chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Bonne année 2010, épais brouillard sur Conakry

Date de publication:2009-12-28 21:42:24

2009-12-28 22:34:36

Cette fin d'année 2010 arrive avec son lot d'incertitudes. En pratique, un  nouvel "Homme fort"  de la junte,  donc tout aussi illégitime que Dadis, est à la tête du pays. Comme le président Obama, nous dirons: c'est plutôt d'institutions fortes dont nous avons un urgent besoin. Nos dirigeants, à ce jour, semblent incapables de  le comprendre.

Les questions de cette fin d'année pour le CNDD

Dadis reviendra t-il un jour?
Allons nous subir Konaté pour longtemps?

Dans les deux cas,  personne de responsable ne le souhaite.

Konaté est-il différent des autres membres "extrémistes" de la junte? Ce serait, à notre avis, une grave erreur de le croire.

Est-il vraiment un tigre dans le moteur Guinée? Rien de moins sûr.

Est-il un tigre tout court, capable de discipliner le ramassis hétéroclite qui sert d'armée (plutôt d'assassins) au pays? ce n'est pas certain.

A-t-il suffisamment de poigne devant Pivi le chef des milices ethniques guerzées aux mains des cousins de Dadis : Cécé Loua, Papa Koly, Loalamou? Risqué de parier sur lui..

Que fera  t-il des milices ethniques forestières criminelles de Dadis, dont la neutralisation est nécessaire, afin d'éviter une conflagration que personne ne souhaite? Cela dépendra de son degré de complicité avec leurs créateurs.

Pivi le sanguinaire, bombardé "capitaine" par le presque déjà oublié MDC est-il le vrai maître du pays et Konaté un simple paravent? L'avenir nous le dira. Personnellement nous penchons pour la seconde hypothèse.

Pour nos hommes politiques
Quelle est la place des criminels politiques( Moussa Keïta, Idrissa Cherif..) du groupe extrémiste connu sous le sobriquet des "Dadis ou la mort"? Seront-ils mis sur la touche? Quelle est leur capacité réelle de nuisance?

Toujours pour les forbans, quelle est le poids réel de l'éternel cinquième roue du carrosse de l'infamie, Bah Ousmane, jusqu'où ira-t-il dans la trahison continue de son peuple avec son nouveau "machin" dont le nom n'intéresse que son cercle d'égarés, son discours lénifiant préformaté, répété à l'envie par ses rares souteneurs aveugles et entêtés?

Où sont passées les Forces vives et l'apparente unanimité qui commence à se fissurer au vu et au su de tous? Quelle partition va en définitive jouer Mouctar Diallo?

Que cache le silence assourdissant des leaders politiques significatifs: Cellou et Alpha Condé notamment?

La Communauté Internationale continuera-t-elle de faire confiance, même de façon limitée, à Konaté le putschiste, ce énième "sauveur" ou attendra t-elle l'implosion qui nous guette pour enfin envoyer des forces de protection des citoyens?

Nous vous soumettons l'extrait suivant, du Journal Jeune Afrique:

"Le 15 décembre, le général de brigade Sékouba Konaté mettait fin à « toutes les motions et autres manifestations de soutien ». Une façon de mettre un terme à la surenchère des démagogues et clientélistes de tout poil qui rivalisaient d’ardeur, de communiqués et ­­de phrases choc pour dénoncer la tentative d’assassinat de Dadis.

 Une façon aussi de montrer qu’une page est tournée. ­­Le pouvoir à Conakry a bel et bien changé de mains.

[..]Malgré les communiqués rassurants, personne n’a eu de nouvelles fiables de l’état de santé du capitaine Camara, que certains disent incapable de reprendre son poste."

L'arrêt de la mamaya autour des criminels est la seule minuscule "bonne" nouvelle dans l'océan d'incertitudes qui nous entoure.

Les faux griots se sont tus, c'est une excellente chose. Pour combien de temps? Nous restons toujours dans le brouillard le plus épais.

Un souhait pour certains de nos "journalistes"

Faites honneur à notre regretté Siradiou Diallo:

-Arrêtez de jouer aux griots de tous les régimes  qui s'imposent à nous, dans vos journaux, à la radio à la télé ou sur le Net.

-Commencez  enfin à écrire de manière convenable. De grâce, évitez  la facilité,  les titres pompeux et vos fameux dixit, situation sociopolitique, etc.

Lisez  et surtout imitez  si possible les grands journaux comme Jeune Afrique, Matalana, etc., pour apprendre à bien écrire; arrêtez de vous prendre pour de belles plumes. Dit poliment, certains d'entre vous frisent le ridicule en permanence.

Un peu d'humour (noir) avant de vous quitter

Emprunté à  une récapitulation que nous devons à  M. Laafa Sow de Guineenet;

LES PLUS HUMILIES DE L'ANNEE.

"Ces hommes et femmes se sont distingués par leur capacité à supporter l'humiliation la plus intolérable.

-KABINET KOMARA alias MADEMOISELLE KOMARATE KABINETTE

Traité de tous les noms par Moussa Dadis Camara ce « haut » fonctionnaire, fictif premier ministre, a surpris le monde entier par sa capacité à encaisser l'humiliation. Homme de mains des militaires assassins, complice des massacres et viols du 28 septembre, Kabinet Komara qui « parle en tremblant »selon Dadis sera bientôt jeté dehors comme une m...

-COLONEL KORKA DIALLO alias COLONEL BEPPERY.

Ce poltron a encaissé les pires injures de Dadis et n'a eu comme réaction que de balancer inlassablement « excusez-moi Excellence, Mr le président ».

-ROUGUI BARRY alias la DAME DE FER désormais Mme WRANGLER. Cette femme qui faisait la fierté de la femme guinéenne au temps de Lansana Conté a perdu toutes ses valeurs sous Moussa Dadis Camara. Traité de Sounkouroumba par le "président", elle s'est néanmoins accrochée à son poste ministériel et n'a jamais condamné les viols et les meurtres du 28 Septembre. Autrefois les jeunes filles se surnommaient « RBB ». Aujourd'hui personne ne veut se faire appeler « R bèèbè »( faites traduire en Peulh)."

Guineelibre vous souhaite pour 2010 bonne et (heureuse?) année quand même..Sans beaucoup d'illusions.

Thierno A DIALLO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.