chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Conakry : un meeting en mémoire des martyrs du 22 janvier 2007

Date de publication:2008-02-09 21:31:35

Le réseau des Associations de jeunesse de la Commune de Ratoma (RAJCOR), à l'instar des autres Communes de Conakry, a commémoré le 02 février dernier les victimes des douloureux événements de janvier-février 2007. Ce meeting de sensibilisation organisé à l'intention des jeunes, a pour objectif de réunir les Associations des vingt (20) quartiers qui composent la commune de Ratoma pour rendre un hommage vibrant et mérité à ces martyrs. Cette rencontre a regroupé le syndicat, les jeunes leaders, les femmes et les jeunes des quartiers environnants. Les T-shirts et banderoles affichaient ce qui suit : ''Hommage à nos martyrs de janvier-février 2007. Refusons que nos morts ne soient morts pour rien. Plus jamais ça en Guinée. Que justice soit faite''.

Au cours de la cérémonie, Jacques Koulémou, au nom des organisateurs a rappelé les circonstances dans lesquelles les victimes ont succombé sous les balles des forces de l'ordre pour avoir revendiqué un changement radical. "Ces jeunes traqués comme des voleurs, mitraillés comme des ennemis de guerre, ces pauvres gens, signe de vie et d'espoir possédaient en eux et au plus profond de leur âme, la volonté manifeste de l'épanouissement radieux de leurs frères par le biais d'un changement radical de leur façon de vivre. Car le poids de la pauvreté et de la misère d'alors ne pouvait laisser personne indifférent. C'est dans cette optique que ces jeunes ont succombé… ".

Ensuite, il a lancé un appel à tous ceux qui sont attentifs aux problèmes de la jeunesse, d'aider les victimes survivantes par un appui financier et médical. Quant aux autorités politiques il les a invité à ouvrir un espace de dialogue pour permettre à la jeunesse de prendre leur destin en main.

Le représentant des syndicats, M. Baldé Abdoulaye a, de son côté lancé: "vous qui avez été les pionniers de la réussite de cette grève, l'heure est de vous rendre un vibrant hommage pour vous immortaliser. Aujourd'hui notre souci est de trouver une solution à l'emploi des jeunes. Car c'est cela votre avenir. Nous souhaitons que pareille chose ne se répète plus en Guinée. Vive la jeunesse guinéenne et plus jamais çà en Guinée ! "

Il faut rappeler que le 27 janvier dernier, une cérémonie de lecture du saint Coran et une messe organisée respectivement à la Mosquée ''Thierno Sidya'' à Wanindara et à l'Eglise de Taouyah pour le repos de l'âme des illustres disparus avaient précédé ce meeting.

Ahmadou 1 Diallo

Commentaires


Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.