chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Guinée : après le passage de Cellou Dalein Diallo sur TV5, le parti d’Aboubacar Sylla dit sa vérité à lui aussi


Au journal TV5 monde du dimanche 12 mai 2019, Cellou Dalein Diallo était sur le plateau.

A la remarque de la journaliste qu’il n’a pas pu garder la cohésion de l’opposition autour de lui et que ses alliés ont rejoint le gouvernement malgré qu’il reçoit des financements de la part d l’Etat, Cellou Dalein Diallo a répondu :

« C’est parce que Alpha Condé a les moyens d’offrir plus. Moi j’ai offert à Mouctar Diallo et à Aboubacar Sylla sur ma propre liste au détriment de mes cadres. Alpha Condé leur a offert des Ministère d’Etat ; ils ont choisi les Ministères d’Etat. »

La réaction de l’UFC d’Aboubacar Sylla ne s’est pas fait attendre :

« La vérité dans l’histoire de l’éclatement de l’Opposition Républicaine est que la responsabilité de l’échec de la poursuite de son unité incombe entièrement à Cellou Dalein, pour son manque de leadership légendaire, de personnalité, de vision et par-dessus tout, son gout trop prononcé pour le gain ainsi que les accointances avec le palais présidentiel. Par sa faute, l’Opposition Républicaine qui réunissait une vingtaine de partis politiques, au départ, s’est rétrécie peu à peu comme peau de chagrin pour se résumer presqu’à un seul aujourd’hui. » (Lire).


Imprimer   E-mail
25 mai 2019
L’actualité guinéenne nous force à aborder des concepts compliqués n’en n’étant pas moins importants vu le stratagème de hold-up démocratique qui s’opère en ce moment.
Chers présidents des partis guinéens de l’opposition UFDG, UFR, PEDN, BL et PADES, Notre pays se ...
Le combat est dans sa première phase, mais que les promoteurs du coup d’Etat constitutionnel ...
Ce samedi 18 mai 2019, Amadou Damaro Camara et sa bande de conspirateurs sont enfin sortis des ...
« Non au troisième mandat ! Deux mandats, ça suffit ! »    Des mines qui ...

Portrait: Barry III

L'AMBASSADEUR DE RUSSIE

MANIFESTATION DU CFC

C'ÉTAIT EN 2014

Publish modules to the "offcanvs" position.