chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

L'humiliation, un symbole en Guinée

Date de publication:2008-02-05 15:05:51

Du triomphe à la chute il n'est qu'un pas .J'ai vu, dans les plus grandes circonstances, qu'un rien a toujours décidé des plus grands événements Lettre de Bonaparte à Talleyrand, le 7 octobre 1797

Le succès est le résultat ou la conséquence de la mise en valeur par des hommes de valeurs d'un ensemble de compétences et de capacités d'initiatives et de gestions. La compétence la plus évidente de notre Général, en dehors de ses talents de guérilleros, c'est l'art de savoir dénicher et mettre sur scène des hommes sans valeurs et des fausses valeurs au devant de la scène.

Les médiocres charment nos gouvernants, en Guinée, parce qu'eux même le sont ou le deviennent par le pire des hasards ou par des faveurs interdisant tout mérite. Et cela les rends par la suite complexés et mégalomanes au point de ne vouloir à leur cotés que ceux qui les autorisent à « briller ».

Il est de notoriété Guinéenne, que les gouvernements sont toujours plus nuls les uns que les autres tels qu'ils se succedent.Qui peut nous faire l'inventaire des Ministres que nous avons subis ? Ce serait vraiment une foire extraordinaire aux cancres ! Que les brillants cadres qui ont été ministre ne se sentent pas visés.

Revenons donc sur le non succès du « Syli national », humilié par les « vrais syli »de Côte d'Ivoire, chez le Chef d'Etat desquels notre Premier Ministre est passé faire des salamalecs sur le chemin du retour d'Addis-Ababa. Il donne l'impression de ce courtier qui passe récolter sa commission après la conclusion heureuse d'un marché. Il en profite pour proposer de confier le transport urbain de Conakry à la Sotra de Cote-d'ivoire. Quel Fou du business ? Kouyaté est un affairiste de la pire espèce. Il va nous laisser des deals dangereux pires que ceux que nous ont légués les prédateurs des mines. C'est vraiment dramatique.

Pardonnez mes égarements colériques qui m'éloignent de notre humiliation nationale. Celle –ci est devenue notre symbole et la débâcle de notre « Syli » est un signe des temps. La gloire culturelle et artistique de la Guinée rentre dans les rangs de la décadence guinenne. Car l'art et la culture ne sont plus les secteurs d'excellences qu'ils ont été, pilotés par des hommes de talents, mais un pole d'attraction d'affairistes, pirates de trésors qui ont fait de leur position, un fonds de commerce.

C'est la conséquence de la promotion des médiocres qui sont les auteurs de la décadence du pays, car les fausses valeurs ne peuvent produire que de faux résultats ! Il ne peut en être autrement. Nous sommes ainsi humiliés en permanence et cela devenu un symbole national.

Le symbole de l'humiliation de la Guinée c'est ce que nous vivons tous les jours quand :


Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.