chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Une souveraineté aux enchères:

Date de publication:2008-03-22 21:31:29

A première vue, l’interrogation peut paraître excessive.  Le « premier ministre » a bien le droit de voyager. Il peut aller  là où il veut, quand il veut.  Après tout, Tripoli et Abidjan sont  des pays Africains, même  s’il y a plusieurs Afrique et différents Africains.

  Pourtant,  en dépit  de la formulation volontairement provocatrice  de la question, elle mérite d’être posée pendant qu’il est encore temps. Et, la balayer d’un revers de main, serait une funeste erreur. 

Depuis sa «  nomination » achetée (200.000 dollars ), M. Lansinè KOUYATE a passé plus de temps dans les hôtels à TRIPOLI, ou dans les avions affrétés par ses inquiétants « carnets d’adresses », qu’à Conakry.  De toute l’Afrique, la Libye est sa destination préférée. Il n’y a pas si longtemps, il attribuait une part importante des biens nationaux à des ressortissants libyens, supposés être des entrepreneurs, ( en armement ?). Les cours du pétrole se sont envolés. Les caisses de Tripoli débordent de dollars et d’euros.  Son « Guide » en a le contrôle personnel absolu.  Il peut y puiser autant qu’il veut, être d’une « générosité » intéressée avec  M. Lansinè KOUYATE.  Ainsi, à Conakry, la moindre décision concernant la vie de notre pays, est soumise  au double avis de MM.KHADFI et GBAGBO.

  Fantastique. Quelques billets contre la souveraineté de son pays.  Il fallait oser. Au fond, M. KOUYATE est un personnage intéressant.   Sans qualité intellectuelle ou morale,  marchant sur les cadavres  suppliciés des jeunes guinéens,  il réussit à se faire nommer «  premier ministre ». Il brade les ressources du pays  tout en le mettant sous protectorat libyen. C’est   Lansinè KOUYATE, le « béni » au pays des Guinéens « maudits ».

M.KHADAFI  « aime » l’Afrique Noire. Il veut même en devenir le Président.  Son problème,  c’est le noir Africain, sud saharien. Il les accueille bien en Libye, mais en prison, ou comme esclave. Parfois aussi, il invite sa population à les lyncher. Ce qui n’est d’ailleurs pas rare.  Il  préfère financer la construction de « mosquées », plutôt que des écoles ou des routes.  M. Lansinè KOUYATE me démentira peut être.

Je ne récuse pas l’idée que TRIPOLI est en AFRIQUE. Mais je ne perçois pas bien en quoi cela devrait conduire M. Lansinè KOUYATE à faire de notre pays une sorte de  préfecture  sous tutelle de l’administration libyenne.   Je suis d’autant plus étonné par  son comportement  qu’il  appartient à la caste des GRIOTS. Or, dans notre espace culturel  soudano-mandingue, les griots sont d’abord des patriotes, attachés (au sens liés) à des maisons royales auxquelles ils restent fidèles.  Il me semble que tendre perpétuellement la main, même à M. KHADAFI, n’est pas compatible avec la dignité de la fonction de « premier ministre ». De ce point de vue, M. KOUYATE est un mauvais griot.  Il n’y a rien de méprisant à dire cela.  J’appartiens moi-même à une vieille dynastie de MARABOUT bien connu en AFRIQUE de l’Ouest.

Il y a plus grave. M. KHADAFI fait construire une mosquée à KAMPALA (Ouganda).  Il ordonne à M. KOUYATE d’aller  procéder à l’inauguration de ce « cadeau » fait à MUSEWENI.  Il lui fait parvenir un avion spécial à Conakry. Le « premier ministre »guinéen est  donc nommé chef de délégation libyenne pour  représenter le chef d’Etat libyen.  Il s’exécute en narguant  Lansana Conté auquel il doit sa fonction actuelle et sa carrière passée.  Il se rend en OUGANDA en passant par Tripoli pour y prendre des ordres.  De retour, il en fait de même, histoire de rendre compte à son maître KHADAFI.  Le tout, sans que Lansana Conté en soit informé. En guise de récompense, il reçoit trois mallettes de billets de banque en euros et  en dollars.  Avant de rentrer à Conakry, il s’arrête à Abidjan, sans doute pour porter les lettres de Tripoli à M. GBAGBO.  Là, il paye au comptant une villa (plusieurs centaines de millions de FCFA) située à côté de celle de M. Guillaume SORRO, distribue des dizaines de millions de FCFA aux milices « patriotes » de M. GBAGBO.  Pour quelles raisons ? Mystère.  Petite digression :  M.Lansinè Kouyaté  pourrait peut être faire preuve d’élégance en restituant au pays les 220 millions de dollars qui ont disparu depuis sa venue à la primature. Il bénéficie des largesses  de M. KHADAFI.  Ce qui, d’après moi, devrait lui suffire.

QUESTION : qui peut imaginer une seule seconde que le premier ministre français nommé par m. Sarkozy, prête allégeance  au président Finlandais ou Allemand, ou se mette à leur service contre la France ?  M. André LEWIN ancien ambassadeur de France auprès de M. Sékou TOURE a certainement une idée là-dessus. Il est subjugué par ce qu’il prétend être l’habileté de KOUYATE. Je connais quelques diplomates français autrement plus exigeants.
 
Tout se passe comme si M. KOUYATE avait changé d’allégeance. Il semble vouloir indiquer qu’il tient sa fonction plutôt de MM.KHADAFI et GBAGBO  que de M.Conté.  Malade et vieillissant, il est de plus en plus méprisé par ceux auxquels il a tout donné, à commencer par M. KOUYATE. Je suis le plus intransigeant pourfendeur du général et de son régime. Mais je suis attristé pour lui par le dédain que son premier  ministre manifeste à son égard. Mais ça, c’est une histoire entre eux.

 En expulsant  arbitrairement Mme Chantal Cole, alors qu’elle est Guinéenne, pourvue de document officiel  attestant sa nationalité guinéenne, MM. Lansinè KOUYATE et son cousin ministre de la sécurité M’BÔ KEITA chercheraient-ils à dissimuler quelque secret que Chantal Cole s’apprêtait à dévoiler ? Si comme ils prétendent, Mme Cole a diffamé, n’était-il pas préférable de porter plainte et de la faire condamner si l’argument était juridiquement fondé ?

 En conclusion provisoire, je prétends que MM. Lansinè KOUYATE et son cousin M’BÔ Keita ont volé, je dis bien volé plus d’argent en 11 mois que Fodé BANGOURA en 10 ans.  Je serai heureux d’être démenti ou poursuivi, ou interdit d’entrer dans mon pays par  les cousins KOUYATE et KEITA.

Mamadou Billo SY SAVANE (France)
Mon contact :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.