chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée : l’épidémie de méningite installe la psychose

Date de publication:2008-03-10 22:26:05

Plus de 10 préfectures des quatre régions naturelles de la Guinée  sont actuellement confrontées à une épidémie de méningite. Selon le recensement effectué par le comité de crise installé à cet effet par  le  ministère de la Santé,  40 décès sont déjà enregistrés à travers le pays. Et la psychose de la maladie reste grande tant à l’intérieur du pays qu’à Conakry. Réunis  récemment, les membres du comité de crise ont examiné les voies et moyens à mettre en place pour circonscrire la maladie. Mais, il s’avère qu’actuellement  les moyens disponibles sont loin de permettre au ministère de la Santé de venir à bout de l’épidémie. « Il y a certainement un manque notoire de moyens, mais aussi il y a  surtout la mauvaise gestion du peu qui existe. Nous avons constaté la disparition de beaucoup de produits pharmaceutiques, certainement volés par des cadres du département de la Santé. Ils les  revendaient souvent  dans les pays voisins, au Mali ou au Niger… » selon un membre du Comité de crise mis en  place pour endiguer l’épidémie de méningite. La peur que suscite la maladie  a même poussé la centrale syndicale à réagir à travers des menaces de licenciement à l’encontre de toute personne qui détournerait des produits affectés à la lutte contre la méningite.
En attendant, les médecins s’activent pour sauver les malades avec le peu de médicaments disponibles.

Au sujet de la maladie 

Notre système nerveux, très précieux est enfermé dans notre crâne et notre colonne vertébrale. Mais il n’est pas en contact direct avec les os. Pour l’isoler, pas moins de trois couches protectrices : les méninges. Parfois, ces gardiens sont l’objet de pathologies très graves, parmi lesquelles les méningites.

Les méningites correspondent à une atteinte inflammatoire des méninges. Le responsable est le plus souvent d’origine infectieuse :

- Virus, dans 80 % des cas. Elles sont alors bénignes et le rétablissement est le plus souvent spontané ;
- Bactérie, dans 20 à 25 % des cas. Ces infections sont particulièrement graves et peuvent être fatales ;
- Plus rarement par un parasite ou un champignon.

Ahmadou 1 Diallo

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.