chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Forces Vives section USA: à son Excellence Mr. Ambassadeur du royaume du Maroc

Date de publication:2009-11-04 14:55:38

2009-11-04 15:44:47

Forces Vives de Guinée aux États-Unis

C/O Bashir Bah
9904 Pomona Drive
Bethesda, MD 20817
301-674-6139
 
Washington , le 3 Novembre , 2009

A son Excellence Mr. Ambassadeur du royaume du Maroc aux US

Suite aux événements sanglants du 28 Septembre 2009 durant lesquels des civils furent massacrés et des femmes violées en plein jour, il y a eu une réprobation universelle. La junte qui a usurpé le pouvoir en Guinée est honnie par l'opinion africaine et mondiale. Elle est aujourd'hui soumise à des sanctions  et aux condamnations de la CEDEAO, de l'Union Africaine, de l'Union Européenne, des États-Unis et du conseil de Sécurité de l'ONU. 

Dans les annales des affaires internationales, il est très rare de voir une réprobation si unanime. Les citoyens guinéens que nous sommes ne tirent aucune fierté de cette  situation. Il est cependant à noter que face aux crimes  barbares commis par la junte militaire en Guinée, la conscience et le sens de la moralité humaine auront pris le dessus sur les calculs et les positionnements politiques.

Ces actes barbares sont indignes d'une nation dont la population est à plus de 90% musulmane. Ils sont une honte pour l'Afrique entière et  ils interpellent chaque nation du continent à prendre toutes les mesures nécessaires pour   traduire en justice les coupables.

Des informations concordantes indiquent que certains membres de la junte qui sont soumis aux sanctions  cherchent à trouver refuge dans le royaume chérifien. Ils y ont acheté des maisons avec l'argent venant du pillage du trésor public guinéen. Du reste, c'est devenu une malheureuse tradition bien établie de maints dictateurs guinéens et leurs hommes de main ou membres de leurs familles  d'élire domicile dans votre pays . Le premier dictateur guinéen, Sékou Touré malgré les crimes odieux qu'il a commis en Guinée (plus de 50 milles prisonniers politiques et civils tues) a vu son corps ramené en Guinée accompagne de prêtres marocains et une partie de sa famille a élu domicile au Maroc après sa disparition  Le deuxième dictateur guinéen, Lansana  Conté et ses nombreuses concubines, firent du Maroc leur pays de villégiature avec l'argent des contribuables guinéens. À sa mort, les membres de la junte poursuivent les mêmes pratiques avec des visites incessantes avec leur maîtresses et hommes à tout faire dans votre pays.

Nous, les Forces Vives de Guinée aux États-Unis, venons par la présente, demander au gouvernement marocain, d'appliquer les sanctions de l'Union Africaine et de prendre toutes les mesures pour interdire l'accès du royaume aux membres de la junte, à leurs employés et à leur famille. Le Maroc et la Guinée partagent les mêmes valeurs morales bâties autour des mêmes croyances et des échanges millénaires. À l'heure de la globalisation et de l'élargissement des marchés africains, de perspectives de coopération grandioses sont en vue pour les générations futures de nos deux pays .  Ces perspectives ne peuvent se matérialiser que dans le respect des aspirations légitimes des peuples à choisir leurs propres représentants. Tel n'est pas le cas avec la junte militaire au pouvoir aujourd'hui en Guinée.

A travers des actions concrètes, les populations de notre pays ont démontré leur volonté de se libérer du joug des régimes incapables qui ont réduit notre pays à une ombre de lui-même.

Grâce au flux de l'information, est révolu le temps des dictatures corrompues et des chasses gardées diplomatiques. De par son inaptitude et de ses actions criminelles, les jours du  régime qui sévit dans notre pays  sont comptés.

Nous osons croire le royaume chérifien qui reste une référence de poids en Afrique n'acceptera pas qu'il y ait la moindre perception de soutien à un régime honni par son peuple, isolé par la communauté internationale et donc sans avenir.

Les familles des victimes des crimes contre l'humanité commis le 28 septembre 2009 à Conakry et les populations guinéennes en général se souviendront de l'amitié des nations ou des partenaires qui, en ces moments douloureux que traverse notre pays, auront contribué, de près ou de loin, à les débarrasser de cette junte en passe d'être traduit devant la justice internationale.

Eut égards à toutes ces considérations, à la coopération grandissante interafricaine, nous vous demandons instamment de vous abstenir de tout accueil aux membres de la junte militaire criminelle de Conakry.

Nous sommes disponibles pour vous rencontrez et répondre à toutes les questions relatives à ce courrier et de nature à favoriser une meilleure compréhension de notre démarche.

Nous vous prions de croire à nos sentiments de respect.
 

www.tamsirnews.com/actualite39.htm

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.