chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Harassements téléphoniques : Communiqué du Collectif des Forces Vives en Amérique

Date de publication:2009-11-21 12:33:36

2009-11-21 13:31:31 

Suite à la publication de la lettre ouverte  à l’archevêque de Conakry, Mr.  Bashir Bah,  membre du Collectif des Forces Vives a reçu des menaces téléphoniques  contre sa personne, sa famille en Guinée et contre l’ethnie peule.

Durant de nombreux coups de fil reçus, Mr. Bah indiqua à son interlocuteur qu’il était libre de répondre par écrit à la lettre ouverte et d’en disputer le contenu. En outre il demanda à la personne qui proférait des menaces et des injures de mettre fin à ses harassements téléphonique qui sont une atteinte aux libertés civiques.

Des membres du Collectif des Forces Vives firent des recherches et déterminèrent  que les coups de fil émanaient du téléphone de Loua Justin et de Jean Pierre GUILAVOGUI habitant Arch Street, Apt# B301, Norristown, Pennsylvanie PA 19401.

Face au refus d’obtempérer de la personne qui continua les harassements en masquant son numéro de téléphone, Mr. Bah déposa une plainte auprès du Sheriff de Rockville, Maryland, le dimanche 16 Novembre. Une notification fut envoyée au comté de Norristown d’où certains coups de fil émanaient. Une audition entre le plaintif et le défendant fut décidée pour le mardi, 17 Novembre.  À la comparution et en l’absence du défendant, le juge décida temporairement de délivrer en faveur de Mr. Bah un « PEACE ORDER » valable pour 30 jours.  Une copie du PEACE ORDER a été transmise au défendant par le Sheriff du comté de Norristown. Le document indique que toute  tentative du défendant de contacter Mr. Bah par téléphone ou physiquement sera une violation d'une injonction judiciaire, un crime passible d'emprisonnement.

Une dernière audition est prévue le Mardi 24 Novembre au Disctrict Court de Silver Spring au Maryland.

Le Forum condamne  ces comportements lâches et criminels qui vont à l’encontre de la liberté d’expression, fondement de la démocratie. Il réitère  notre détermination de supporter les forces démocratiques de notre pays et de ne  ménager aucun effort légal pour combattre ceux qui, en ces heures tragiques, œuvrent à la division de la nation.

Le Collectif  Forces Vives en Amérique.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.