chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Congratulation

Date de publication:2009-10-15 22:45:26

2009-10-16 00:43:43

Pour mes frères et sœurs francophones pures et dures, je veux dire « félicitations ». 

Bien qu’en deuil, je me sens à l’aise avec cette démission en cascade des ministres du régime khmer rouge.
 
Cette semaine m’a personnellement remonté le moral. J’ai eu la chance de voir et échanger avec les soldats de la paix et de la démocratie, tels le jeune Mouctar qui est tout de même mon ainé, mon frère Ibrahima fofana, les premiers ministres François fall et sidya Touré, l’honorable jean marie doré, madame djalikatou, monsieur Sékou Konaté, et toutes les grandes figures des forces vives qui ont participé à la rencontre d’Abuja. En serrant la main à ces modèles, j’ai du coup oublié la souffrance multiforme de l’exil.
 
Encore une fois, que dieu accorde son paradis à tout nos martyrs !
 
Dadis est devenu cette chose ridicule dans la sous région ; il suffit de se promener chez les vendeurs de CD à Lomé, Cotonou ; Lagos, ouaga, Abidjan, etc., pour savoir combien il est détesté, pardon, traité de fou dangereux ; un cannibale, un psychopathe !
 
Bref, j’interviens encore pour porter une information, afin que le peuple et les personnes individuellement concernés, prennent leurs responsabilités.
 
Dans sa volonté manifeste et machiavélique de bruler notre pays, moussa dadis Camara, en complicité avec une poignée de parents et de suiveurs, est entrain d’armer des personnes en guinée forestière et d’autres sont stationnés aux environs de Conakry.
 
D’autres parts, il se prépare à créer des incidents dans la région forestière afin d’accuser Monsieur Lansana Kouyaté et l’honorable jean marie doré, d’en être les instigateurs.
 
Le scénario est très simple ; une milice arrivée d’un pays voisin que je ne cite pas par respect des principes diplomatiques, commettra des atrocités et s’attaquera même à des garnisons. Monsieur lansana Kouyaté selon nos informations, aurait un ami intime (un ami d’enfance) dans la ville de n’Nzérékoré. Cet homme serai alors immédiatement mis aux arrêts et présenter comme le cerveau de cette opération pour le compte de monsieur Kouyaté. Plus loin et selon nos informations, ils iront déposer des armes et certains étrangers dans une villa située sur la route de Lola. Cette villa serait la propriété de monsieur jean marie doré.
 
Aussi, ils mettront le maire cécé loua aux arrêts.
 
Cette information qui vient du cercle fermé de dadis, précise que ce même film permettra de mettre aux arrêts et exécuter au besoin, certains officiers influents, membres du CNDD. L’information venant d’un officier de renseignement est très précise, mais je ne peux me permettre de donner son nom pour des raisons évidentes de sécurité. Toute fois, je pourrai donner son nom à toute personne capable de l’exfiltré. L’informateur précise que si l’opération est conduite jusqu’à terme, dadis se débarrassera de Sékouba le tigre sans griffe, de pivi, de tiegboro, de mandjou dijoubaté, faro, Mathurin, etc. Pour convaincre les gens, Dadis et ses complices jouent la carte du régionalisme, la quelle, j’en suis sure, ne marchera jamais en guinée.
 
Encore une fois, soyons vigilant, car Dadis prépare un génocide.
 
 
 
Donzo Elhadj Aboubacar
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.