chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

A quoi joue Alpha Condé, ce juriste est-il encore lucide

Date de publication:2009-10-10 21:12:05

Il est regrettable qu’un leader politique et juriste guinéen ne comprenne pas qu’un responsable d’Etat n’est pas obligé de faire partie du peloton d’exécution pour en être le commanditaire !

Nous partageons pleinement cette analyse : 

« Le leader du Rassemblement du Peuple de Guinée, le Professeur Alpha Condé absent de la Guinée cet autre jour historique a affirmé sur les antennes de TV5 dans l'émission '' Afrique Presse '' coproduite par RFI, '' que l'homme que tout le monde accuse en Guinée, c’est-à-dire Claude PVI n'était présent sur les lieux du massacre au stade du 28 septembre à Conakry.

Cette assertion venue d'un homme politique considéré comme l'opposant ''historique'' est à inscrire dans la ligne droite de celle de ceux qui veulent faire croire que l'absence d'un membre du CNDD sur le lieu du massacre le dispenserait de toute poursuite judiciaire.

Notre rédaction a eu déjà à s'interroger sur le silence assourdissant des membres du gouvernement dans cette affaire. Comme l'a dit un homme politique français '' Ministre, tu la ferme ou tu démissionnes ‘‘.

A partir du moment où tous les membres tant du CNDD, que du gouvernement sont restés jusqu'à présents silencieux sur le massacre du 28 septembre 2009 à Conakry, il n'appartient pas à un leader politique (de surcroît absent également des lieux) et professeur de Droit en plus, de dire à une tribune aussi importante que TV5, que tel ou tel n'était là et par ricochet n'est pas responsable de ce qui est arrivé.

Pour nous tous sont responsables, depuis Dadis en passant par Sékouba jusqu'à l'aide de camp Toumba tant qu'une justice légalement constituée ne se prononce pas sur leur responsabilité individuelle. C'est à eux de s'expliquer pas plus. »


Aboubacar SAKHO
Pays-Bas.
 
Source : http://www.aujourdhui-en-guinee.com/

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.