Affaire 3ième mandat en Guinée : Alpha Condé, l’opposition et le peuple en image


Depuis 2010, un seul homme, pratiquement étranger à notre pays en réalité, se joue de la Guinée comme il veut : pendant la transition, la Constitution que lui-même et son parti avaient votée le disqualifiait, avec la limitation de l’âge des candidats à 70 ans alors qu’il avait déjà atteint ses 73 ans.

L’élite du pays minée par l’ethnocentrisme et ses adversaires laissent modifier la Constitution pour lui permettre d’être candidat et devenir Président de la République. Absolument normal donc que cet individu, devenu chef de l’Etat, pense que c’est la Loi fondamentale du pays qui doit se conformer à ses vœux à lui et non l’inverse. D’ailleurs, durant tout son règne, il n’a eu aucun respect des lois du pays ni pour le peuple de Guinée qu’il méprise et minimise. De 2011 à 2019, ses adversaires devenus Opposition jouent à la demoiselle devant lui, en allant d’un compromis à un autre à leurs propres détriments.

Habitué à obtenir tout ce qu’il veut, légal ou illégal, le vieux tyran a oublié que ses adversaires et lui, ils jouent tous leurs dernières cartes en 2020. La demoiselle opposition qu’ils constituent n’a pas d’autre choix que de lui résister cette fois-ci. Une situation matérialisée par une image qui circule dans les réseaux sociaux guinéens :

 

 

GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail
15 octobre 2019
« Nous en appelons surtout à une prise de conscience de nos agents de sécurité ! Ne braquez pas vos canons contre le peuple, votre peuple, qui proteste légitimement contre un homme qui ...
Les victimes ont été attaquées avec des armes de guerre à domicile, chez elles, pas dans la rue ...
Nous avons des premières images de la manif que le régime RPG d'Alpha Condé tente d'empêcher par ...
Les manifestations ont commencé ce matin à Conakry dans un désordre total, avec des violences qui ...
« Ce que nous sommes entrain de vivre aujourd’hui en Guinée, est comparable à ce qu’on a vécu ...