet et LEA (pour les amis,) sont des amis d’enfance. Je sais qu’ils ne sont pas capables de tuer une mouche. Mais bon sens pourquoi sont-ils encore dans ce gouvernement et à  la bote des tueurs du Cndd ?)
 
Comme cette danse des vampires ne suffit pas, le psychopathe de Conakry propose la mise en place d’une ‘commission d’enquête indépendante’ composée essentiellement des hommes et femmes à sa solde. Objectif, traduire ses adversaires politiques devant sa justice.
Car dépuis le bain de sang du lundi noir, Dadis ne cesse d’accuser les organisateurs du meeting comme étant les responsables de la boucherie du 28 septembre.
 
Ce petit soldat qui ne connait que deux faits de guerre, le premier, le coup d’Etat contre un cadavre et le second la guerre contre le peuple au stade du 28 septembre, semble ne pas connaitre la différence entre un lieu de meeting politique et la boucherie.
Après avoir compté dans ses rangs des centaines de morts et des milliers de blessés, l’opposition est en face d’un choix historique. Si elle baisse les bras, les victimes du lundi noir seraient mortes pour rien.
 
Ces événements sont venus montrer, une fois encore, que Dadis doit partir immédiatement.
 
Lamine Camara
Columbus, Ohio, USA

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.