chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Force Vives de Guinée aux États-Unis

Date de publication:2009-11-04 08:01:44

2009-11-04 08:57:56

3 novembre 2009

Suite à la tentative d'attaque du domicile du doyen Jean-Marie Doré, nous venons par le présent communiqué lui adresser les sentiments vifs de solidarité des membres du Collectif des Forces Vives de Guinée aux Etats Unis.


Nous avons noté que, dans son interview à Guineenews.org à propos de cet incident, le doyen Jean-Marie Doré regrette la démission de certains  cadres du gouvernement illégal du CNDD en dépit de l’accueil favorable de ces courageuses décisions par le peuple de Guinée.


 Les raisons avancées  par le  porte-parole des Forces Vives, Mr. Jean-Marie Doré sont que cette défection empêcherait le bon fonctionnement de l'appareil de l'Etat. Dans le climat de banditisme d’état entretenu par  la junte, les propos, même interrogatifs, du doyen Jean-Marie Doré peuvent enhardir une junte à la recherche d'alibis  et de bouc-émissaires afin de se maintenir au pouvoir. Ils risquent de mettre inutilement à l'index les cadres qui auront montré la voix de l'honneur et à qui la déliquescence de l'état ne saurait être imputée.


Les déclarations improvisées de Mr. Jean-Marie Dore sont inopportunes. Elles sont en contradiction avec les condamnations internationales et toutes les résolutions qui visent à aider la Guinée à sortir de la  crise. Elles risquent de fragiliser  la coalition des Forces Vives.  A ce titre, nous nous désolidarisons de ces propos et demandons que Mr. Jean-Marie Dore soit suspendu comme porte-parole des Forces Vive en attendant des explications publiques.


 La vigilance plus que jamais est de rigueur pour ne pas répéter les erreurs de 2007 où la mauvaise coordination, les ambitions voilées et les manœuvres politiciennes sauvèrent la dictature avec la nomination malencontreuse de Lansana Kouyaté comme Premier Ministre.


Nous saisissons cette occasion pour soutenir les ministres et cadres qui ont démissionné de leurs fonctions en solidarité avec les victimes des crimes de la junte. En outre, nous en appelons à tous les fonctionnaires de l'état de démissionner en masse de cet appareil d’état criminel et honni. Nous en appelons à leur sens de solidarité avec leurs concitoyens et à leur sens patriotique.  Se désolidariser de cette junte paria est un acte hautement patriotique dont ils seront fiers. Associer son nom  et sa compétence technique avec une clique d’assassins, c’est laisser à la postérité et à l’histoire une perception de complicité dans l’accomplissement  de crimes parmi  les plus odieux de notre nation. 


Nous avons cru nécessaire de faire cette mise au point dans le souci  de maintenir  la cohésion indispensable des Forces Vives afin d'amener la junte à se démettre  du pouvoir usurpé.


Nous saluons encore une fois le courage des populations guinéennes et nous  leur assurons de notre solidarité indéfectible.

Forces Vives de Guinée en Amérique.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.