chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

LA GUINEE ZONE SPECIALE DE LA PLANETTE TERRE !

Date de publication:2008-03-26 23:10:20

J’avais décidé de me taire, de  « casser ma plume » malgré tous les sujets de dissertation que nous offrent ceux que Dieu nous impose comme « amuseurs publics de la galaxie CONTE ».Nous sommes au pays de la  « bamboula politico mafieuse » dignes des pétaudières les plus sinistres ! OUF !
Que dire,  analyser ou  commenter ?
Le voyage de Kouyaté à Kampala pour inaugurer une mosquée ? Je  ne vais pas insulter mes compatriotes car cette nième frasque de Kouyaté relève de l’injure publique aux Guinéens !
L’expulsion de Chantal COLE ? Vraiment je n’ai pas le cœur à cela parce que je crois que notre pays a atteint le fonds du fonds, mais je reviendrai en deux mots sur cet abus de droit d’un commissaire de police, auxiliaire de justice qui se substitut au juge.
L’ordre protocolaire est devenu  le suivant en Guinée :
SAM SOUMAH, Idrissa Thiam, les marabouts et opérateurs de magouilles( du style Mamadou Sylla), les résidus du précédent gouvernement,  dans le rôle de la régence du grabataire  et de ses épouses, sans savoir qui fait quoi ? La bénédiction des barons corrompus de l’armée est leur unique point d’appui.
Kouyaté et ses clans multiples et variés, dans le rôle d’agitateurs, affairistes et activistes pour la récupération du pouvoir post-conté. Rien d’autre ne les intéresse.
Somparé, Sidimé, en Sapeurs POMPIERS chaque fois que de besoin. Et ce faisant, ils rendent service à Kouyaté en jouant aux seconds couteaux alors qu’ils sont administrativement au-dessus du « Premier ministre »  du fait que cette fonction n’est pas répertoriée dans les institutions de la République au regard de notre constitution. J’ai été même souvent choqué lorsque j’aperçois le Président du parlement ou celui de la cour suprême  rendre des honneurs au « PM »
BREF nous sommes dans un pays ou personne n’est à sa place ou ne sait ce qu’il doit faire à l’intérieur de la galaxie de CONTE. Pis ils se battent comme des aveugles avec des armes non conventionnelles : CABALES, COUPS BAS, TRACTS de COMPLOTS, INSTRUMENTALISATION DE LA PRESSE (majoritairement alimentaire et constitués de médiocres rédacteurs diffuseurs de rumeurs sous forme de tracts)
Et nous autres spectateurs et victimes de ces « fous » du pouvoir, ne savons plus ce que nous devenons et ou va le pays. Même Coursière le «  médium national » est aphone.
Alors revenons aux bagarreurs qui se sont appropriés les fonctions régaliennes de l’Etat pour en faire des instruments de règlement de comptes.
IL est de notoriété public que Conté est devenu un ZOMBI.IL est un président Virtuel.
Kouyaté se bat pour récupérer le pouvoir qui n’est plus détenu par quelqu’un en Guinée.
Kouyaté en est conscient et fait feu de tout bois en espérant rester jusqu’à la disparition physique du président malade et compte sur Kaddaffi et consorts pour diriger une transition qui peut survenir à tout moment. C’est  ce qui justifie la brutalité avec laquelle Chantal COLE a été expulsée parce qu’il est prêté à cette fille plus qu’elle ne peut. Elle est suspectée de traficoter avec des services spéciaux de pays capables de contrer le plan Kouyaté et  de ce fait, le commissaire de police BO Keita s’est arrogé des prérogatives de juge pour tordre le droit et signer un arrêté d’expulsion de la jeune dame. Je pense que même si elle n’était pas Guinéenne, l’expulsion devrait revêtir le cachet du juge.
Et aussi, il faut préciser que Chantal COLE n’est pas Guinéenne parce qu’elle est née à Fria. Si elle a la nationalité guinéenne, elle devra le prouver car naître en Guinée ne donne pas la nationalité de facto. Par contre, si la métisse a un parent guinéen, elle l’est naturellement.
Malgré cette parenthèse, je considère l’expulsion comme disproportionnée et excessive. Je suis sure que CONTE l’a ramènera, quand ses esprits reviendront, avec tapis et Fanfare. Ce sera tant pis pour KOUYATE, car la rondelette Chantal reviendra se promener dans ses affaires et les exposer sur la place publique.
En attendant les Guinéens assistent à une bagarre rangée pour le pouvoir entre deux camps d’incompétents et de prédateurs inconscients et insoucieux de la misère du peuple. Et l’armée ou ce qui en constitue l’élite est si corrompue qu’elle est aux yeux de leur compatriote, sans honneur ! (Je l’avais écris).
Ma conviction qui me servira de conclusion, est que nous vivons en marge du monde  dans une ZONE SPECIALE sur la planète terre. Jusqu’à  QUAND ?
LES GUINEENS ONT OUBLIES D’OU ILS VIENNENT
DIEU SEUL SAIT OU VA LA GUINEE

DRAHMANE TOURE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.