chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Communiqué d'IMMITAL relatif au projet de réconciliation nationale du président Alpha Condé

Date de publication:2011-08-25 21:49:33

2011-08-25 21:39:03

Chers compatriotes démocrates et chers Fulbés de Guinée,

Après son retour des USA, le président Alpha Condé a signé, le 15 août 2011, un décret mettant en place une Commission provisoire de concertation sur la réconciliation nationale. A la surprise générale, Alpha Condé a choisi Mgr Vincent Koulibaly, Archevêque de Conakry, un PDGiste qui avait soutenu le CNDD après les massacres du 28 septembre 2009 à caractère ethnique et reconnus comme crimes contre l'humanité par la communauté internationale et les Nations Unies, comme un des co-présidents de cette nouvelle commission nationale.

Dans son discours du 1er novembre 2009, Mgr Vincent Koulibaly s'en était violemment pris à la presse guinéenne et à la communauté internationale qui dénonçaient ces tueries en réclamant l'ouverture d'une enquête internationale indépendante. Il avait soutenu la position du CNDD en accusant l'opposition et en rendant les victimes responsables de leur sort. Plus grave, il a demandé que personne ne se mêle des affaires guinéennes quand le peuple criait "Au secours !".

Quelques extraits de son discours du 1er novembre 2009:

« Quel que soit le niveau de responsabilité attribuable aux intérêts étrangers, on ne peut nier une honteuse et tragique complicité des leaders locaux: des politiciens qui trahissent et mettent leurs nations aux enchères ...

Les richesses de notre pays seraient-elles donc convoitées ? En tout cas, on a le droit de se poser la question de savoir: pourquoi ce grand battage médiatique orchestré à partir de certaines capitales européennes ? ... On devra aussi reconnaître que les images diffusées à grande échelle avec la complicité de certains de nos compatriotes, ont bien porté atteinte à la morale et à la dignité de l’homme guinéen.  ...  Ou bien qu’il s’agit de chercher la balkanisation de notre pays à cause de nos richesses ?

… Quelles que soient les raisons avancées, les Guinéens doivent se ressaisir et transcender tous les différends sous l’arbre à palabre... En cela, j’exhorte les missions diplomatiques à observer la stricte impartialité. »

Auparavant, le président Alpha Condé avait choisi et confirmé le Général Facinet Touré au poste de Médiateur de la République après les propos racistes et anticonstitutionnels de ce dernier à l'égard de la communauté peuhle.

A noter également qu'Alhassane Condé a obtenu sa promotion ministérielle (Ministre de l'administration du territoire) après avoir soutenu les agressions d'octobre 2010 contre les Peuhls qu'il qualifiera de non-Guinéens.

Le même jour que le président mit sur place sa Commission dite de réconciliation nationale, il a décidé d'élever le lieutenant colonel Claude Pivi (Coplan) au rang de chevalier de l’ordre national de mérite de la République, qui sera décoré avec des honneurs le mardi 23 août au palais Sékhoutoureya.

Claude Pivi, ministre d'Alpha Condé, vient ainsi d’être une nouvelle fois récompensé par le président, bien que ce militaire ait été mis en cause par  la commission internationale d’enquête des Nations Unies pour son implication dans les crimes contre l'humanité du 28 septembre 2009.

A rappeler également qu’après le premier tour de la présidentielle 2010, Alpha Condé, le leader du RPG, a mené des démarches ethnico-régionales en Haute Guinée, en Basse Guinée et en Guinée forestière pour obtenir une coalition de tous contres les Peuhls en Guinée. Il s’emploiera en même temps à détruire l’unité et la paix au Fouta en créant une organisation anti-peule dénommée "Coordination Manden-Djalon", subordonnée au RPG.

Le vendredi 12 août dernier, au  ministère des finances, lors de la rencontre entre la B.A.D et la société civile guinéenne, les participants ont été surpris de voir, parmi les organisations invitées, une ONG du nom de "Manden-Djalon Pour la Paix" avec comme porte parole, un certain Mandjou Traoré. Cette personne, très remonté, a demandé de l'assistance financière pour son ONG qui, dit il, « se bat pour récupérer leurs terres au Fouta-Djalon, perdus par leurs ancêtres ».

Pour toutes ces informations ci-dessus, nous pensons que le président Alpha Condé n'est pas de bonne foi en parlant de réconciliation nationale en Guinée. Aucun acte que pose ce président n'est en harmonie avec un esprit de paix et de justice. Tout au contraire, Alpha Condé se moque des victimes en récompensant leurs bourreaux.

Aucune réconciliation n'est envisageable pour nous avant qu'un minimum de préalables ne soit satisfait:

1- la démission ou le limogeage aux postes de responsabilités de tous les présumés auteurs de crimes récents et des responsables de propos racistes à l'égard d'une communauté guinéenne.

2- faire la lumière sur les agressions racistes de 2010 contre les Peulhs en Haute Guinée et en Guinée forestière.

3- faire la lumière sur les massacres du bétail peuhl en Guinée forestière en juillet 2011.

4- arrêter et traduire en justice tous les coupables de ces crimes sans exception aucune.

5- indemniser les victimes.

Pour pardonner, on doit savoir qu'est-ce qu'il faut pardonner, à qui il faut demander pardon et qui demande à être pardonné (identifier la faute, la victime et le coupable).

Avant la satisfaction de ces préalables, nous lançons un appel à tous les démocrates guinéens épris de paix et de justice, à toute la diaspora, à tous les élèves et étudiants de la Guinée, d'intervenir auprès de leurs parents et amis, les sensibiliser de ne prendre part à aucune initiative soi-disant de réconciliation nationale d'Alpha Condé et son régime.

Fraternellement,



La Direction provisoire

IMMITAL (terme qui signifie Se relever, Se remettre debout en Pular), c'est l'Initiative Moderne de Mobilisation pour l'Intégration, le respect de nos Traditions, de l'Amitié et de la Liberté.



Contact:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Liens recommandés:

01- Discours de Mgr Vincent Koulibaly où il s'en prend à la presse guinéenne et à la communauté internationale.

02- Lettre ouverte à Mgr Vincent Koulibaly, de l’Association Internationale des Droits de l'Homme (IGFM), Allemagne

03- Lettre ouverte à Mgr Vincent COULIBALY, du Collectif des Forces Vives de Guinée aux États-Unis.

04- Mise sur pieds de la Commission provisoire de réconciliation

05- Guinée: pour se réconcilier avec le Président Alpha, Facinet Touré renie aux Peuls le droit au pouvoir politique en Guinée !

06- Revue presse : la «folie» de Facinet de Touré ; reprise du fichier électoral ; droits de l'homme et réconciliation nationale

07- Réaction de la Coordination du Fouta Djallon en Côte d’Ivoire face à la monté des périls en Guinée qui sont une réelle menace à l’existence de la Communauté peule

08- Guinée forestière: des agressions continuent contre des éleveurs peuls, le pouvoir leur refuse toute assistance !

09- Communiqué d'IMMITAL relatif aux violences en cours en Guinée.

10- IMMITAL: Dénomination et objectif

11- Présidence de la République : Claude Pivi et 4 autres gardes présidentiels décorés

12- Guinée: Simulacre de réconciliation nationale : gratification des bourreaux, de Dr Hassatou Baldé

 

Proposition de GuineePresse.info :

13- Alpha Condé: quand le contentement de soi se heurte au mécontentement de tous les autres, de la Dépêche diplomatique.

14- Guinée: le retour de King Kong !

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.