Consultation nationale : pris au piège, Kassory Fofana sollicite l’aide de Bouréma Condé


« Primature – Communiqué relatif aux consultations nationales, prononcé par le Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation.

Les débats furent clos le jeudi 26 septembre 2019. Face cependant à la demande pressante, voir même insistante de certains citoyens et de certains acteurs sociopolitiques de la nation, pour faire entendre leurs voix, Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement a instruit son Ministre conseiller spécial, Monsieur Khader Barry, de se mettre à la disposition de toutes celles et de tous ceux qui ont un message à livrer, recevoir ces messages par écrit à partir de maintenant, jusqu’au vendredi 4 Octobre 2019 à 17 heures.
Les différents écrits seront versés au document de synthèse général et soumis à la haute attention de Monsieur le Président de la République.. »

Ça y est ! La majorité des participants ayant exprimé leur opposition au projet de changement de Constitution, le Gouvernement, pris au piège et obligé par le Président qui a fait connaître ce qu'il veut entendre comme résultat en demandant de se préparer au Référendum (Lire), tente de se faire une majorité avec cet élargissement de dernière minute à des citoyens et groupes partisans.

On connait les participants officiels dont la majorité a directement fait connaitre ce qu'ils ont dit, au sortir de la Consultation. Kassory ne pourrait donc plus changer leur "vote". Pour obtenir un OUI majoritaire en faveur du changement de Constitution, il dit recevoir les messages de nouveaux participants que seuls eux, ils liront et communiqueront. Ils pourront même produire, extra, ces courriers eux-mêmes pour obtenir le nombre souhaité qui doit satisfaire le Président obsédé par l’idée de mourir au pouvoir. Car, on parle de troisième mandat, mais au fait, en cas de changement de Constitution, Alpha aurait de nouveau deux nouveaux mandats à l’issu desquels il pourrait encore changer de Constitution comme il le fait maintenant.

Message recommandé : Gassama Diaby au GG le 26 septembre 2019

 

GUINEEPRESSE.INFO

Imprimer   E-mail
15 octobre 2019
« Nous en appelons surtout à une prise de conscience de nos agents de sécurité ! Ne braquez pas vos canons contre le peuple, votre peuple, qui proteste légitimement contre un homme qui ...
Les victimes ont été attaquées avec des armes de guerre à domicile, chez elles, pas dans la rue ...
Nous avons des premières images de la manif que le régime RPG d'Alpha Condé tente d'empêcher par ...
Les manifestations ont commencé ce matin à Conakry dans un désordre total, avec des violences qui ...
« Ce que nous sommes entrain de vivre aujourd’hui en Guinée, est comparable à ce qu’on a vécu ...