chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

A quoi jouent encore certains leaders des Forces Vives

Date de publication:2009-10-31 11:12:58

 2009-10-31 12:20:00

On le sait tous, Mouctar Diallo était, à un moment donné, le seul opposant en Guinée qui dénonçait les abus de la junte et même les violations des droits politiques et civiques des Forces Vives elles-mêmes. Tous les autres brillaient par le silence, s’ils n’étaient pas complices du CNDD.

On le sait tous, ce sont les adultes et portes-parioles des Forces Vives, en l’occurrence le vieux leader politique Jean Marie Doré et la syndicaliste Rabiatou Diallo qui ont offert à Dadis des arguments et l’occasion de se mettre dans la course électorale. Ils font donc partie de ceux qui ont conduit à l’impasse politique actuelle en réalité.

Le syndicaliste Louis Bemba Soumah, précédemment Secrétaire Général au ministère du Travail, de la Reforme administrative et de la Fonction publique qui vient d’être nommé ministre dans ce département, n’est autre que le N°. 2 du CNTG, le syndicat de Rabiatou. Ce qui explique d’ailleurs des démarches et positions floues de ce groupe des mois passés qui ont conduit à l’impasse.

Quand ils ont compris que Dadis les utilisait tous,  les « grands » leaders politiques ont fini par suivre la voie de Mouctar pour dénoncer et combattre leur nouveau rival Dadis.

Pour le meeting du 28 septembre, les syndicalistes et des responsables de la Société Civile ont trahi à la veille et n’ont pas participé. Mouctar et certains leaders politiques étaient là et ont été témoins et victimes ensemble. Pourquoi donc, en vertu de quoi, écarterait-on Mouctar à cette phase des négociations où des absents du 28 septembre seront présents ?

Mouctar est non seulement la voix de la jeunesse, de la nouvelle génération politique mais il est celui qui peut dire haut et fort certaines vérités que le peuple ressent.

Cette absence de Mouctar sur la liste a été orchestrée par Jean Marie Doré et Mamadou Ba Baadiko qui auraient rédigé la liste. Ils avaient même écarté Bah Oury qui est le président de la commission politique des Forces Vives et président de la commission d’organisation du meeting du 28 septembre.

Il faut rappeler que Bah Oury a été le premier leader politique à faire des déclarations publiques et médiatiques sur les abus et manœuvres du CNDD. Baadiko et Jean Marie Doré voulaient donc écarter les deux hommes politiques capables de dire la vérité et négocier dans le sens attendu du peuple de Guinée ! Après protestation de certains membres des FV, le nom de Bah Oury a été mis sur la liste.

A quoi jouent Jean Marie Doré et Baadiko, leader de l’UFD ?

Il est temps que les vrais acteurs du changement arrivent sur le terrain pour ne pas laisser la gestion des FV à ceux qui flottent entre le changement et la tentation de ménager Dadis. Jean Marie Doré discriminait toujours Mouctar au sein des FV, jugé de ne pas être tendre avec Dadis. Certains aussi, comme Baadiko et des membres de l'UFD, peuvent être animés par un esprit de rivalité avec le parti jumeau et rival UFDG. Ces gens pensent-ils d'abord à la Guinée ? C'est une question que beaucoup se posent actuellement ici.

La majorité des Guinéens préfèrent voir Mouctar à Ouaga à la place de Jean Marie Doré et de Baadiko qui sont toujours flous dans leurs positions en Guinée.

"Nous prions donc les Forces Vives d’accorder un peu de respect à Mouctar et à la génération qu’il représente dans ces assises. Cette génération ne doit pas être absente à ces négociations et décisions historiques pour l’avenir de notre pays. En attendant, nous voulons que les Forces Vives publient la liste de la délégation choisie conformément à la transparence qu’elles prônent". Déclare un jeune étudiant, militant des Forces Vives.

Namory Condé

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.