chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Déclaration de la NGR suite aux événements du 03.12.2009

Date de publication:2009-12-04 22:48:26

2009-12-04 23:46:39

Les événements du 03 Décembre 2009 sont regrettables et interpellent toute la classe politique guinéenne, ainsi que les partenaires internationaux impliqués dans la résolution de la crise guinéenne à réfléchir et agir le plus rapidement sur la mise en place de structures pour nous orienter vers une sortie de crise durable. Le CNDD a encore une fois donné la preuve de son incapacité à conduire le pays vers la mise en place d’un gouvernement légal, et la poursuite du développement économique et social dans le pays.

La NGR condamne les comportements irresponsables des parties impliquées dans ces événements malheureux et s’inquiète pour la sécurité des populations civiles. Nous invitons la CEDEAO, l'Union Africaine et la Communauté Internationale à tirer les leçons de cette situation alarmante, dans la définition de sa feuille de route pour une sortie de crise en Guinée. Dorénavant, la NGR considère que, quelle que soit l’issue des événements du 03 décembre 2009, aucun gouvernement militaire ne saurait être une solution pour la Guinée.

La NGR sort réconfortée et convaincue que les propositions des Forces Vives dans le cadre des négociations de « OUAGA -2 », constituent le socle de sortie de crise en Guinée. En effet le retour à l’ordre constitutionnel passe désormais par :

1. La dissolution du CNDD et le retour de l’ARMEE dans les casernes ;

2. La non-implication de l'ARMEE dans les affaires politiques, son retour à ses attributions constitutionnelles de sauvegarde de l'unité et de l'intégrité du territoire national ;

3. L’assistance de la Communauté Internationale pour la mise en place d’une force de sécurité chargée d’assurer la paix et la protection des populations ;

4. La formation d’un Gouvernement civil d’union nationale, dont l’objectif principal est l’organisation d’élections libres et transparentes ;

5. L'établissement de relations de bon voisinage et de coopération, dans le cadre du respect mutuel, avec les partenaires de la Guinée.

Il est indispensable que la Guinée retourne à l’ordre constitutionnel, afin d’entreprendre les reformes institutionnelles nécessaires permettant à la Guinée de retrouver la voix du progrès socio-économique.

Le 04 Décembre 2009

La Nouvelle Génération pour la République NGR

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.