chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Dadis et le CNDD pour combien de temps encore

Date de publication:2009-10-14 20:47:44

2009-10-14 22:46:36 

L’Union Européenne demande son jugement, le TPI s’auto saisit du dossier, la France et maintenant les USA demandent son départ du pouvoir depuis ce soir. 

Interrogé par France24, C. Yerim Seck déclare, que l’on doit aller au-delà des déclarations de principe pour mettre le plus vite possible un dispositif militaire sur pieds pour neutraliser le CNDD. Car, dit-il, comme GuineePresse.info l’a déjà écrit, chaque jour au pouvoir de Dadis et du CNDD accentue le risque qui pèse sur la Guinée et sur toute la sous-région.

Jamais il n’y avait eu un tel consensus sur le plan international ! Plus on connaît Moussa Dadis, plus on a peur pour la Guinée. 

Dadis avait affirmé, lorsque les Forces Vives ont boycotté son appel pour la première fois que les Syndicats avaient failli faire tomber le régime du Général Conté parce que « le vieux » leur a permis de commencer et de déclancher quelque chose. Que lui et le CNDD ne donneront jamais une telle occasion aux forces vives. « Ils seront matés avant même qu’ils ne commencent », avait-il dit. C’est ce qui s’est passé le 28 septembre 2009.

Dadis a mis la barre trop haut : coups et blessures contre les leaders, massacres, viols de masse et disparition des corps et de jeunes guinéens (hommes et femmes), pour mieux faire peur afin qu’il puisse s’installer durablement et, peut-être, faire hériter le trône à son fils. Erreur Moussa ! Car, même si la communauté internationale n’intervenait pas, les Guinéens n’auraient pas laissé passer ces crimes crapuleux comme on en a coutume dans ce pays. Cette fois-ci, vous allez payer ! Wallahi ! 

Peut-être que cette fois-ci, les Guinéens auront un vrai bon réveillon !
 
 
GuineePresse.info

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.