chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Ce silence qui annonce une tempête

Date de publication:2009-12-23 21:20:55

2009-12-23 22:19:48

Des multiples contacts que j'ai avec les guinéens, qu'ils soient en Guinée ou ailleurs dans le monde, il en ressort un certain sentiment de vide politique.

En dehors des « nouvelles venues d'acteurs internationaux », les acteurs nationaux qui rythme la vie politique et donc sociale semblent distants face à la situation anxiogène de la Guinée.

Chaque citoyen de la Guinée est dans l'angoisse de savoir de quoi sera fait le lendemain de chacun et de tous ?

Si cette question nationale crée une division entre une large part de citoyens et une minorité, tous sont d'accord avec le fait que la situation actuelle de la Guinée ne peut durée.

Je demande à chaque guinéen de comprendre, que le sort de la nation ne sera pas cette fois ci abandonnée.

Nous avons collectivement pris conscience, que la position d'attentisme en Guinée entraine la nation dans un gouffre d'irresponsabilité politique avec des conséquences sociales dramatiques.

Et en effet cette situation ne durera plus, ( je ne perdrais pas le temps du lecteur a décrire la Guinée sous le joug de cette junte).

De ce que je sais, de ce que j'ai cru comprendre, de ce à quoi je consacre de plus en plus de mon temps, me permet d' affirmer à tous les guinéens que nous sommes dans un de ces moments de bouleversements historique.

Nous sommes dans le même état esprit que le temps qui à précédé le soulèvement de 2007. Nous sommes dans ce moment ou chaque guinéens est conscient que son voisin est aussi déterminé que lui pour le changement.

Nous sommes tous dans ce moment il n'y a aucun doute sur le sort des prétoriens ( qui coupent les oreilles des guinéens en pleine rue, qui abattent des imams dans les mosquées, qui torturent les femmes et les enfants par cruauté absolu, qui battent à mort les enfants dans les écoles, qui enlèvent les guinéennes pour les livrées à des sévices inhumains, qui transforment d'innocents adolescents de Guinée en chiens sauvages rassemblé dans des milices), la question est de savoir sous quelle forme prendra la fin de ces preneurs d'otages de la nation?

Face à la sainte colère des guinéens et de tous les êtres humains épris de respect de la dignité l'humaine,aujourd'hui que chaque guinéens sache que la peur à changé de camp.

Chaque membre du CNDD ne se déplace plus , ne vit plus,ne mange plus, ne dort(?) plus que dans la peur ( à juste titre).

D'où, quand et comment viendra l'assaut ?

Par qui et quand ?

La perte de la gestion des évènements est le symptôme premier du manque de contrôle.

La Guinée est devenue une cage de fer pour le CNDD.

Le CNDD n'est plus qu'une réalité virtuelle dans sa capacité à agir ( au delà t'intimider de pauvres citoyens et d'incapacité à empêcher l'activation des cellules de l'ennemi mortel Toumba Diakité) comme en tant que entité elle même (le rapport de la commission d'enquête des Nations Unies empêche toute possibilité de communauté de destin entre Sékouba Konaté et les désignés criminels contre l'humanité).

Après un premier échec, par les faucons du CNDD, de mettre en œuvre une stratégie de monter de tension avec l'occident ( notamment la France) ,les appels à une soudaine responsabilité du militaire guinéen est une manœuvre désespérée de survie.

Le but étant de désarmer des milliers de militaires et gendarme au plus vite et le plus efficacement possible, au profits de miliciens et supposé alliés.

N'étant plus un secret pour personne, que dans toutes les garnisons de Guinée, la fin du CNDD est psychologiquement acquise.

Chaque nouvel introduction de miliciens dans les forces de défense, renforce le sentiment de danger national pour les militaires.

En ajoutant à cela, que la communauté internationale dont la CEDEAO en tête se joint à l'immense majorité des guinéens pour créer un consensus: Il est temps de mettre physiquement fin à cette tragique comédie qu'est le CNDD.

L'an 2010, sera avec l'aide de Dieu une nouvelle occasion de rendre à la Guinée et aux guinéens, la dignité, le bonheur d'une justice équitable dans une démocratie libératrice.

Personnellement, je suis de ce qui participe à faire accélérer l'histoire de la Guinée, dans l'espoir d'une édification de la démocratie ( enfin).

Prochainement une initiative de la jeunesse guinéenne sera lancée, j'espère que chacun à son niveau et au delà de sa sensibilité politique, y apportera sa pierre.

Je remercie publiquement Toumba Diakité d'avoir répondu à notre appel. L'essentiel de son message est passé...

Au nom des guinéens et guinéennes, au nom des africains, au nom l'humanité, le monde entier attend que nous débarrassions la Guinée de ces criminels contre l'humanité.

En faisant cela nous affirmerons notre résolution ,en tant que peuple responsable, à participer démocratiquement et pour l'histoire à l'avènement d'un nouvel ordre mondial où la loi de la jungle sera bannie.

Prêt pour la démocratie !

Ibrahim Sinkoun Kaba
bioservice@yahoo,fr
00 33 670 640 389

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.