chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

KABA CONDE L’AVOCAT DU DIABLE

Date de publication:2009-12-12 11:24:49

2009-12-12 12:22:53

KABA CONDE, si tu as la mémoire courte,  celle du Peuple de Guinée ne l’est point. Ton éditorial du 7 décembre 2009 est nul et très décevant. En fin de carrière, tu devrais te repentir du sale boulot que tu as toujours exercé au compte du diable, contre ce Peuple martyr de Guinée.

Qu’est-ce qui motive chez toi, tant de haine pour ton Peuple journaliste de la révolution ? Tes éditoriaux sont d’un autre âge et ne sont plus comestibles par les nouvelles générations qui  ont quant à elles, une vision pour notre chère Guinée. Tes  éditoriaux démagogiques sont  dénués d’objectivité et de bon sens et ne relèvent que de l’idéologie de Machiavel.

KAKBA CONDE, où étais tu lors des événements du 28 septembre 2009 ? Rappelle toi, qu’il  ya eu une centaine de morts, un millier de blessés, des viols de femmes et de jeunes filles, une centaine de corps enfouis dans des charniers encore non retrouvés. En cette occasion, tu avais certainement perdu ton inspiration, tu n’as rien sentit. Tes éditoriaux ont totalement manqué pour reprocher les acteurs de ce mal. Il t’a manqué des mots pour fustiger les actes et discours tenus à l’endroit des victimes au soir même de l’événement.

Je vais quand même te rappeler,  que l’homme auquel tu t’en prends auquel tu donne la leçon de morale,  a été sérieusement molesté ce jour  avec 5 côtes cassées.

Souviens-toi KABA CONDE homme juste, du discours cruel  que ton idole Dadis a tenu le même soir à l’égard de ces leaders malades en traitement dans les cliniques de la place. Au lieu de les soutenir comme tu l’exige d’eux aujourd’hui, lui avait exprimé à la place, un grand regret de n’avoir pas retrouvé les enfants et certaines femmes des leadeurs  parmi les blessés et les morts.

 KABA CONDE, si tu l’as oublié, je te le rappelle. Pendant la nuit de ces événements, les domiciles de tous ces leadeurs hospitalisés ont été mis à sac. Cela était bien à ton avis, la bonne manière pour  ton cher Président de compatir aux douleurs des victimes ? Oublis tu également, que pour l’évacuation sanitaire du leadeur de l’UFDG  dans un état très grave, il a fallu deux jours de négociation avec ton ange merveilleux Dadis. Le monde entier a suivi cet événement et est témoin que, c’est grâce aux interventions conjuguées des chefs  religieux, de Abdoulaye WADE président de la République du Sénégal et du Gouvernement Français à travers son ambassadeur en République de Guinée, que cette évacuation a pu avoir lieu.
Tu vois bien, que le plaidoyer tu que as fait dans ton éditorial a eu un grand écho dans le cœur des Guinéens et de la Communauté International.     
KABA CONDE il ya un proverbe qui dit  que : «quand tu dis que tu es blancs alors que tu es noir, tu ne trompe personne, même pas toi ».
Célèbre journaliste dont les prestations sont limitées à la garantie de la popote, si tu étais honnête et réfléchie, si tu étais un cadre intègre et patriote, tu te serais posé la question de savoir, pourquoi, aucune voix ne s’est levé ni parmi nos voisins proches, ni ailleurs en Afrique et dans le monde entier, pour condamner l’événement du 3 Décembre 2009.

Vos œuvres, sont déjà appréciés du monde entier, clique d’intellectuels véreux, pervertis, ignorant sans vision pour la Guinée.

Célèbre journaliste de l’enfer, saches que Dieu ne dort pas et qu’il rétribuera chacun de selon ses actes. Tu l’apprendras à tes dépens sans faute et dans un proche avenir.
Rassure-toi que le Peuple de Guinée a pris conscience et il ne se laissera plus se faire par des opportunistes de ton genre. Le temps des éditoriaux pour cirer les chaussures de la dictature est passé. Les Guinéens ne veulent plus de tes talents maléfiques qui ne servent qu’à diviser les Guinéens et monter les uns contre les autres pour compromettre la paix dans notre cité.
 La Guinée n’est pas le RWADA et ne le seras jamais. La Guinée est un Peuple uni  et constitue une famille. Tu dois t’en convaincre, car avec  toute ta confrérie, vous ne pourrez plus dérouter ce Peuple de son objectif. Ce peuple aspire à vivre dans la paix, la dignité, la liberté et la justice.

KABA CONDE, la vie du prostitué se termine toujours par la misère. Certes, cette misère t’atteindra jusqu’à la moelle et ce sera ta rétribution. Ton grand malheur, est que tu continue à  croire aujourd’hui encore, que tu  peux user de ton expérience passée, pour contrecarrer l’avenir de tes jeunes frères, de tes enfants et de tes petits enfants.

Les Guinéens ont changés et ne se laisseront plus faire par le diable.

DIAKITE MS

Autre texte du même auteur:

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.