chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Alpha Condé: un homme sans parole, sans le moindre sens de l’honneur et de la responsabilité


Nous le savons tous depuis son arrivée au pouvoir: Alpha Condé n’a pas de parole et ne respecte ni loi ni engagement. A cela s’ajoutent l’incohérence, la médiocrité et sa non-compréhension de ce que c’est qu’un Etat en instrumentalisant tout à sa guise et selon son humeur.

Dans un article de nos confrères Africaguinee.com, on trouve la copie de l’accord d’alliance signé par la main d’Alpha Condé en personne le 10 aout 2010. Dans cet accord, il s’engageait à prioritairement mener à terme les audits de la gestion des biens publics, de reformer l’armée pour en faire une force républicaine qui ne tue plus sa population mais qui la protège, de promouvoir la réconciliation nationale par notamment la justice et de faire adopter la nouvelle Constitution de 2010 par référendum (Lire).

Tout cela était recommandé et possible en 2011, mais il fit exactement le contraire de chaque point :

1- L’armée a tué sous Alpha Condé et en différents endroits plus que sous le CNDD de Dadis.

2- Il fit réaliser des audits à grand frais pour en garder les résultats à des fins de chantage contre les anciens ministres et hauts responsables de l’administration pour les mettre à son service. En plus des fonds et biens publics détournés, la Guinée a inutilement perdu des milliards dans des audits sans suite. Avant de quitter, il veut supprimer la Constitution qui rend les crimes économiques imprescriptibles (Dans le texte supposé être la nouvelle constitution qu’il veut imposer illégalement, ce paragraphe est supprimé, tout comme la liberté actuelle de manifestation).

3- Il a œuvré pour la négation de la justice et la promotion de la division ethnique par ses propos irresponsables, le soutien à la création et la légalisation du Mouvement anti-peul Mandendjalon, le recyclage et la promotion des bourreaux du passé et le partage ethnico-régional des institutions du pays en violation manifeste de la Constitution et des fondements de la République.

Alpha Condé, un fin politique ou un gros médiocre qui n’a simplement pas un adversaire valable en face de lui ?

Il y a deux ans, Alpha Condé fit la confession de s’être trompé dans la nomination de ses gouvernements du fait qu’il ne connaissait pas la Guinée et que son guide guinéen, son petit-frère Malick Condé, est décédé avant sa prise de fonction. Il promit alors un nouveau et crédible gouvernement au peuple de Guinée. Après des mois de travail sur les nouveaux choix, il ramène des ministres limogés pour incompétence et malversations sous Lansana Conté et de son premier gouvernement, maintient la moitié du gouvernement décrié et catapulte le plus compromis des anciens ministres sous le régime militaire du général Lansana Conté, le délinquant et décrié national Ibrahima Kassory Fofana, à la Primature. Comme pour montrer du doigt au peuple de Guinée !

Il fallait bien être un président bête, qui résulte d’un mélange d’arrogance, de médiocrité, de manque de responsabilité et d’intelligence politique pour ne pas comprendre que même reprendre un Kassory Fofana dans un gouvernement lui ferait perdre sa crédibilité et de la sympathie de millions de Guinéens dans toutes les régions du pays et à travers le monde.

La vidéo du jour : Conakry, la capitale guinéenne le lendemain du dernier assainissement gouvernemental du samedi 1ier juin 2019 (Ils ont sorti les ordures des caniveaux pour les mettre sur les voies publiques, où elles peuvent être bien visibles et plus nuisibles). Ce programme d'assainissement fut la solution magique du PM Kassory après l'obtention des millions d'euros de l'Union Européenne et autres partenaires de la Guinée pour la propreté de notre capitale devenue une poubelle mortifère pour ses habitants.

 

 Agrandir la vidéo en cliquant sur le petit carré qui apparait sur l'écran-vidéo quand vous placez le curseur sur la vidéo.

 

GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail
16 juin 2019
Quand la dignité quitte un homme, il ne comprendra pas que de nos jours, la parole ne s’envole pas, qu'elle reste tout comme l’écrit.
Sadio Barry, président du parti Bloc pour l'alternance en Guinée (BAG) a été invité de l'Oeil de ...
Le pays est au bord d’une crise politique majeure aux conséquences imprévisibles, précise Clément ...
Après la démission du Ministre de la justice, opposé à tout projet de modification ou de changement ...
“Et chaque fois que des hommes et des femmes redressent l'échine, ils peuvent aller où ils veulent, ...

Portrait: Barry III

L'AMBASSADEUR DE RUSSIE

MANIFESTATION DU CFC

C'ÉTAIT EN 2014

Publish modules to the "offcanvs" position.