chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Allemagne: un élève qui doit marcher 2 km se plaint et gagne contre l'Etat.

Dans l'Etat de la Bayerne en Allemagne, un élève de 13 ans qui doit marcher 2,3 km avant d'arriver au premier arrêt-bus pour aller à son école a porté plainte contre l'Etat (la commune de Ziegenburg) et a gagné hier le procès.

Selon la justice, la commune est responsable de la garantie de scolarité des enfants et doit, à ce titre, prendre les frais en charge si un enfant doit parcourir jusqu'à 3 km ou traverser une zone dangereuse pour arriver à son école. Ainsi, la ville de Ziegenburg est condamnée à payer le taxi pour l'enfant pendant toute l'année. 

La Bayerne rejoint ainsi l'Etat de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW) dans lequel les communes sont obligées de payer les frais de transport des enfants, jusqu'à la 10.ième classe, qui doivent parcourir plus de 3,5 km pour arriver à leur école.

Une bonne inspiration pour le parti BAG (Bloc pour l'Alternance en Guinée). Réaction de son président, Sadio Barry, résident en Allemagne :

« C’est comme ça qu’on peut responsabiliser un Etat : en l’obligeant à jouer son rôle ou en prendre les conséquences. En Guinée, le Président qui a gracieusement obtenu de nos députés, mouvance et opposition réunies, 408 milliards 663 millions et 56 mille francs guinéens comme budget en 2018, s’est mis à se saouler et à semer de la corruption dans le pays, alors que notre capitale se noie dans la boue et des déchets, nos hôpitaux ne sont pas équipés, les routes sont impraticables.

Nous suivrons l’exemple de l’Allemagne. Si le BAG gagne la majorité au Parlement ou gagne la présidentielle de 2020, l’Etat guinéen aura 2 ans et demi pour construire et équiper des hôpitaux de pointe dans les quatre régions du pays, prendre les élèves et étudiants en charge et reformer le système éducatif guinéen. A partir de 2023, tout Guinéen qui sera obligé d’aller se soigner à Dakar parce qu’en Guinée il n’a pas accès aux soins qu’il faut, aura droit au remboursement des 50% de ses dépenses par l’Etat guinéen. Tout Guinéen victime d'accident de route sera intégralement pris en charge par l'Etat pour la durée des soins et les frais de traitement. Il sera interdit aux hauts cadres du pays et à leurs familles, d’aller se faire soigner à l’étranger aux frais de l’Etat. Avec ces mesures, vous verrez que l'Etat guinéen va rapidement s'occuper des hôpitaux, des centres de santé et des routes »

 

 GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail

Portrait: Barry III

L'AMBASSADEUR DE RUSSIE

MANIFESTATION DU CFC

C'ÉTAIT EN 2014

Publish modules to the "offcanvs" position.