chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Sékouba est aussi le problème

Date de publication:2009-12-20 12:01:02

2009-12-20 12:59:42

Le 23 décembre 2008, le monde a découvert le visage du nouvel homme fort de la Guinée, Moussa Dadis Camara. Un garçon  sympathique, aimant les mots ‘démocratie’, ‘développement’, ‘justice’, ‘transparence’ etc. I l promettra de rendre le pouvoir aux civils après les élections transparence qu’il organisera sans y participer. Parole de….. soldat que le monde a vu le 28 septembre.

Le 3 décembre 2009, le lieutenant Aboubacar Toumba Diakité loge une balle dans la tête de son patron. Depuis, le capitaine Dadis se trouve dans un hôpital au Maroc.

Aujourd’hui, le général Sekouba Konaté veille au grain dit-on à Conakry en attendant le retour du capitaine. La junte aux abois et en voie de dislocation donne l’impression que Dadis est en vacance d’hiver au Maroc et…. la bas, il n’y a pas de téléphone.
Comme sous le malade feu Lansana Conte, Sekouba et le Cndd n’ont pas le courage politique de prononcer la vacance du pouvoir et tourner définitivement la page Moussa Dadis Camara. Ils organisent le chaos à huit clos.

Sekouba, le président par intérim, n’a encore prononcé aucun discours à la nation. Il se balade entre les casernes du pays avec la bonne parole devant des soldats qu’il ne contrôle pas et d’ailleurs que personne ne contrôle. Le pays n’a pas de direction et tout le monde semble attendre un mort/vivant. Ceux qui ont tourne la page Dadis semble trouver en Sekouba un autre sauveur en kaki. On le fait passer pour quelqu’un qui n’aime pas le pouvoir.

Dadis et Sekouba  c’est le 6 tourner pour donner le 9, c’est du ‘le roi est mort, vive le roi’

Ce général fait parti de l’aile dure du Cndd qui est a l’origine du durcissement de la junte militaire et de la criminalisation de l’armée.

Depuis sa ‘prise’ de pouvoir, Sekouba ne donne pas l’impression d’être conscient de la gravite du problème guinéen. Aucun geste pour rassurer les Guinéens et la communauté internationale d’une quelconque volonté concernant le retour définitif de l’armée dans les casernes. Les pyromanes Moussa Keita, Idrissa Chérif et les griots de la RTG qui continuent d’enfoncer le pays dans le désastre, d’où la justification d’une intervention militaire internationale, car la Guinée est devenu le problème de la sous région.

 Sékouba n’est pas la solution. Il fait parti du problème de la délinquance de l’armée et de la junte. Comme Dadis et Pivi, Sékouba à sa propre armée dans l’armée, une guerre de gang n’est  pas à exclure et il risque d’être le prochain à être expédié a ‘hôtel’ de Rabat.

Lamine Camara
Columbus, Ohio, USA

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.