chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

REMERCIEMENTS

Date de publication:2009-11-14 17:05:01

2009-11-14 18:02:04

Je ne saurai commencer cette adresse, sans rendre hommage et dire merci a mon frère et ami Félix lamah, le quel a pris les dispositions nécessaires et immédiates, au lendemain de mon accident,  en vue  mon évacuation sanitaire. Grace a dieu, grâce a Félix, je n’ai pas perdu mon pied.

Je remercie, l’ensemble des organes de presse en ligne, tous les journalistes qui ont eu une attention particulière pour moi en cette période difficile. Merci a mon frère et ami, Daniel koma beavogui.

Le 26/10/2009, de  retour d’un voyage, nous croisons un convoi humanitaire composé de gros camions ; les chauffeurs roulant pratiquement en sens inverse avec une bonne dose de méchanceté, ne nous donnaient  aucune autre solution que de rentrer en brousse. Le
tonneau est alors inévitable !

Si le conducteur s’en est sortit, moi j’ai plutôt eu quelques fractures au pied gauche et la voiture est elle irrécupérable. C’est le lieu pour moi de rappeler que contrairement aux affirmations mensongères de certaines personnes, je n’ai jamais eu de prise en charge, encore moins une assistance quelconque d’un homme politique. Si ce n’est par voie de presse, personne n’a été informé de mon accident, exception faite a mon ami Félix lamah, le quel, bien que les services étaient fermer le lendemain de mon accident, a pris les dispositions utiles et nécessaires par le biais de sa femme félicité loua, résident au canada.

Merci, Félix !
Aussi, je tiens à préciser que l’accident dont j’ai été victime n’a aucun mobile politique ; il était purement naturel et ordinaire. A ce jour, mon état de santé s’est nettement amélioré et la reprise de mes interventions, ne saurait tarder.

Donzo Elhadj Aboubacar
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.