chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Récusation immédiate de Blaise Compaoré

Date de publication:2009-12-29 06:20:14

2009-12-29 07:18:59

Saluts chers amis,

Nous avons tous été étonné et écœuré par la déclaration récente de Blaise Compaoré (Présidente du Burkina Faso), médiateur désignée par la CEDEAO concernant la grave crise politique qui sévit depuis des mois dans notre pays.

Quelques extraits de cette déclaration incendiaire :

De son analyse, « il faut faire tout ce qui est possible pour que Dadis revienne dans les meilleurs délais à Conakry… », aurait soutenu Compaoré devant certains décideurs politiques à l’échelle internationale.

Selon lui, si Dadis ne retourne pas en Guinée, c’est le capitaine Claude Pivi, qui prendrait le pouvoir au détriment de Sékouba Konaté. Or, dans l’entendement du président burkinabé, Dadis est moins pire que Pivi….

On peut comprendre par ses propos, qu'on a perdu du temps pour rien, surtout qu'il a déjà fait une 1ere proposition insultante au peuple de Guinée qui offrait la part du Lion à Dadis, ce qui aurait pu donner lieu à sa récusation à cette époque.

Et pour revenir à sa déclaration, " Dadis est moins pire que Pivi " est insultant voire même blessant parce que cela déduit tout simplement que la Guinée est condamné à choisir son chef parmi ses deux individus, plus reconnus tous les deux, pour leur criminalité que pour leur talent à diriger.

Ce qui y'a de plus étonnant à cela, c'est le silence de cathédrale dans lequel est muré nos leaders politiques, pourquoi sont-ils silencieux ? Qu'attendent-ils ? Que le pays brule d'abord pour qu'ils fassent les pompiers...

Suite à ces déclarations, nous jugeons qu'il est plus qu'urgent de récuser Blaise Compaoré parce qu'il n'est pas impartial, rien que par ses propos et ses actes. Il ne peut prétendre être médiateur et orienter son choix déjà sur une des partie engagée dans la crise en l'occurrence Dadis.

Alors, une manifestation pacifique visant à dénoncer les manipulations, les intérêts cachés de Compaoré pour le maintien du mort-vivant Dadis au pouvoir est prévue le mercredi 30 Décembre à 13h précise devant l'Ambassade du Burkina Faso à Paris sis au 159 Boulevard Haussmann 75008 Paris, Métro 9 et 13 station Miromesnil. Le point de rencontre est fixé devant l'ambassade à l'adresse ci-dessus.

La réussite de cette manifestation et la portée positive qu'elle pourra avoir dans un proche futur sera conditionnée au degré de mobilisation qu'on aura.

Nous vous prions de tous répondre, pour dire merde à Blaise Compaoré et du même coup pousser UN GRAND COUP DE GUEULE contre nos leaders plus moribonds que jamais. Il faut qu'on reprenne les choses en main chers amis.

Ne ratons surtout pas l'occasion et soyons ponctuels !

M. Sall


Commentaires


2009-12-29 07:18:59

Saluts chers amis,

Nous avons tous été étonné et écœuré par la déclaration récente de Blaise Compaoré (Présidente du Burkina Faso), médiateur désignée par la CEDEAO concernant la grave crise politique qui sévit depuis des mois dans notre pays.

Quelques extraits de cette déclaration incendiaire :

De son analyse, « il faut faire tout ce qui est possible pour que Dadis revienne dans les meilleurs délais à Conakry… », aurait soutenu Compaoré devant certains décideurs politiques à l’échelle internationale.

Selon lui, si Dadis ne retourne pas en Guinée, c’est le capitaine Claude Pivi, qui prendrait le pouvoir au détriment de Sékouba Konaté. Or, dans l’entendement du président burkinabé, Dadis est moins pire que Pivi….

On peut comprendre par ses propos, qu'on a perdu du temps pour rien, surtout qu'il a déjà fait une 1ere proposition insultante au peuple de Guinée qui offrait la part du Lion à Dadis, ce qui aurait pu donner lieu à sa récusation à cette époque.

Et pour revenir à sa déclaration, " Dadis est moins pire que Pivi " est insultant voire même blessant parce que cela déduit tout simplement que la Guinée est condamné à choisir son chef parmi ses deux individus, plus reconnus tous les deux, pour leur criminalité que pour leur talent à diriger.

Ce qui y'a de plus étonnant à cela, c'est le silence de cathédrale dans lequel est muré nos leaders politiques, pourquoi sont-ils silencieux ? Qu'attendent-ils ? Que le pays brule d'abord pour qu'ils fassent les pompiers...

Suite à ces déclarations, nous jugeons qu'il est plus qu'urgent de récuser Blaise Compaoré parce qu'il n'est pas impartial, rien que par ses propos et ses actes. Il ne peut prétendre être médiateur et orienter son choix déjà sur une des partie engagée dans la crise en l'occurrence Dadis.

Alors, une manifestation pacifique visant à dénoncer les manipulations, les intérêts cachés de Compaoré pour le maintien du mort-vivant Dadis au pouvoir est prévue le mercredi 30 Décembre à 13h précise devant l'Ambassade du Burkina Faso à Paris sis au 159 Boulevard Haussmann 75008 Paris, Métro 9 et 13 station Miromesnil. Le point de rencontre est fixé devant l'ambassade à l'adresse ci-dessus.

La réussite de cette manifestation et la portée positive qu'elle pourra avoir dans un proche futur sera conditionnée au degré de mobilisation qu'on aura.

Nous vous prions de tous répondre, pour dire merde à Blaise Compaoré et du même coup pousser UN GRAND COUP DE GUEULE contre nos leaders plus moribonds que jamais. Il faut qu'on reprenne les choses en main chers amis.

Ne ratons surtout pas l'occasion et soyons ponctuels !

M. Sall

2009-12-29 06:20:14 Ablo

2009-12-29 07:18:59

Saluts chers amis,

Nous avons tous été étonné et écœuré par la déclaration récente de Blaise Compaoré (Présidente du Burkina Faso), médiateur désignée par la CEDEAO concernant la grave crise politique qui sévit depuis des mois dans notre pays.

Quelques extraits de cette déclaration incendiaire :

De son analyse, « il faut faire tout ce qui est possible pour que Dadis revienne dans les meilleurs délais à Conakry… », aurait soutenu Compaoré devant certains décideurs politiques à l’échelle internationale.

Selon lui, si Dadis ne retourne pas en Guinée, c’est le capitaine Claude Pivi, qui prendrait le pouvoir au détriment de Sékouba Konaté. Or, dans l’entendement du président burkinabé, Dadis est moins pire que Pivi….

On peut comprendre par ses propos, qu'on a perdu du temps pour rien, surtout qu'il a déjà fait une 1ere proposition insultante au peuple de Guinée qui offrait la part du Lion à Dadis, ce qui aurait pu donner lieu à sa récusation à cette époque.

Et pour revenir à sa déclaration, " Dadis est moins pire que Pivi " est insultant voire même blessant parce que cela déduit tout simplement que la Guinée est condamné à choisir son chef parmi ses deux individus, plus reconnus tous les deux, pour leur criminalité que pour leur talent à diriger.

Ce qui y'a de plus étonnant à cela, c'est le silence de cathédrale dans lequel est muré nos leaders politiques, pourquoi sont-ils silencieux ? Qu'attendent-ils ? Que le pays brule d'abord pour qu'ils fassent les pompiers...

Suite à ces déclarations, nous jugeons qu'il est plus qu'urgent de récuser Blaise Compaoré parce qu'il n'est pas impartial, rien que par ses propos et ses actes. Il ne peut prétendre être médiateur et orienter son choix déjà sur une des partie engagée dans la crise en l'occurrence Dadis.

Alors, une manifestation pacifique visant à dénoncer les manipulations, les intérêts cachés de Compaoré pour le maintien du mort-vivant Dadis au pouvoir est prévue le mercredi 30 Décembre à 13h précise devant l'Ambassade du Burkina Faso à Paris sis au 159 Boulevard Haussmann 75008 Paris, Métro 9 et 13 station Miromesnil. Le point de rencontre est fixé devant l'ambassade à l'adresse ci-dessus.

La réussite de cette manifestation et la portée positive qu'elle pourra avoir dans un proche futur sera conditionnée au degré de mobilisation qu'on aura.

Nous vous prions de tous répondre, pour dire merde à Blaise Compaoré et du même coup pousser UN GRAND COUP DE GUEULE contre nos leaders plus moribonds que jamais. Il faut qu'on reprenne les choses en main chers amis.

Ne ratons surtout pas l'occasion et soyons ponctuels !

M. Sall

2009-12-29 06:20:14 moussa bah

2009-12-29 07:18:59

Saluts chers amis,

Nous avons tous été étonné et écœuré par la déclaration récente de Blaise Compaoré (Présidente du Burkina Faso), médiateur désignée par la CEDEAO concernant la grave crise politique qui sévit depuis des mois dans notre pays.

Quelques extraits de cette déclaration incendiaire :

De son analyse, « il faut faire tout ce qui est possible pour que Dadis revienne dans les meilleurs délais à Conakry… », aurait soutenu Compaoré devant certains décideurs politiques à l’échelle internationale.

Selon lui, si Dadis ne retourne pas en Guinée, c’est le capitaine Claude Pivi, qui prendrait le pouvoir au détriment de Sékouba Konaté. Or, dans l’entendement du président burkinabé, Dadis est moins pire que Pivi….

On peut comprendre par ses propos, qu'on a perdu du temps pour rien, surtout qu'il a déjà fait une 1ere proposition insultante au peuple de Guinée qui offrait la part du Lion à Dadis, ce qui aurait pu donner lieu à sa récusation à cette époque.

Et pour revenir à sa déclaration, " Dadis est moins pire que Pivi " est insultant voire même blessant parce que cela déduit tout simplement que la Guinée est condamné à choisir son chef parmi ses deux individus, plus reconnus tous les deux, pour leur criminalité que pour leur talent à diriger.

Ce qui y'a de plus étonnant à cela, c'est le silence de cathédrale dans lequel est muré nos leaders politiques, pourquoi sont-ils silencieux ? Qu'attendent-ils ? Que le pays brule d'abord pour qu'ils fassent les pompiers...

Suite à ces déclarations, nous jugeons qu'il est plus qu'urgent de récuser Blaise Compaoré parce qu'il n'est pas impartial, rien que par ses propos et ses actes. Il ne peut prétendre être médiateur et orienter son choix déjà sur une des partie engagée dans la crise en l'occurrence Dadis.

Alors, une manifestation pacifique visant à dénoncer les manipulations, les intérêts cachés de Compaoré pour le maintien du mort-vivant Dadis au pouvoir est prévue le mercredi 30 Décembre à 13h précise devant l'Ambassade du Burkina Faso à Paris sis au 159 Boulevard Haussmann 75008 Paris, Métro 9 et 13 station Miromesnil. Le point de rencontre est fixé devant l'ambassade à l'adresse ci-dessus.

La réussite de cette manifestation et la portée positive qu'elle pourra avoir dans un proche futur sera conditionnée au degré de mobilisation qu'on aura.

Nous vous prions de tous répondre, pour dire merde à Blaise Compaoré et du même coup pousser UN GRAND COUP DE GUEULE contre nos leaders plus moribonds que jamais. Il faut qu'on reprenne les choses en main chers amis.

Ne ratons surtout pas l'occasion et soyons ponctuels !

M. Sall

2009-12-29 06:20:14 Faama

2009-12-29 07:18:59

Saluts chers amis,

Nous avons tous été étonné et écœuré par la déclaration récente de Blaise Compaoré (Présidente du Burkina Faso), médiateur désignée par la CEDEAO concernant la grave crise politique qui sévit depuis des mois dans notre pays.

Quelques extraits de cette déclaration incendiaire :

De son analyse, « il faut faire tout ce qui est possible pour que Dadis revienne dans les meilleurs délais à Conakry… », aurait soutenu Compaoré devant certains décideurs politiques à l’échelle internationale.

Selon lui, si Dadis ne retourne pas en Guinée, c’est le capitaine Claude Pivi, qui prendrait le pouvoir au détriment de Sékouba Konaté. Or, dans l’entendement du président burkinabé, Dadis est moins pire que Pivi….

On peut comprendre par ses propos, qu'on a perdu du temps pour rien, surtout qu'il a déjà fait une 1ere proposition insultante au peuple de Guinée qui offrait la part du Lion à Dadis, ce qui aurait pu donner lieu à sa récusation à cette époque.

Et pour revenir à sa déclaration, " Dadis est moins pire que Pivi " est insultant voire même blessant parce que cela déduit tout simplement que la Guinée est condamné à choisir son chef parmi ses deux individus, plus reconnus tous les deux, pour leur criminalité que pour leur talent à diriger.

Ce qui y'a de plus étonnant à cela, c'est le silence de cathédrale dans lequel est muré nos leaders politiques, pourquoi sont-ils silencieux ? Qu'attendent-ils ? Que le pays brule d'abord pour qu'ils fassent les pompiers...

Suite à ces déclarations, nous jugeons qu'il est plus qu'urgent de récuser Blaise Compaoré parce qu'il n'est pas impartial, rien que par ses propos et ses actes. Il ne peut prétendre être médiateur et orienter son choix déjà sur une des partie engagée dans la crise en l'occurrence Dadis.

Alors, une manifestation pacifique visant à dénoncer les manipulations, les intérêts cachés de Compaoré pour le maintien du mort-vivant Dadis au pouvoir est prévue le mercredi 30 Décembre à 13h précise devant l'Ambassade du Burkina Faso à Paris sis au 159 Boulevard Haussmann 75008 Paris, Métro 9 et 13 station Miromesnil. Le point de rencontre est fixé devant l'ambassade à l'adresse ci-dessus.

La réussite de cette manifestation et la portée positive qu'elle pourra avoir dans un proche futur sera conditionnée au degré de mobilisation qu'on aura.

Nous vous prions de tous répondre, pour dire merde à Blaise Compaoré et du même coup pousser UN GRAND COUP DE GUEULE contre nos leaders plus moribonds que jamais. Il faut qu'on reprenne les choses en main chers amis.

Ne ratons surtout pas l'occasion et soyons ponctuels !

M. Sall

2009-12-29 06:20:14 camara
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.