chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Pierrette Tolno de la

Date de publication:2009-12-18 06:28:05

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD


Commentaires


2009-12-18 06:28:05 Djetou

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Djetou
2009-12-18 06:28:05 Ibou

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Ibou
2009-12-18 06:28:05 Diallo

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Diallo
2009-12-18 06:28:05 CAMARA

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 CAMARA
2009-12-18 06:28:05 Baldez

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Baldez
2009-12-18 06:28:05 karifa camara

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 karifa camara
2009-12-18 06:28:05 MDB

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 MDB
2009-12-18 06:28:05 A.NDIAYE

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 A.NDIAYE
2009-12-18 06:28:05 thierno samba

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 thierno samba
2009-12-18 06:28:05 Alphady Sy

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Alphady Sy
2009-12-18 06:28:05 maike

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 maike
2009-12-18 06:28:05 ousmane

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 ousmane
2009-12-18 06:28:05 Sita

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Sita
2009-12-18 06:28:05 IBRAHIMA

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 IBRAHIMA
2009-12-18 06:28:05 Thierno

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Thierno
2009-12-18 06:28:05 Oumar Bah

2009-12-18 07:24:27 

"La commission d’enquête nationale mise sur pied par le Président du CNDD le capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain des événements du 28 septembre 2009 pour faire la lumière sur le carnage qui aurait enregistré des centaines de personnes et plusieurs dizaines de femmes violées, a, conformément à un communiqué passé hier mardi 15 décembre 2009 sur les ondes de la RTG, conféré avec la presse nationale et internationale ce mercredi 16 décembre 2009 au palais du peuple, a constaté Guineenews.

Selon la présidente de la sous commission viols et agressions sexuelles Mme Pierrette Tolno, il n’y a pas eu de viols au stade du 28 septembre dans la mesure où selon elle, c’est seulement un seul cas de suspicion de viols qui a été enregistré par la sous commission.

«Nous n’avons pas enregistré les cas de viols sauf au centre de santé de Dixinn. Ça aussi, c’est un cas de suspicion de viol qui a été enregistré un mois après les événements du 28 septembre dernier. (…) », affirme-t-elle.

Saïdou Dioubaté, un des rapporteurs de la commission d’enquête nationale de soutenir : «Les organisations de Défense des Droits de l’Homme nous ont dit que toutes les victimes de viols du stade du 28 septembre ont voyagé. Mais en même temps, elles se sont présentées, et elles ont même témoigné devant la commission d’enquête internationale. (…) On a pas compris l’attitude des représentants de l’OGDH "

Source: Guineenews

Commentaire

Comme sérieux de la "commission" mise en place par Dadis le "con de Koulé", c'est simplement inadmissible. Lorsque des juristes  avalisent l'ignominie (si l'on en croit son titre de Maître, comme un certain "Me" Lamah Dakar souteneur des ethno de Dadis), cela montre sans conteste le degré de bassesse atteint par le CNDD.

Il est évident que si Pierrette n'était pas une parente de Dadis, et que ses propres sœurs aient été victimes, ses yeux se seraient ouverts et son langage radicalement différent. Il est écœurant de voir des personnes de bonne volonté du monde entier défiler pour protester de la barbarie des hordes ethniques de Dadis, et voir des "compatriotes" guinéens soutenir les mêmes criminels: Bah Ousmane et son site "Mille collines actu" en est un excellent exemple.

 La dame qui gère son site, créatrice d'une organisation "féministe" n'a jamais été aperçue lors des manifestations des femmes guinéennes contre les forfaits de la dictature militaire.. Mais elle publie régulièrement et sans état d'âme les articles des ethno racistes guerzées qui insultent régulièrement la mémoire de nos morts et de nos sœurs violées, torturées et assassinées. Au point de faire fuir les intellectuels responsables de son site.
Nous ne cesseront de rappeler qu'il ne faut pas confondre les personnes vendues au diable de Koulé et l'ethnie Guerzée, une des composantes de notre communauté nationale. Dadis et ses supporteurs cherchent à faire stigmatiser son ethnie, nous devons refuser de le suivre dans cette surenchère d'un autre siècle.

Acceptons qu'il y a au niveau de certains "guinéens" tout court un sérieux problème de moralité.

Pour finir, la réflexion de  notre compatriote Laafa Sow:

""Boycottons les sites mille collines, les auteurs dix mille collines et leurs articles cent mille collines. Le meilleur moyen de les combattre est de les ignorer, ne pas les lire, n'en pas parler, ne pas les commenter. N'oublions surtout pas aussi qu'il y a des traîtres et surtout des traître(sses) dans la communauté et qui transmettent tout aux ennemis du peuple."

TAD

2009-12-18 06:29:20 Oumar Bah
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.