chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Mamadou Sylla sait de quoi il parle !

Date de publication:2008-05-13 14:42:17

« Un homme est la somme de ses propres malheurs »
William Faulkner

La guinée est devenu le théâtre des actes les plus odieux et les plus minables avec une anesthésie générale digne des troupeaux conduis à l'abattoir sans bêler !

Mamadou Sylla vient de nous servir un discours limpide sur le pays et sur sa bordélique gestion.

1. Il  affirme d'après le site Aminata.com : « le pays ne peut pas bouger sans moi »

2. Il affirme à guineenews que « les Syndicalistes ne sont pas propres et ne peuvent rien dire  en face de lui »

3. Il prend toujours à témoin des personnes qu'il a rencontrées chez le Chef de L'Etat. Et se fait un plaisir de rendre compte des scènes de ménages qui se déroulent en présence du Chef de notre piteux Etat, avec le reflet arrogant qu'il laisse apparaître.

4. Il est fort d'avoir toujours eu la justice avec lui et de son coté.

Mamadou Sylla confirme que le pays ne peut pas bouger sans lui parce qu'il s'est substitué au trésor et aux institutions de la République par le fait de Conté qui l'a intronisé comme une institution. Et cela rentre dans le carde des scénarios de Conté dans son passe temps au sommet de l'Etat, et sa quête d'une succession à sa guise. J'y consacrerai une analyse dans laquelle je parlerai de Facinet Touré, Ibrahima sory Sow, Ibrahima Kassory Fofana, Fodé Soumah, Abou Somparé, Mamadou Sylla etc. Je parlerai à l'occasion de ceux que Conté a utilisés pour passer son temps, donc comme faire valoir et de ceux pour lesquels il a souhaité, vraiment, voir lui succéder.

Mamadou Sylla en parlant des syndicalistes les accusent ouvertement de détournements et les traitent de malpropres et il leur lance un défi. Sans réaction de leur parts, ils confirmeront les propos de Mamadou Sylla. Ce qui serait pour eux la pire des humiliations. Ils sont tenus de porter plainte pour diffamation pour laver leur honneur.

Je ne doute pas non plus de ce qu'il a dit de Youssouf Diallo et des propos de Alseny Barry sur le même Youssouf Diallo. Je lui concède aussi que la Guinée peut avoir une, deux, trois organisations patronales ou encore plus.

Mamadou Sylla confirme sa proximité avec le Chef de L'Etat et aussi sa participation à tout ce qui ce trame au sommet de l'Etat. Il fait partie des corps constitués de la république Contéenne. Futurelec = Lansana Conté ! CQFD.

C'est dire donc, qu'aller en justice contre Mamadou Sylla, c'est d'avance perdue, et ceux qui espèrent le voir retourner en prison sous Conté se font des illusions. Son incarcération de quelques jours n'était rien d'autre qu'une manoeuvre de son parrain pour lui faire comprendre qu'il lui devait tout : « son argent » et sa liberté. C'est cela CONTE.

Compte tenu de ce qui précède, je pense que les Guinéens doivent considérer  Mamadou Sylla comme un symbole de la République qui ne disparaîtra qu'avec la disparition de Conté. Ce qui est vrai pour beaucoup d'autres guinéens qui rêvent de succéder à conté ou d'avoir une vie post Conté.

CHASSONS CONTE ! TEL DEVRAIT ETRE NOTRE UNIQUE COMBAT.

Comment ? Par la rue !

Drahmane Touré
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Commentaires


Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.