chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

ESPRIT ET METHODE DE LA MOBILISATION POUR LE 31 MARS 2008

Date de publication:2008-03-29 09:55:33

Certains pensent que nous appelons à leur exposer vos vies, pour qu’ils vous tuent et vous massacrent pour assouvir leur soif sanguinaire de pouvoir.
Ce n'est pas le cas, car la mobilisation que nous appelons est surtout destinée à la concertation d'une part et à la sensibilisation des forces utilisables pour la répression d'autre part.
En effet, il s'agira d'agir à la source même de ces forces, à leur racine guinéenne, donc d’agir auprès de la famille de base de chaque militaire, policier ou gendarme, afin que leur chef de famille soutienne le changement, et s’y associe activement.
Une fois que nous auront repéré et identifié chaque famille de militaire, policier ou gendarme, nous prépareront nos prochains mouvements en nous assurant que les familles respectives contrôleront chacune leur membre.
Si vous voulez participer, ne manifestez pas en exposant votre vie, concertez-vous dans votre quartier, avec vos amis et vos voisins pour faire le point et donnez vous une mission, une tache par rapport à l'encadrement de la famille de militaire la plus proche de vous.
Ainsi, pour notre prochaine action de mobilisation générale, nous passeront un accord tacite avec chaque compatriote en uniforme, qui sera celui-ci : nous nous veillerons sur votre famille dans notre quartier, vous vous refuserez de tirer le moindre coup de feu contre un guinéen qui manifeste ou agit pour le changement.
C’est cette première phase qui sera lancée le 31 Mars prochain.
Cette phase est la préparatoire et la répétition générale en guise de dernier et solennel avertissement aux autorités, pour leur dire que pour être respectée, l’autorité se doit d’être respectable.
Mieux, si nous constatons, le 31 Mars 2008 la moindre tentative de manœuvre assassine de la part de quelque autorité que ce soit, nous nous replieront dans nos différents quartiers et lanceront le marquage individuel de chaque militaire.
Cela signifie :

  1. Recensement systématique de toutes les familles de personnel armé et utilisé pour tuer des guinéens, identification des soldats et militaires individu par individu.
  2. Détermination de la prochaine date de mobilisation générale.
  3. Convocation et assignation de chaque soldat ou militaire dans sa famille, parce que nous les rendront responsables de la sécurité de leur famille respective pour la date de cette prochaine mobilisation.
  4. Exécution effective et massive de la mobilisation pour la prochaine date à convenir.
  5. Pendant cette mobilisation, chaque commune d’origine de militaire agira pour l’assignation de chaque militaire auprès de sa famille.

Cela consistera à exiger de chaque soldat de rejoindre sa famille pour donner aux citoyens les gages de sa non participation aux actions de répression et son adhésion à notre exigence de changement.
Pour ceux et celles des militaires, gendarmes et policiers qui ne pourront rejoindre leur famille respective, nous aviseront des dispositions utiles.
Cher(e)s compatriotes, le combat et la bataille pour le changement est une marche irréversible et irrépressible.
Allons confiants dans l’unité de l’esprit et des coeurs, la solidarité agissante et la fraternité effective.
La guinée est notre bien commun, le gage de notre devenir, défendons la, et arrêtons l’incurie, la gabegie gouvernementale et le bradage.

Patriotiquement,
KEITA Sidikiba.

ksidikiba@]wanadoo.fr


Commentaires


Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.